France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 21-04-2014 01:38:10

Fanchbazoul
Membre
Date d'inscription: 18-04-2014
Messages: 202

Message d'espoir

Bonjour,
Je suis nouveau parmi vous tous et je vois que beaucoup de personnes (patients comme famille) sont en détresse morale à l'annonce de ce diagnostic. Mais en résumant ma situation vous comprendrez qu'il faut toujours garder l'espoir et se battre. Sachez que dans l'immense majorité des cas les médecins essaient de faire tout leur possible pour que nous puissions guérir, le but final étant d'avoir une rémission totale.
Personnellement j'ai d'abord eu affaire à un médecin obtus qui a refusé d'effectuer un prélèvement de ganglion au niveau de mon cou (qui avait triplé de volume) avant que ma famille ne réussisse par une connaissance à faire effectuer cet examen.
Après plus de 2 mois d'examens (je vous fais grâce de la liste interminable et des souffrances conséquentes), 25 kg de moins, insuffisance respiratoire, méningite, paralysie faciale, alité 2 mois (incapable de me lever, de me laver seul, de manger seul), 2 envoi aux urgences!!! Le verdict est tombé le 30 novembre 2013: j'avais un lymphome T angio-immunoblastique de niveau 4 (le corps totalement envahi de ganglions- des testicules jusqu'au cerveau) virulent.
Impossibilité de me mettre une CIP car mon état ne permettait pas une opération et je n'avais plus de veines à cause de la maladie et des antibiotiques délivrés à profusion et inefficaces.
Ma femme et mes enfants pensaient que je ne ferais pas Noël.
L'état second dans lequel j'étais fait que je ne me suis pas trop rendu compte de la 1ère chimio: traitement CHOP.
Le lendemain de mon retour de chimio j'ai refait une méningite avec 40,6 de T. Les médecins étaient pessimistes.
Après un bref retour à la maison de nouveau les urgences avec cette fois passage en réanimation (tension trop basse).
Puis pose de la CIP avant la 2ème chimio. Puis attente du TEP (c'est dur).
Et le résultat dépasse les espérances. Je me sentais mieux et les médecins écrivent "résultats en très nette amélioration".
Au bout de la 4ème chimio je suis en rémission complète. Mais je termine les 2 dernières chimio.
Aujourd'hui j'attends les résultats de TEP de fin de traitement, mais je me dis que j'ai vaincu cette saloperie.
Autant ma descente a été vertigineuse et rapide, autant ma guérison a été rapide.
Bien entendu je suis conscient que la récidive existe:40 pour 100 de cas mais tout ce que je prends à la vie aujourd'hui est bon à prendre.
Pour combler le tout ma femme est en traitement depuis début janvier d'un cancer du sein découvert en ce début d'année.
Il faut positiver et garder l'espoir. Et je pense que le moral ainsi que l'entourage sont pour plus de 50 pour 100 dans la guérison.
Je remercie ma femme, mes enfants, mes vrais amis, mes collègues de travail et surtout tout le personnel du service hématologie ou je suis traité.

François 56 ans Lymphome de type T angio immunoblastique de niveau 4 virulent - Traitement par 6 chimios CHOP, une toute les 3 semaines avec injection de chimio dans la lombaire.


Lymphome T angio-immunoblastique niveau 4 virulent Nov. 2013. Traitement 6 cures chimio type "CHOP". Rechute le 14/11/2014. Traitement 3 cures type "ESAP" et 4 cures "Rituximab". Puis une cure "BEAM" le 05/03/15 avec auto greffe de cellules souches 5. On y croit, j'ai la niaque de vivre et faire profiter mon petit fils de son papi adoré.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.