Informer et soutenir Lutter contre le lymphome

Notre forum

Faire un don

Chimiothérapie et radiothérapie

LA Chimiothérapie

La chimiothérapie (souvent appelée " chimio ") est un traitement à base de médicaments. Il existe un nombre important de médicaments utilisés pour détruire les cellules cancéreuses ou pour empêcher leur croissance. Toutefois, il faut noter que la chimiothérapie n'agit pas de manière ciblée sur les cellules cancéreuses et qu'elle peut endommager les cellules saines.

1. Associations de médicaments utilisées en chimiothérapie

Dans le cadre de la chimiothérapie, plusieurs médicaments sont souvent associés. Ce type de chimiothérapie est appelé protocole de polychimiothérapie. Les médicaments associés ont des modes d'action différents afin d'altérer ou détruire les cellules cancéreuses par divers mécanismes. L'efficacité obtenue est ainsi meilleure.

L'autre raison qui pousse à utiliser une polychimiothérapie est la prévention de la résistance aux médicaments.

Un protocole de chimiothérapie est un programme de traitement qui associe des médicaments anti-cancéreux prescrits à une certaine dose et à un calendrier précis. Il est très important de respecter ce programme autant que possible.

2. Cycles de chimiothérapie

Une dose unique de chimiothérapie ne peut détruire qu'un certain pourcentage de cellules cancéreuses. Il est donc nécessaire d'administrer des doses multiples afin de les détruire toutes. La chimiothérapie est administrée le plus souvent dans le cadre de cycles ; chaque période de traitement est suivie par une phase de repos et de récupération pendant laquelle aucun médicament n'est administré. Les période de traitement et les intervalles de repos constituent ce que l'on appelle un cycle de chimiothérapie. Les médicaments sont généralement administrés selon un calendrier qui définit précisément l'intervalle qui sépare les périodes de traitement.

3. Administration de la chimiothérapie

Selon la chimiothérapie retenue, il peut vous être prescrit des médicaments à avaler (sous forme de pilules ou de comprimés) ou qui sont injectés par voie intraveineuse, intramusculaire ou sous-cutanée. Si vous êtes appelé à recevoir votre traitement par voie intraveineuse pendant plusieurs cycles, votre médecin pourra vous recommander l'implantation d'un accès veineux central (souvent appelé cathéter). Il s'agit d'un fin tuyau que l'on insère, au cours d'une brève intervention chirurgicale, dans une veine importante pour faciliter les injections répétées. Il existe différents types d'accès veineux central qui peuvent être implantés de façon provisoire ou permanente.

Les effets indésirables de la chimiothérapie

LA Radiothérapie

La radiothérapie fait appel à des rayons X puissants pour détruire les cellules cancéreuses et réduire les tumeurs. La radiothérapie est une thérapie locale, ce qui veut dire qu'elle n'affecte que les cellules cancéreuses de la zone traitée. Les radiations sont parfois utilisées toutes seules pour certains lymphomes localisés, ganglionnaires ou extraganglionnaires, ou peuvent être associées à une chimiothérapie.

Un champ de radiation est le terme utilisé pour décrire la portion du corps qui est exposé à la radiothérapie. La radiation est généralement concentrée sur les ganglions lymphatiques et les zones qui les entourent ou la région d'origine quand il s'agit d'un lymphome extraganglionnaire. Ces champs sont déterminés au cas par cas et dépendent du type de tumeur et du stade de la maladie.

Les effest indésirables de la radiothérapie

Dernière mise à jour le 23/05/2019 à 17:27

Devenez bénévoles !
Retrouvez-nous sur notre blog

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.
Agrément au niveau national d'association représentant les usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique, par arrêté du 6 juin 2018 (JO du 15 juin 2018).

Retour en haut de page
Fermer
Journée Mondiale des Lymphomes 2019
(Re)Vivre après un lymphome : retrouvez les histoires inspirantes de patients et proches, et les éclairages des professionnels...
Lien vers les vidéos