France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 14-12-2014 09:21:55

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

bonjour à tous,

voilà j'écris ce petit message car j'ai un peu le besoin de parler et de m'exprimer...

je ne suis pas souvent sur ce site mais cela me rappelle de mauvais souvenirs, pourtant je lis beaucoup les témoignages des autres membres et je leur apporte tout mon soutien...

bon , je ne sais pas si beaucoup de femmes ressentent ça aussi...

je sais, j'ai seulement 24 ans, mais justement, j'ai le sentiment que les hommes ne reposeront plus leur regard sur moi après ce foutu cancer et ces mois de chimios + cheveux courts...

je n'arrive plus non plus à me regarder dans un miroir sans me trouver laide... je trouve que j'ai pris du poids (à cause de la perte des règles depuis le mois de mai...)

je regarde aussi beaucoup mes photos d'avant... cheveux longs, maquillage, entourée d'amis hommes... voilà... un peu (trop) nostalgique de tout ça...

je me demande tous les jours et surtout en me regardant (2 minutes pas plus par jour) dans la glace si je trouverai quelqu'un plus tard...

je ne me sens plus du tout féminine non plus, la chimio m'a enlevé les deux choses importantes et principales qui, selon moi, font que l'ont se sent femme: les cheveux et les règles... hmm

je n'ai pas hâte que celles-ci reviennent, quoiqu'un petit peu quand même, si elles pourraient me faire perdre 3/4 kg ça serait super...

il y a t-il des femmes dans mon cas? quels sont vos conseils pour se sentir plus féminine?

merci à toutes - ou tous- j'accepte aussi les avis des messieurs smile

Dernière modification par chou83 (14-12-2014 09:23:17)


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#2 14-12-2014 09:40:36

helene67230
Membre
Lieu: Clinique Ste-Anne, Strasbourg
Date d'inscription: 10-04-2014
Messages: 91

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Bonjour chou,

Je me permets de répondre à ton témoignage car j'ai moins même également beaucoup ressentie certaines choses que tu mentionnes.
Tout d'abord concernant tes cheveux je crois qu'on se souvient toutes de l'image que le miroir nous a renvoyé le jour ou l'on n'avait plus un cheveux sur la tête.... Laisse faire le temps pour ma part je suis à 8mois post traitement et je n'ai pas encore enlevé ma perruque j'espère le faire d'ici 2mois au plus tard j'aurai une coupe mi long mais ce n'était pas ma longueur d'avant. Maintenant tu sais il y a des très belles coupes cheveux courts ou mi-longs l'essentiel est de se sentir bien dans sa peau... C'est à toi de décider ce qui te conviendra le mieux.
Concernant tes regles la aussi patience!!!! Les miennes sont revenues il y a 3semaines a 7mois et demi post traitement tu vois donc je suis sûre qu'une fois ton système hormonal remis en place tu perdras tes 3ou4kg.
En tout cas je trouve ta file très intéressante je suis persuadée qu'à un moment ou autre du traitement on a toutes ressenties ce que tu ressens....

Courage à toi tout cela va revenir très vite....


Lymphome de Hodgkin stade 2Ab découvert le 15/11/2013.
6 cures de beacopp standart du 2/12/2013 au 4/4/2014. Rémission complète confirmée le 27 février 2014. Scanner avril 2016 rémission toujours.. Prochain controle octobre 2016. Octobre 2016 controle ok, prochain controle avril 2017.controle avril ok, 3 ans de rémission, on y croit!!!! Prochain controle octobre 2017!!!!

Hors ligne

 

#3 14-12-2014 10:10:03

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Bonjour helene6730,

merci de ta réponse smile

pour ma part, je n'ai pas voulu de perruque... je préfère voir mes cheveux, même si c'est long, pousser... au départ j'en voulais une car je me sentais effrayer du regard des autres ect... mais du coup j'ai fait sans... et maintenant de toute façon c'est l'hiver alors tout le monde porte bonnet de laine ect alors personne y prête attention... une bonne écharpe sur le cou et personne ne voit non plus que j'ai des cheveux courts à la garçonne...

pourtant, je mange assez équilibré, bon mis à part le chocolat mais j'ai gardé mes défauts ... puis je dois dire que comme pendant des mois je n'en ai pas mangé et bien j'ai l'impression que je rattrape le temps avec le chocolat smile

mais sinon, je mange plus entre les repas, sauf si j'ai vraiment faim je mange ou bien une banane, ou bien une pomme... et je mange mes 5 fruits et légumes par jour, pas de soda car je n'aime plus du tout (même avant j'étais une fan de coca je n'en bois plus du tout ...) et niveau nourriture et bien je mange ce qui passe car avec les  chimio j'ai mes goûts qui ont changés aussi...

moi, ma gényco m'a prescrit de l'estreva en gel 1 fois par jour de j-1 à j-26 et de l'ustrogestan une gellule le soir au coucher de j-13 à j-26
est-ce que tu prends ça toi aussi?

le fait est que je ne porte plus de bottines aussi mais des baskets, car je boite souvent... alors bon, ça aussi ça y joue... ça peut  sembler ridicule comme réflexion... mais bon!

Oui tout va revenir un jour où l'autre, mais le temps est parfois long et des fois je perds patiente un peu!

