France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 19-11-2014 23:37:35

rary19
Membre
Date d'inscription: 17-11-2014
Messages: 41

Question bete.. LH vs LNH

Je me suis toujours demandé quelle été la différence entre les 2 maladies, ce que j'ai pu comprendre c'est que le LH était moins "agressif" plus "facile à controler" et donc traitement moins lourd??
quelqu'un peut il m'éclairé?

Hors ligne

 

#2 20-11-2014 11:56:42

bubulle
Membre
Lieu: Orange
Date d'inscription: 23-01-2014
Messages: 295

Re: Question bete.. LH vs LNH

Le LH a été le premier découvert par le chercheur du même nom. Je crois que ce dernier à un taux de guérison plus élevé.
On retrouve de l agressif dans les deux cas, donc des traitements lourds dans les deux cas.
Le LNH connaît plus de rechutes mais se guérit aussi

Après ce sont mes mots et mes infos... Je suis loin d être experte... Et les questions bêtes n existent pas wink


lymphome folliculaire stade 3  découverte novembre 2013
Janvier 2014 injection de rituximab sur 4 semaines
Annonce de rémission le 11/06/2014 qu'elle dure des années !!

Hors ligne

 

#3 20-11-2014 12:07:39

rary19
Membre
Date d'inscription: 17-11-2014
Messages: 41

Re: Question bete.. LH vs LNH

merci pour ta réponse bubulle smile
c'est vrai que ce n'est pas très évident de tout assimilé j'avoue etre un peu perdue..les maladies sont toutes différentes selon les personnes et chaque cas est unique.. l'essentiel c'est qu'a la fin on soit tous guérri!

Je parlais de traitements moins forts car j'ai vu bcp de patient atteint de LH pour qui les cure de chimios étaient courtes avec des effets secondaires moins présents..

Hors ligne

 

#4 20-11-2014 12:51:56

Larissa15
Membre
Date d'inscription: 27-08-2014
Messages: 639

Re: Question bete.. LH vs LNH

En fait on ne peut pas parler de LH et de LNH comme de deux maladies différentes. Les LNH regroupent une trentaine de lymphomes différents, et le LH n'en est qu'un autre, différent encore. Le LH touche particulièrement les jeunes, et vise une cellule particulière. Il est effectivement mis à part car découvert en premier par M. Hodgkin. Ce n'est pas une version light du LNH, avec une chimio aussi douce que possible. Il est traité par les protocoles ABVD et BEACOPP en première ligne, dont les effets secondaires dépendent de chacun. Comme tu peux le voir à leur nom, ces protocoles finalement regroupent beaucoup des produits utilisés dans les protocoles contre les LNH. Leur dose et les associations sont différentes, mais dans le fond il y a une vraie similarité.

On ne peut pas parler des LNH comme d'une maladie néanmoins, il faudrait parler de chaque lymphome en soi, au cas par cas. Est-ce que, parmi tous ces lymphomes, le LH a le taux de survie le plus élevé ? Oui, il se situe à 85% (c-à-d que 85% des LH atteignent les 5ans de rémission totale après une seule ligne de traitement et sans rechute). Mais tous les LNH n'ont pas un pronostic vraiment plus bas. Encore une fois, c'est au cas par cas, chaque maladie ayant ses caractéristiques. Il me semble que le lymphome du manteau par exemple, a un pronostic plus faible que d'autres. Personnellement je pense qu'un des critères clé est de ne pas oublier que le LH touche particulièrement les jeunes, au contraire de la multitude de LNH. Il est plus facile de supporter les traitements et de s'en sortir à 20ans, et ça doit jouer un rôle dans toutes ces statistiques.

Pour la durée des traitements, je ne sais pas combien de temps un protocole basique dure dans le cas d'un LNH ? Tout ce que je peux te dire c'est que pour un LH, dans le cas de l'ABVD par exemple, la ""norme"" est de 4 cures, soit 8 séances, soit 4 mois de traitement. Personnellement j'en ai eu 12, soit 6 mois. Certains en ont 16, soit 8 mois. D'autres encore, de plus en plus, alternent BEACOPP et ABVD, ou bien BEACOPP escaladé et BEACOPP normal, donc la durée varie.

Enfin, les lymphomes ne sont pas tous délimités proprement dans leur catégorie, comme par exemple le lymphome de Poppema qui est un LH se rapprochant aussi d'un LNH. Et puis certaines études et certains essais montrent, il me semble, que dans certains cas, un LH à priori résistant, présente en fait des caractéristiques propres à un LNH, et qu'un adaptation de traitement est la clé de la guérison. C'est aussi le cas vice-versa pour certains LNH.

Je ne suis pas médecin, encore moins hémato, mais voilà ce que j'ai appris de mes recherches. Je pense que la science est toujours en train de faire de grandes avancées sur ce sujet, et qu'on comprend de mieux en mieux comment tout ça fonctionne et s'organise. Voilà j'espère avoir répondu à tes questions

Dernière modification par Larissa15 (21-11-2014 00:38:33)


Hodgkin stade IIB mars 2014. 6 ABVD. Rechute immédiate. 3 IVOX. BEAM autogreffe + tomothérapie. Décembre 2015: Rechute stade 4 pulmonaire/osseuse. 3 GVD + Brentuximab. 2 cures Bendamustine + Brentuximab. Allogreffée en avril 2016. Juin 2017 rechute. Nivolumab x1 mais abandon car réactivation de GVH hépatique aigue Stade IV Grade IV résistante. Octobre 2017 RC, GVH guérie.

Hors ligne

 

#5 20-11-2014 13:22:33

rary19
Membre
Date d'inscription: 17-11-2014
Messages: 41

Re: Question bete.. LH vs LNH

Merci beaucoup pour tes explications c'est très complexe en effet beaucoup de paramètres entrent en jeu..
merci pour toutes ces précisions! smile

Hors ligne

 

#6 20-11-2014 14:38:38

annefilroc
Membre
Date d'inscription: 25-07-2014
Messages: 84

Re: Question bete.. LH vs LNH

Larissa, merci pour cette synthèse très claire, tu dis que tu n'es pas médecin, t'y penses ??? parce que avec toute ton expérience et ces connaissances, je me dis que tu serais un bon médecin :-)

Hors ligne

 

#7 21-11-2014 00:40:10

Larissa15
Membre
Date d'inscription: 27-08-2014
Messages: 639

Re: Question bete.. LH vs LNH

Oulah non ! Trop d'études, trop de boulot, ça ferait mal à ma feignantise légendaire !
Et puis je fais déjà du droit au Royaume-Uni, c'est sympa aussi smile


Hodgkin stade IIB mars 2014. 6 ABVD. Rechute immédiate. 3 IVOX. BEAM autogreffe + tomothérapie. Décembre 2015: Rechute stade 4 pulmonaire/osseuse. 3 GVD + Brentuximab. 2 cures Bendamustine + Brentuximab. Allogreffée en avril 2016. Juin 2017 rechute. Nivolumab x1 mais abandon car réactivation de GVH hépatique aigue Stade IV Grade IV résistante. Octobre 2017 RC, GVH guérie.

Hors ligne

 

#8 21-11-2014 11:42:06

bubulle
Membre
Lieu: Orange
Date d'inscription: 23-01-2014
Messages: 295

Re: Question bete.. LH vs LNH

Voilà des explications claires, merci Larissa smile


lymphome folliculaire stade 3  découverte novembre 2013
Janvier 2014 injection de rituximab sur 4 semaines
Annonce de rémission le 11/06/2014 qu'elle dure des années !!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.