France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 04-09-2020 17:36:39

Saralou
Nouveau membre
Date d'inscription: 16-06-2020
Messages: 7

grossesse après lymphome indolent?

Bonjour,

Je suis aujourd'hui suivie au Centre Léon Berard pour un lymphome du manteau / de la zone marginale. Je cherche à établir des liens avec d'autres femmes atteintes de ce lymphome ou de tout autre lymphome indolent, qui impliquent des grossesses à risque car pouvant faire revenir la maladie.

Certaines d'entre vous ont-elles eu un lymphome indolent (non agressif) et fait l'expérience d'une grossesse par la suite?

Merci,

Bien cordialement,

Saralou

Hors ligne

 

#2 04-09-2020 19:24:16

ClaireM31
Membre
Date d'inscription: 14-04-2018
Messages: 122

Re: grossesse après lymphome indolent?

Bonjour Saralou. Peut être le mieux est de demander à ton hematologue?

Hors ligne

 

#3 04-10-2020 16:50:37

val01
Membre
Lieu: 78000
Date d'inscription: 14-11-2012
Messages: 42

Re: grossesse après lymphome indolent?

Bonjour,

J'avais 27 ans lorsque l'on m'a diagnostiqué un lymphome folliculaire et j'ai mené deux grossesses avant d'attaquer mes premiers traitements. A l'époque "j'étais un cas" pour deux raisons : la jeunesse par rapport à ce type de lymphome qui est souvent un lymphome "du vieux" et la possibilité de mener des grossesses du fait d'une abstention thérapeutique de longue durée. A l'époque l'hématologue m'a tenu ce discours : je n'ai aucun argument scientifique pour te déconseiller une grossesse, il n' a jamais été prouvé que cela "activait" un lymphome. la seule chose que je peux t'assurer c'est qu'un jour tu seras traitée et qu'alors il faudra gérer les enfants et la maladie. J'ai donc eu mes deux filles et je reflechissais à en avoir un troisième lorsque la maladie s'est soudainement un peu réveillée. Aujourd'hui les filles sont majeures, je suis en rémission complète depuis 11 ans et je ne regrette pas mon choix. Mais c'est vrai j'ai eu beaucoup de chance et le scenario aurait pu être tout autre avec un lymphome réfractaire à tout traitement par exemple...
Chaque situation est différente, chaque situation est personnelle. Il faut avoir en tête que oui nos enfants peuvent pâtir de nos choix, mais d'un autre côté une vie sans enfants ne valait pas le coup d'être vécue pour moi. Alors en commun accord avec mon mari nous avons pris ce risque.

Bon courage à toi. ce sont des décisions difficiles


LHN Folliculaire découvert en octobre 1995 - Abstention thérapeutique jusqu'en septembre 2003 - 6 cures R-CHOP - rémission complète jusqu'en janvier 2009 - 3 cures R-DAOX puis autogreffe (BEAM -Zévalin) - Rémission complète

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.