Informer et soutenir Lutter contre le lymphome

Notre forum Faire un don

Témoignages

Partagez avec nous votre histoire !

Si vous le souhaitez, vous pouvez, vous aussi apporter votre témoignage

Marc , 17 ans Burkitt , France
le 25/03/2016

Le cancer est une maladie multifactorielle, C'est à dire qu'un élément ne suffit pas à lui seul pour expliquer la maladie. En somme, il s'agit d'une accumulation d'erreurs, qui peuvent être naturelles ou fonctionnelles. Chaque malade subit alors le coup du mauvais sort, j'en ai fait l'expérience. Au début de ma maladie, ma famille et moi cherchions un coupable:il était trouvé, il s'agissait du chirurgien. Son erreur selon nous est qu'il avait oublié de faire un scanner. Avait-il enlevé l'appendice alors qu'il ne fallait pas y toucher? C'est vrai qu'au scanner on l'aurait vu, mais je n'aurai pas échappé à la chimiothérapie, le cancer serait arrivé, quoi qu'il arrive. Je dois admettre que le plus tard possible aurait été le mieux. Je n'avais que 17 ans, et je me retrouvais avec des vieux dans un service d'adultes ! Je suis atteint du lymphome de Burckitt, stade IV Bd, il y a donc invasion neuro-méningée. J'ai du faire des ponctions lombaires, beaucoup mais c'est la seule manière pour que les chimios traversent la barrière des méninges. La chimio a duré 7 mois, complétée par des séances de radiothérapie. Grâce aux antiémétiques, anti-nauséeux, es périodes de chimio se passaient relativement bien. Le plus compliqué était les aplasies, ou j'ai fait plusieurs infections comme la mucite, la pneumocystose (donc fibroscopie... AIE) et une septicémie. Je vous rappelle les signes de la maladie dans mon cas: sueurs nocturnes, perte de poids (14 kg), douleurs aux jambes. J'ai perdu du temps à cause des médecins de ma ville, qui pensaient que j'avais une sciatique, ou même que je voulais pas aller à l’école ! Ils m'ont donc bombardé d'anti-inflammatoires qui m'ont... tout enflammé ! Donc on a décidé de partir pour Lille, on a bien eu raison car il me restait quelques jours à vivre. Actuellement, je ne suis pas en rémission puisque j'ai fait une rechute... Mais c'est assez fréquent donc je suis parti pour encore 4 séances de chimiothérapie. Je vais les faire sur Paris, pour me retrouver avec des djeuns et faire des activités (centre Gustave Roussy, ou ils proposent des cours, ce qui est déjà énorme, de l'art-thérapie, des salles de détente...) Pour passer le temps et parce qu'il y a beaucoup de choses à faire dans la prise en charge des adolescents, j'ai crée une page Facebook qui s'appelle « Cancer Jeunesse Confiance » et qui connaît un petit succès. Je vous invite à vous y rendre. Mon rêve serait que « Cancer Jeunesse Confiance » devienne une association. On verra !
Devenez bénévoles !
Retrouvez-nous sur notre blog

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.
Agrément au niveau national d'association représentant les usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique, par arrêté du 6 juin 2018 (JO du 15 juin 2018).

Retour en haut de page