Informer et soutenir Lutter contre le lymphome

Notre forum

Faire un don

Lymphomes anaplasiques à grandes cellules

Lymphomes anaplasiques à grandes cellules associés à la présence de prothèses mammaires

 

Vous avez des implants (ou prothèses) mammaires ? Vous vous posez des questions ?

Voici quelques éléments de réponse.

Le lymphome anaplasique à grandes cellules lié aux implants mammaires a été diagnostiqué pour la première fois en 1997. Il en existe de 2 types :

  • In situ : très localisé, qui tapisse la prothèse
  • Infiltrative ou masse : plus diffus, il peut toucher des territoires adjacents ou éloignés.

Il touche dans la majorité des cas, des femmes ayant eu recours à l’implantation de prothèses mammaires texturées dans une optique esthétique ou dans le cadre d’une reconstruction mammaire.

Les différents symptômes

  • Gêne au niveau du sein
  • Douleurs
  • Augmentation du volume
  • Prurit (démangeaisons)
  • Rougeurs
  • Tumeur

Ces symptômes ne sont pas forcément dus à un lymphome, ils peuvent survenir suite à un mouvement, une malformation, une infection ou une rupture de la prothèse. Si vous observez un de ces symptômes, consultez votre médecin : une ponction du liquide de la prothèse sera effectuée et analysée.

Si vous n’avez aucun de ces symptômes, il n’y aucune inquiétude à avoir, mais dans tous les cas, nous vous recommandons de contacter votre chirurgien plastique et de vous renseigner sur le modèle de prothèse implantée.

Les traitements

Si un lymphome anaplasique à grandes cellules est diagnostiqué, en cas de lymphome localisé, le retrait complet de la prothèse peut suffire. Dans le cas de lymphome plus diffus, une chimiothérapie peut être recommandée. Des analyses d’imagerie médicales précises seront nécessaires afin de mettre en place le traitement le plus adapté à chacune.

Pour en savoir plus

 

Dernière mise à jour le 14/02/2019 à 15:00

Devenez bénévoles !
Retrouvez-nous sur notre blog

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.
Agrément au niveau national d'association représentant les usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique, par arrêté du 6 juin 2018 (JO du 15 juin 2018).

Retour en haut de page
Fermer
Enquête Accès aux soins 2019
Retrouvez l'analyse de l'enquête "Accès aux soins" 2019, à laquelle ont répondu plus de 1600 patients et proches et plus de 60 hématologues.
Rapport