Blog France Lymphome Espoir

Billets de janvier 2014

FLE au Trail du vignoble Nantais les 22-23 fevrier


Venez soutenir les coureurs de l'eauipe Nataise de France Lymphome Espoir

Trail des vignobles Nantais les 22 et 23 fevrier 2014 au Landreau pres de Nantes
Un stand FLE sera present pendant les deux jours.

Rouen - Un don pour le service d'hématologie


Don de 1000 Euros pour le centre Becquerel de Rouen

Guy Bouguet, président de l’association « France lymphome espoir » et Jacqueline Emonot, correspondante en Normandie de l’association, ont remis vendredi un chèque de 1 000€ au centre de lutte contre le cancer en Haute-Normandie Henri-Becquerel et à son directeur, le Professeur Hervé Tilly 

LE sourire d'Amandine


ORAISON FUNEBRE

Bonjour à tous, et merci d’être aussi nombreux aujourd’hui (enfin je suppose que les disparitions dramatiques comme la mienne font en général se déplacer les foules).
Sans doute que ce discours paraîtra de mauvais goût aux gens bien pensants, franchement quelle idée de rédiger sa propre oraison funèbre !
Eh bien je me moque de ce que penseront les gens bien pensant, j’écris ceci pour les gens que j’aime en espérant que le discours qui va suivre leur mettra du baume au cœur.

On commence toujours par retracer le parcours de la personne qui vient de disparaitre, non ?

Alors je commencerais par le commencement :
J’ai eu la chance de naitre dans une famille modeste, normale et équilibrée, d’une mère et d’un père qui ont toujours fait ce qu’il fallait pour leurs enfants. Ils m’ont offert un frère et une sœur avec qui j’ai partagé jeux, bagarres, bêtises et crises de nerfs ! Une enfance heureuse au rythme des vacances en caravanes, puis en camping car, au rythme des paëllas à St Michel avec des grands parents tout aussi exemplaires.

A partir de là, j’ai juste envie de vous faire une liste de les plus beaux ou plus drôles souvenirs :
- J’ai été à la pêche avec papi Jo et mamie Rose et j’étais terrorisée d’être frôlée par une crevette, mais je ne leur ai jamais dit !
- J’ai mangé les meilleures frites du monde chez eux !
- J’ai fait un super village de lego pour Aurélien, qui a survécu seulement 2 secondes sous le poids de la couche culotte de Mélanie !
- J’ai rencontré une amie, Estelle, en maternelle et je ne sais plus pourquoi on a baissé le pantalon d’un pauvre gars qui ne nous avait rien fait !
- J’ai fait des cabanes dans les arbres avec Aurélien, Anaïs et des voisins. Dans le creux de cet arbre, il doit encore y avoir une vieille boite en fer portant l’inscription « club des castors » avec des bonbons périmés depuis longtemps à l’intérieur !
- J’ai rencontré des amis au collège puis au lycée, qui le sont resté jusqu’à aujourd’hui !
- J’ai fait la queue avec Aurélien pendant des heures pour qu’on ait son autographe de Mickey  
- J’ai vu les tours du 11 septembre avant cette date. J’ai acheté une casquette de base-ball dans le Colorado, que je n’ai jamais mise, car elle me faisait une tête énorme !
- J’ai dormi chez une famille américaine qui jouait au mille bornes et qui connaissait la marseillaise mieux que moi !
- J’ai mangé des glaces à Venise en famille !
- J’ai mangé du cactus au Maroc, et j’ai pas aimé ça !
- J’ai cru que j’allais mourir de chaud au Maroc dans le camping car !
- J’ai transpiré des genoux en montant au Parthénon avec Charlotte !
- J’ai cramé mes semelles sur les pentes de l’Etna !
- J’ai fouillé sur un site Gallo-Romain et j’ai nettoyé à la brosse à dents des dizaines de mandibules de bovins retrouvées sur le site !
- J’ai fouillé dans une chapelle médiévale sous des sépultures et avec l’équipe, on est surement tombé malades des restes de microbes de choléra qui devaient trainer là !
- J’ai convaincu mes parents de financer des études pendant lesquelles j’ai étudié les hiéroglyphes, et dessiné des haches polies, alors que ça ne sert à rien !
- J’ai dormi dans un château avec des chauves souris, quand j’étais guide !
- J’ai joué Napoléon et j’ai fait une entrée en calèche, aux flambeaux dans un autre château où j’étais guide !
- J’ai fait aussi des boulots sérieux ou je passais des ordres d’achat en salle des marchés à la banque, alors que je ne sais compter que sur mes doigts !
- J’ai rencontré Jean Luc sous les étoiles à la plage, ça aurait pu être romantique s’il n’y avait pas eu un ami en train de pisser dans la mer à 10 mètres de nous !
- J’ai su que je pouvais compter sur lui, quoi qu’il arrive, la suite des évènements m’a malheureusement donné raison !
- J’ai partagé de bons moments avec mes amis de toujours que je ne cite pas, car ils se reconnaitront, je n’en doute pas !
- J’ai vu François écraser le plus gros cafard de la terre dans la villa qu’on avait loué à Malte !
- J’ai eu mon CAPES, qui m’a donné le droit de taquiner des adolescents récalcitrants au lycée puis au collège, et j’ai adoré ça !
- J’ai savouré des soirées grillades au bord de la piscine chez les parents, en famille !

Et puis, j’ai eu cette saloperie de lymphome qui se guérit tellement bien qu’on est tous là aujourd’hui, pour m’enterrer. Et là, la liste change un peu :
J’ai eu envie de vomir, j’ai perdu mes cheveux, j’ai été piquée, j’ai été opérée, j’ai eu de la chimio, des rayons, une greffe de sang de cordon, car comme j’ai tellement de bol, la personne compatible avec moi ne s’est pas inscrite sur le registre des donneurs, par ignorance ou par désintérêt.

Et puis j’ai décidé que j’allais continuer ma liste par des trucs bien qui pourraient m’arriver parce que le lymphome ne méritait pas que je lui sacrifie mon bonheur :
- J’ai continué à savourer des soirées avec mes amis
 - J’ai continué à savourer des moments en famille au bord de la piscine ou au coin du feu
- J’ai passé des weekends en amoureux dans des hôtels de luxe
- J’ai fêté les anniversaires, les mariages, les Noël, les naissances, avec joie
- J’ai acheté ma maison avec Jean Luc.
- J’ai employé mon temps à décorer cette maison à notre goût
- Je suis devenue bénévole pour France Lymphome Espoir et j’ai fait des rencontres inoubliables de personnes qui sont devenues des amis
- J’ai été soutenue tout au long de ce combat par mes proches et mes amis et aussi par des personnes auxquelles je ne m’attendais pas

La liste s’arrête là, parce que n’ai pas eu le temps d’y ajouter des choses… Mais je fais le bilan et je n’ai aucun regret :
J’ai été dans des endroits fabuleux, j’ai vécu des expériences inédites, j’ai exercé un métier épanouissant et j’ai toujours été entourée de gens que j’aime, le plus important !

Est-ce que tout le monde a fait autant de choses que moi ?
Est-ce que tout le monde a été aussi heureux et aimé que moi ?

Voilà un court extrait de mes XX années de vie.

Merci à vous d’avoir été là pour moi ou pour mes proches…

Et vous maintenant, qu’allez vous ajouter à votre liste de vie ?


Amandine
 

Retrouvez-nous

Actualités

Toutes les actualités

Devenez bénévoles ! En savoir +
France Lymphome Espoir
Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.
Retour en haut de page