France Lymphome Espoir - Le blog

Lymphome folliculaire - Traitement d'entretien


Reportage sur le traitement du lymphome folliculaire

Ci-dessous le lien vers le reportage de France 2 au Journal Télévisé du lundi 7 juin, à 13 heures :

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-video=MAM_3500000000009544_201006071405_F2


Si la vidéo ne se lance pas automatiquement, et que vous voyez la mention "aucune vidéo", cliquez sur la zone noire au milieu de l'écran, la vidéo s'activera. 

.

Commentaires (4)

Bonjour, je suis une jeune maman de 38 ans qui a découvert le lymphome folliculaire, deux mois aprés avoir accouché (mon fils à maintenant 18 mois), cela fait quelques mois que je suis en traitement d'entretien avec le produit dont ils parlent dans le journal d'Elise Lucet, Rituximab, et je vais bien, certe, ce sont de dures période à traverser mais le combat en vaut la chandelle.
Merci d'en avoir parlé à la télé, on parle souvent de tous les autres cancers, mais pas de celui là qui trouve "sa place" tout de meme chez 40 000 patients en france.
Merci à la recherche d'oeuvrer pour lutter contre cette foutu maladie, et à quand saura t on à quoi elle est dûe, qu'est ce qui fait que la cellule CD20 dans les globules blancs dégénèrent au point de faire tous ces dégats finalement? Y a t il des réponses à savoir d'ou ca vient??? Je voudrais bien le savoir au cas ou?
Je finirais juste par dire à tous mes congénaires, luttez, ne baissez pas les bras!!! y'a toujours un espoir.

Merci à France 2 pour ce reportage rare et de qualités, et un cllin d'oeil au patient dans sa pépinière qui, quand il va faire son traitement (comme moi) tous les deux ou trois mois, dit qu'il va "prendre son biberon"!! il a raison, c'est comme ca qu'il faut le prendre.

Bonjour,
Parcours identique: premier lymphome folliculaire, traité en 2006, apparemment de manière efficace, rechute fin 2008 donc passage en autogreffe suivie d'un traitement, en cours, de 2 ans de rituximab.
En regard du reste du parcours thérapeuthique lié à un lymphome, je trouve ce traitement sans contrainte importante. Considérant le pourcentage élevé de récidive du lymphome folliculaire, je pense qu'il est heureux, pour tous les patients atteints de ce type de lymphome, que ce traitement tende à se généraliser.
C'est bien sûr, une solution transitoire, dans l'attente de celle qui posera le mot guérison sur cette maladie en particulier et sur les lymphomes en général.
Cette solution passe sans aucun doute par la réponse à la question que vous vous posez et que nous partageons tous: quelles sont les origines de ce type de maladie ?
La réponse est en effet, entre les mains des chercheurs.
Nous allons essayer de mieux connaître ceux qui, loin du regard des bénéficiaires de leurs travaux,
oeuvrent, depuis toujours, pour l'avenir de l'espèce humaine: les chercheurs du monde médical.
Nous rencontrons jeudi prochain le docteur Bertrand NADEL du Centre d'Immunologie de Marseille Luminy, dont les travaux sur les rapports pesticides-lymphomes folliculaires ont été primés l'an passé.
Oui, il y a de l'espoir, plus d'espoir qu'hier mais moins que demain ( pardonnez cette contrepèterie).
Nous devons être les relayeurs de cet espoir et le rendre plus lumineux qu'une flamme olympique.

Fraternellement.
Daniel ANDRE

Traitée en 2000 et 2001 au Centre Becquerel de Rouen ,pour un lymphome folliculaire . 7 ans de
rémission et maintenant une récicive depuis Mars 2009 . Traitée à nouveau par chimios ciblées
au RITUXIMAB . Je cherche une association pour m'aider un peu . Je vis seule et je fais ma 11e cure
dans trois jours. C'est très difficile de " positiver " .......

Bonjour Françoise,
Le 15 septembre, à l'occasion de la Journée Mondiale du Lymphome, France Lymphome Espoir organise avec le Centre Becquerel une réunion d'information et d'échanges à 15 h 30 dans une salle de conférence du Centre (cf article "JML 2010 - Agenda" de ce blog). Après la conférence, vous pourrez parler avec les intervenants lors du cocktail, rencontrer des bénévoles de l'association de la région sur le stand, et visiter notre exposition de photos-témoignages (jusqu'au 15 octobre). Vous avez raison, il ne faut pas rester isolée, parler fait beaucoup de bien, cette journée peut être l'opportunité d'un commencement...
Si vous ne pouvez pas venir ce jour-là, vous pouvez en parler avec les hématologues et le personnel soignant du Centre Becquerel ou passer à l'ERI (Espace Rencontre Information) du Centre.
Amitiés,
mc

Il n'est plus possible d'ajouter un commentaire sur ce billet.

Retrouvez-nous

Actualités

Toutes les actualités

Devenez bénévoles ! En savoir +
France Lymphome Espoir
Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.
Retour en haut de page