France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#51 10-07-2018 10:25:33

christine
Administrateur
Date d'inscription: 21-07-2009
Messages: 1295
Site web

Re: Diagnostic en cours...

Merci Ecila pour cette COLÈRE salutaire !
Dans le même genre, il y a aussi des diagnostics très perturbants qui nous sons balancés par courrier dans les comptes-rendus de consultation plusieurs mois après, alors qu'on a posé des questions montrant qu'on était prêts à entendre de très mauvaises nouvelles !

Marie-Christine


DON MOELLE OSSEUSE : www.dondemoelleosseuse.fr
ACCOMPAGNEMENT JURIDIQUE et ADMINISTRATIF : Juris-Santé (Partenaire France Lymphome Espoir)
NUTRITION : http://www.passeportsante.net/

Hors ligne

 

#52 10-07-2018 10:44:54

Ecila
Membre
Date d'inscription: 09-04-2018
Messages: 94

Re: Diagnostic en cours...

Par courrier sérieusement ???

D'un côté, je t'envie, tu as des compte-rendus au moins -_-

C'est dingue, dingue, dingue, que nous, les premiers concernés, bordel c'est notre corps qui subit tous ces examens et ces traitements, on n'ait même pas droit à des explications complètes sur ce qu'on a, sur ce qui nous attend, sur ce qui se passe. En gros, nous sommes des bêtes voitures chez le garagiste quoi.

Clairement, je vais demander mon dossier médical et je remonterais ce point au CHU. C'est bien de maitriser les techniques, d'avoir des médecins qui connaissent leur sujet et qui savent ce qu'ils font mais faut pas négliger la communication. En plus, c'est contre productif, comment tu veux aborder les choses sereinement si tu n'as aucune information pour te préparer et assimiler les choses ? Ça génère du stress, de l'angoisse, de l'énervement inutilement ! Comme si on avait besoin de ça.


"Le crabe c'est meilleur avec de la mayonnaise" Jeannine DLC

Hors ligne

 

#53 10-07-2018 13:57:01

guilmido
Nouveau membre
Date d'inscription: 12-06-2017
Messages: 3

Re: Diagnostic en cours...

Bonjour Ecila mais aussi tous les membres de cette discussion.

Je m'aperçois qu'en fonction du lieu et des personnes qui vous prennent en charge, le vécu peut être considérablement différent.

Mon fils David a déclaré un LNH anaplasique l'an dernier. Hospitalisé très rapidement à cause d'une pancréatite aïgue dernier stade,  il a été pris en charge pendant 1 mois et demi dans différents services avant que l'on ne trouve l'origine de l'affaire. Faut dire que non seulement le LNH anaplasique est très rare mais en plus, il ne se déclare jamais par une pancréatite. Bref, tout cela pour vous dire que comme vous, nous avons pu bénéficier de tous les examens en un temps record lorsque enfin la piste du lymphome est apparue. En à peine une semaine, tout était réglé (tep, biopsie, résultats, protocole et 1ère chimio à l'hopital), mais il est vrai qu'il était temps car David était au bout de ses forces. Je ne remercierai jamais assez le personnel du service hémato du CHU de Rennes qui a compris que non seulement il fallait que la douleur cesse mais qu'en plus son moral était tellement au plus bas qu'il fallait lui donner des informations concrètes sur ce qu'il avait, ce qu'on allait lui faire et les perspectives à très court terme (sortie d'hôpital sans morphine) pour qu'il s'accroche.

Mais il est vrai que comme tous les mamans je me suis battue comme une lionne parfois pour obtenir des réponses à chacun de nos questionnements que ce soit sur la maladie, le protocole et surtout la suite... Après un mois et demi d'hôpital comment allions nous affronter en dehors cette foutue maladie. Et là, miracle, le CHU de Rennes à mis en place un dispositif d'accompagnement des familles à distance. Au moment de notre sortie, une infirmière nous a donné toutes les explications sur ce qu'il allait se passer dans les semaines à venir, nous a remis une sorte de cahier de liaison (comme à l'école) avec un planning et un maximum d'informations et nous a donné son numéro de téléphone direct pour qu'à chaque instant nous puissions la joindre si nous avions une question, un doute, une crainte.

Chaque mardi, elle m'appelait à 15h pile pour que nous lisions ensemble les résultats des prises de sang de David et prendre connaissance de son état de santé et quand elle ne pouvait nous répondre ou avait un doute elle interrogeait directement le docteur qui suit David et nous rappelait dans la foulée. A chaque séance de cure elle était là et venait échanger avec David... quelle trésor précieux cette infirmière mais aussi cette femme si disponible. Et par ailleurs, j'ai pu obtenir toutes les copies du dossier de David après sa sortie et par la suite chaque compte rendu de nos visites de contrôle auprès de notre médecin traitant.

Je ne sais pas si David a bénéficié de ce dispositif d'accompagnement parce qu'il était jeune (20 ans) mais franchement, il devrait être généralisé dans tous les hôpitaux de France.

Au passage, bientôt 1 an que David est en rémission complète. ça c'est un merveilleux anniversaire. Je vous envoie toutes mes forces...

Hors ligne

 

#54 10-07-2018 19:14:19

KT
Membre
Lieu: lyon
Date d'inscription: 28-02-2018
Messages: 16

Re: Diagnostic en cours...

