Informer et soutenir Lutter contre le lymphome

Notre forum

Faire un don

Témoignages

Partagez avec nous votre histoire !

Si vous le souhaitez, vous pouvez, vous aussi apporter votre témoignage

Marina Lymphome B
le 25/03/2016

Le 14 février 2013, je rentre au service cardiologie, suite à une visite chez mon cardiologue la veille, les examens montrent une péricardite et une masse située entre les poumons et le cœur. Nous n'avons pas encore de nom. Mais nous savons que cette masse est une tumeur maligne. Quelques jours plus tard, je rentre dans le service hémato. On me rassure en me disant que je suis bien entourée et que je suis dans un service réputé. Ce qui est le cas : des infirmières, des médecins compétents et à mon écoute. Le 21 février : un tep scan et le résultat de mon ponction : nous avons un nom : c'est un lymphome malin non Hodgkinien à grandes cellules B et que le traitement comportera 8 cures de chimiothérapie. Vu mon âge, tout se passera bien mais le chemin sera difficile. Le 24 février, je fais ma première chimio. tout se passe bien. Les effets indésirables apparaissent rapidement: mucite, fatigue, nausées.Trois semaines plus tard, je me rasais la tête. Malgré tout ceci, nous nous sommes mariés le 1 mars car nous préparions notre mariage depuis 1 ans et demi. Tep scan au bout de 2 cures : très bonnes nouvelles : mes examens sont satisfaisants et mon tep scan indique que la tumeur a régressé de plus de 80% .Je vais effectuer ma quatrième cure. Les choses ne sont pas faciles, c'est vrai. Le plus dur : l'isolement social et de garder le moral. J'ai appris à apprivoiser mes symptômes : ce qui est plus facile au quotidien. Il faut toujours garder le moral et l'espoir. C'est notre devoir. Être active dans le combat complète le traitement et le travail des médecins.
Devenez bénévoles !
Retrouvez-nous sur notre blog

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.
Agrément au niveau national d'association représentant les usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique, par arrêté du 6 juin 2018 (JO du 15 juin 2018).

Retour en haut de page