Informer et soutenir Lutter contre le lymphome

Notre forum Faire un don

Qu'est-ce-qu'un lymphome ?

Un lymphome est un cancer du système lymphatique, le principal élément du suystème immunitaire de l'organisme. C'est une maladie qui implique des cellules de la famille des globules blancs, appelés lymphocytes. Il est donc important de comprendre comment le système immunitaire et le système lymphatique fonctionnent pour appréhender ce qu'est un lymphome et sa prise en charge thérapeutique.

Notre corps est constitué de milliards de cellules qui composent notamment l'ensemble des organes. Au fur et à mesure que ces cellules vieillissent, elles meurent et sont remplacées par de nouvelles. Cette régénération cellulaire est contrôlée par des gènes présents dans l'ensemble des cellules.

Les cellules se reproduisent en se divisant. Il peut arriver que, lors de la division, des erreurs surviennent au niveau des gènes. Ces erreurs, appelées mutations, produisent une cellule anormale qui ne fonctionne pas correctement. Parfois, des cellules anormales parviennent à se multiplier de façon incontrôlée (ce qu'on appelle une prolifération maligne) en déjouant les défenses naturelles de l'organisme. On parle alors de cancer. Ces cellules anormales s'accumulent et finissent par former une masse appelée tumeur.

1. Le système immunitaire

Le système immunitaire est un ensemble de cellules, tissus et organes lymphoïdes dont la fonction est d'identifier, maîtriser et détruire les particules étrangères, tels que les bactéries ou les virus ainsi que les cellules anormales, avant qu'elles n'affectent notre organisme. On pourrait le comparer à une armée en état d'alerte permanent dont la mission serait de protéger notre corps. Habituellement, le système immunitaire identifie les particules étrangères et les cellules anormales ou cancéreuses grâce à leurs antigènes, protéines spécifiques, présentes à la surface de toutes les cellules, qu'elles soient saines ou malignes. En cas d'attaque, des récepteurs spéciaux ou anticorps, produits ou situés sur les cellules immunitaires viennent se lier à ces antigènes. De même qu'une serrure ne fonctionne qu'avec une seule clé, chaque anticorps se fixe de manière spécifique sur un seul type d'antigène. Quand un antigène et un anticorps sont liés, la réponse immunitaire s'enclenche afin d'éliminer les particules étrangères ou les cellules anormales.

2. Le système lymphatique

Il est le principal élément du système immunitaire de l'organisme et assure sa défense contre la plupart des infections et certaines maladies comme les cancers. Le système lymphatique est constitué d'un réseau de minces canaux, appelés vaisseaux lymphatiques, souvent accolés aux vaisseaux sanguins et qui se ramifient dans tout le corps. Les vaisseaux lymphatiques transportent la lymphe, liquide pâle qui contient notamment des globules blancs appelés lymphocytes et les anticorps.

Au sein du large réseau de vaisseaux lymphatiques, on trouve des groupes de petits organes en forme de haricots que l'on appelle les ganglions lymphatiques. Il en existe des milliers, répartis dans tout le corps. Ils se trouvent le plus souvent le long des veines et des artères, et ils sont perceptibles notammenent dans l'aine, le cou, les aisselles et plus rarement, les coudes.

La lymphe est filtrée par ces ganglions et par différents organes tels que la rate, les amygdales, la moelle osseuse et le thymus. Cette filtration permet d'en extraire les bactéries, les virus et toute autre substance étrangère. Quand un grand nombre d'agents étrangers est filtré par un ou plusieurs ganglions lymphatiques, ces derniers peuvent augmenter de volume et devenir douloureux au toucher. En cas de mal de gorge par exemple, les ganglions lymphatiques situés sous la mâchoire et dans le cou peuvent gonfler. La plupart du temps, des ganglions enflés sont le signe d'une réaction du système immunitaire, généralement liée à une infection.

3. Les lymphocytes

Les lymphocytes sont des globules blancs qui aident le corps à lutter contre les infections. Ils sont fabriqués dans la moelle osseuse, la rate et les ganglions lymphatiques, puis circulent dans les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Ils ont pour mission d'identifier et de combattre les infections et les cellules anormales.

Il existe deux types principaux de lymphocytes : les lymphocytes B et les lymphocytes T. Ces globules blancs agissent de manière concertée :

  • Les lymphocytes B produisent les anticorps, qui se fixent sur les cellules anormales et les agents infectieux, et ils alertent le système immunitaire pour que celui-ci les élimine.
  • Les lymphocytes T identifient les agents étrangers, aident les lymphocytes B à produire les anticoprs, participent à une partie de l'élimination des agents étrangers, enclenchent et stoppent la réponse immunitaire. Les lymphocytes T tuent également les cellules infectées et les cellules tumorales.

Quand une infection est éradiquée, les lymphocytes B et T qui ont survécu se transforment en cellules mémoires qui "montent la garde" dans les ganglions lymphatiques et seront très rapidement réactivées si le même agent étranger se représente. Grâce à ces cellules mémoire, toute nouvelle infection déjà combattue sera rapidement identifiée et enrayée.

4. Le lymphome

Un lymphome survient lorsque des lymphocytes B ou T ayant muté, se sont multipliés de façon incontrôlée. Les lymphocytes anormaux peuvent proliférer de deux manières : en se divisant plus vite et/ou vivant en plus longtemps que les lymphocytes normaux. En s'accumulant, ils finissent par former des tumeurs dans divers éléments du système lymphatique, en particulier les ganglions. Mais comme les lymphocytes circulent dans tout le corps, ils peuvent également toucher de nombreux autres organes.

Le système lymphatique étant connecté et fonctionnant étroitement avec les systèmes du sang et de la moëlle osseuse, les lymphomes sont considérés comme des cancers du sang, au même titre que les leucémies et le myélome (cancer de la moëlle osseuse). Le lymphome est le cancer du sang le plus fréquent en France et le premier cancer chez les adolescents et jeunes adultes. cette maladie touche plus d'hommes que de femmes, et l'âge moyen au moment du diagnostic se situe autour de soixante ans.

Il existe deux types principaux de cancers du système lymphatique : le lymphome hodgkinien (maladie de Hodgkin) et le lymphome non hodgkinien (LNH).

Dernière mise à jour le 07/12/2018 à 16:49

Devenez bénévoles !
Retrouvez-nous sur notre blog

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.
Agrément au niveau national d'association représentant les usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique, par arrêté du 6 juin 2018 (JO du 15 juin 2018).

Retour en haut de page