Bonjour Ecila, tu as le droit d'être mécontente, et tu as surtout le droit de le dire et de le faire remonter ... c'est une colère saine ...exprime la à qui de droit et tu verras tu te sentiras mieux , tu te sentiras à nouveau exister en tant qu'être humain et non plus en temps que (je vais être dure) "cancer "... Cette étape, nous l'avons vécue avec notre fils et en exprimant (parfois maladroitement ) ses attentes aux soignants et à l'entourage nous avons observé un virage vis à vis de son LDH ...
Courage nous sommes avec toi et derrière toi
KT

Hors ligne

 

#55 10-07-2018 21:29:21

Ecila
Membre
Date d'inscription: 09-04-2018
Messages: 94

Re: Diagnostic en cours...

Ça me rassure, quelque part, de voir que je ne suis pas la seule. C'est quand même désolant.


"Le crabe c'est meilleur avec de la mayonnaise" Jeannine DLC

Hors ligne

 

#56 10-07-2018 23:28:55

jura01
Membre
Date d'inscription: 14-07-2016
Messages: 43

Re: Diagnostic en cours...

Bonsoir Ecila,
J'ai eu la même mésaventure que vous lors de mon cancer du sein radio-induit:
Ayant un lymphoedème au bras gauche, ayant une entorse au poignet droit à cause d'une chute dans la neige, mon mari venant de subir un triple pontage coronarien (j'étais à la fois patiente et aidante), voilà que je reçois un message sur mon portable de rendez-vous (qui n'était pas prévu) pour le lendemain avec un radiothérapeute au CLB de LYON. Ne pouvant obtenir un taxi, je  suis allée à LYON, distant de 120Kms de mon domicile, au volant de ma voiture pour faire comprendre au radiothérapeute que la radiothérapie "préventive" était mortifère pour moi et inutile.
J'ai donc parcouru 240kms en prenant de gros risques pour rien.
Je comprends votre colère et il serait bien que le patient puisse noter les praticiens à chaque intervention.
Bises à vous tous.

Hors ligne

 

#57 10-07-2018 23:40:55

Ecila
Membre
Date d'inscription: 09-04-2018
Messages: 94

Re: Diagnostic en cours...

Radiothérapie préventive, concept intéressant.. Quel est l'intérêt, la radiothérapie c'est pour buter les cellules cancéreuses, s'il n'y a pas/plus de cellules cancéreuses, à quoi ça sert ? Vous avez donc refusé de la suivre ? Comment ça se passe dans ces cas là ?

Pff, j'en suis à me dire vivement vendredi (y'en a qui ont piscine moi j'ai chimio) pour pouvoir interroger le doc et y voir plus clair.

Franchement.. C'est bien de pouvoir avoir des rdv rapidement et tout.. Mais un peu d'humanité et de considération accessoirement, ça ne serait pas du luxe.

Et bien d'accord avec vous, ça serait bien de pouvoir faire un retour aux praticiens. En tout cas, je ne vais pas hésiter à user et abuser du questionnaire de satisfaction du CHU !


"Le crabe c'est meilleur avec de la mayonnaise" Jeannine DLC

Hors ligne

 

#58 11-07-2018 23:31:36

jura01
Membre
Date d'inscription: 14-07-2016
Messages: 43

Re: Diagnostic en cours...

Bonsoir Ecila,

Pour mon cancer du sein radio-induit: le traitement de départ était l'amputation du sein avec raclage axillaire pour bien nettoyer (ce fut de la torture!!!) que j'ai accepté pour évité la chimio et la radiothérapie mais comme je voulais me faire reconstruire mon sein par lambeau dorsal, on m'a fait du chantage pour que j'accepte une chimio "évitant la récidive" qui a mal tourné puisqu'à la 3ème séance elle m'a provoqué un malaise cardiaque.
Il a été décidé, sans me demander mon avis, qu'on me fasse de la radiothérapie pour "éviter la récidive" alors que je suis en surdose de radioactivité.
Depuis, j'ai réussi à me faire reconstruire par lambeau dorsal mais non content d'avoir évité des erreurs médicales les oncologues veulent me faire avaler de l'hormonothérapie cardiotoxique "pour éviter la récidive" que j'ai une nouvelle fois refusé.
J'appréhende chaque visite de contrôle puisque je dois m'excuser d'être toujours vivante alors que je dois leur faire comprendre que les traitements proposés me sont totalement contrindiqués.
En attendant: j'aurai fait une économie de plus de 30000euros à la sécu.
Bises.

Hors ligne

 

#59 12-07-2018 06:45:06

Ecila
Membre
Date d'inscription: 09-04-2018
Messages: 94

Re: Diagnostic en cours...

Quel parcours.. Et quel manque d'écoute côté médical !! J'ai remarqué qu'ils avaient souvent des idées bien arrêtées (en + de très souvent se prendre pour Dieu le père, fais ce que je dis et tais toi) dont ils ont du mal à démordre.

Tu es courageuse en tout cas, je n'imagine pas l'usure à chaque fois de devoir batailler pour être entendue puis devoir tout réexpliquer à chaque consult' !!


"Le crabe c'est meilleur avec de la mayonnaise" Jeannine DLC

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.