Informer et soutenir Lutter contre le lymphome

Notre forum Faire un don

Témoignages

Partagez avec nous votre histoire !

Si vous le souhaitez, vous pouvez, vous aussi apporter votre témoignage

Tonio , 35 ans Burkitt , Marseille
le 25/03/2016

Voici mon histoire avec le lymphome. On m'a diagnostiqué un lymphome de burkitt stade B le 5 décembre 2012 à travers de l'exérèse d'un ganglion axillaire gauche, assez volumineux qui est apparu le 6 novembre 2012. Les traitements ont été mis en place assez rapidement puisque ce lymphome est assez agressif et il évolue très vite. Je me souviens le 9 décembre 2012 le jour de mon anniversaire l'hématologue venir dans ma chambre d'hôpital pour me dire qu'ils ont posé leur diagnostic après une batterie d'analyses (prises sang, TEP SCAN, analyse LCR, analyse de la moelle osseuse, etc...) et qu'il s'agit d'un lymphome de burkitt stade B. Elle m'avait dit ce jour là que ce lymphome est très agressif mais il se soigne très bien. Elle m'avait dit que mes chances de guérison étaient très élevées (> 80 %). Le jour même, ils m'ont posé le PAC et j'ai eu mon premier traitement chimio le jour de mon anniversaire (j'avais eu 34 ans). Au début, j'étais très démoralisé et j'avais cru que je ne verrais pas mon fils de 2 ans à l'époque grandir. Au fil des traitements, ça allait mieux, j'avais eu en tous 6 cures de chimio et j'ai fini mes traitements le 18 mars 2012. Ma rémission complète (confirmée par un tep scan) était atteinte à ma 3ème cure de chimio. Je viens d'avoir cette semaine (11 mars 2013) mes contrôles d'un an et selon mon hématologue, c'est fini, tout va bien. Elle m'avait même dit que pour mon lymphome on peut parler de guérison. Avant la maladie, je souhaitais avec ma femme avoir un second enfant. L'hématologue m'a donné le feu vert aujourd'hui. J'ai repris mon travail le 11 juin 2012 à mi-temps thérapeutique puis début août 2012 à plein temps. Aujourd'hui tout va très bien. J'espère que mon histoire apporte beaucoup d'espoir aux gens qui ont ma maladie. Je suis une preuve vivante que cette maladie se soigne très bien et qu'on peut vraiment s'en sortir et même mener une vie normale après. Au début c'était très dur, quand j'ai appris que j'étais malade c'était un choc énorme puis je me suis relevé et j'ai fait face à la maladie et je me suis sorti. Je ne dit pas que c'était simple, au contraire c'était loin de l'être, j'ai eu beaucoup de bas, de moments durs, des doutes mais j'ai eu aussi des hauts grâce à ma famille et surtout mon fils. Je me suis dit que c'est hors de question de le laisser grandir sans son père et j'avoue que les bons résultats de mes traitements constatés rapidement m'ont donné envi de continuer mon combat contre la maladie. Je me suis dit que cette souffrance ne va pas durer longtemps, dans ma tête c'était comme ci je traversais un tunnel et je me disais que j'allais voir l'autre boût très bientôt, puis le temps s'est passé très vite et me voilà aujourd'hui en plein forme. Je profite de chaque instant de la vie et je fais plein de choses pour le plaisir d'être en forme. Au travers de ce témoignage, je souhaite apporter beaucoup d'espoir à tous les malades qui se battent tous les jours. J'espère que ce témoignage va vous aider dans vos combats et je vous dit battez vous et ne lâchez rien, Tonio, 35 ans, En rémission d'un lymphome de Burkitt stade B depuis 1 an. Soigné à l'Institut Paoli Calmettes.
Devenez bénévoles !
Retrouvez-nous sur notre blog

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.
Agrément au niveau national d'association représentant les usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique, par arrêté du 6 juin 2018 (JO du 15 juin 2018).

Retour en haut de page