Courage à toi aussi smile et bravo pour ta rémission complète smile


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#4 14-12-2014 10:21:54

helene67230
Membre
Lieu: Clinique Ste-Anne, Strasbourg
Date d'inscription: 10-04-2014
Messages: 91

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

J'avais vu mon gyneco fin octobre ne pas avoir encore de regles m'inquiétait et puis il m a parlé de ça c'est un traitement hormonal c'est bien ça?puis il m' a fait une écho avec comptage des follicules et également mesure de l'endomètre çar je ne le savais pas cela permet de savoir si tes regles vont bientôt arriver ou pas...
Des follicules étaient présents et l'endomètre était épaissi et en effet il avait raison 15jours après environ mes regles sont revenues. Le lendemain j'avais rendez vous chez mon hemato qui etait absolument contre il trouve tout a fait normal que les regles reviennent au bout de 8mois c'est même souvent 11 ou 12 m a t il dit!
Donc je n'ai jamais pris ce traitement.
Patience elles vont revenir j'en suis sûre.. Moi aussi je sais que j ai que j'étais très impatiente et du coup c'est revenu tout seul.
J'avais même des bouffees de chaleur et tout et tout donc je pensais être ménopausée enfin tu vois... Avais tu un médicament qui bloque les ovaires pendant le traitement ??? Moi j étais sous decapeptyl je pense que ça a bien aidé même si bien sur la chimio tape dans la reserve ovarienne mon hemato était clair la dessus mais tu es même un peu plus jeune que moi donc ça reviendra....


Lymphome de Hodgkin stade 2Ab découvert le 15/11/2013.
6 cures de beacopp standart du 2/12/2013 au 4/4/2014. Rémission complète confirmée le 27 février 2014. Scanner avril 2016 rémission toujours.. Prochain controle octobre 2016. Octobre 2016 controle ok, prochain controle avril 2017.controle avril ok, 3 ans de rémission, on y croit!!!! Prochain controle octobre 2017!!!!

Hors ligne

 

#5 14-12-2014 12:18:29

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

eh bien écoute moi mon hémato ne m'a rien dit du tout sur les règles ou quoique se soit donc ... je sais que la gényco que je vois de l'hopital de la conception de Marseille travaille avec mon hémato... alors bon, j'ai confiance...
sinon niveau bouffées de chaleur ça va beaucoup mieux, et niveau médicament je l'ai pris qu'hier donc je ne peux pas dire grand chose... hmm mais je te dirais ça sans problème smile

moi mes règles sont prévues entre le 26 décembre et le 1er janvier...

pour ce qui est de ta question sur un médicament qui bloque les ovaires, je ne me suis jamais posé ce genre de question en fait sad

j'étais plus concentrée sur mes chimio et les ganglions ... puis j'ai été tellement mises à plat par les chimio et les effets secondaires puis aussi transfusions sanguines et aussi stressée par mes études que j'ai dû interrompre que je dois t'avouer niveau hormonal je ne me suis jamais réellement posée de questions... et c'est seulement maintenant que des questions de ce genre commencent à trotter dans ma tête hmm

ma gényco m'a également proposé de nouveau (en novembre 2015) d'essayer de congeler mes ovocytes si jamais un jour je souhaite avoir des enfants et que malheureusement je ne pourrais pas à cause des chimio..
j'ai fait 2 BEACOPP

et je sais juste que ma gényco m'a dit qu'à mon âge il est préférable d'avoir des règles rapidement après les chimio... enfin voilà je ne peux pas plus te renseigner... hmm

mais demande à ton gényco pour le traitement que je prends, non? smile

pour finir, moi mon hémato lorsque je lui ai posée la question des règles et si elle savait quand est-ce que j'allais les avoir de nouveau, elle m'a juste répondu que ça dépendait des femmes, 6 mois, un an ou plus...

Dernière modification par chou83 (14-12-2014 12:19:32)


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#6 14-12-2014 13:02:08

helene67230
Membre
Lieu: Clinique Ste-Anne, Strasbourg
Date d'inscription: 10-04-2014
Messages: 91

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Ben je t avoue que je ne me suis jamais posée la question non plus c'est mon hemato qui m a très bien expliqué la première fois que je l ai rencontré qu'il allait me donner du decapeptyl qui bloque les ovaires pendant le traitement car il était préférable de ne pas avoir de regles déjà à cause de l'anémie chimio induite et deuxièmement mes ovaires au repos ne produiraient pas de follicules pendant la chimio et ceux ci ne seraient donc pas détruits ce qui est donc un avantage. Maintenant ne t'inquiète pas ce n'est pas grave si tu n'as pas eu ce médicament mais juste pour te dire qu'à moi on ne m'a pas demandé mon avis!


Lymphome de Hodgkin stade 2Ab découvert le 15/11/2013.
6 cures de beacopp standart du 2/12/2013 au 4/4/2014. Rémission complète confirmée le 27 février 2014. Scanner avril 2016 rémission toujours.. Prochain controle octobre 2016. Octobre 2016 controle ok, prochain controle avril 2017.controle avril ok, 3 ans de rémission, on y croit!!!! Prochain controle octobre 2017!!!!

Hors ligne

 

#7 14-12-2014 15:23:40

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

d'accord! moi la question des follicules mes hémato ne m'en ont pas parlé du tout!

j'ai été diagnostiquée tard et sur toulon puis on m'a orientée vers Marseille... j'ai dû ensuite voir la gényco et les sages femmes pour faire deux semaines de piqûres pour essayer de prélever les ovocytes pour les congeler (je ne sais même plus le nom de ces piqûres pour te dire...) et j'étais triste de voir que mon corps était trop malade pour essayer de prélever les ovocytes... puis je voulais commencer la chimio pour essayer de faire au plus vite ces 6 mois de chimio...

je n'est pas pris de médicament comme toi... moi on m'avait juste dit que la BEACOPP c'est très dévastateur.. mais après j'ai du leur tirer un peu les verres du nez aux hémato car j'ai l'impression qu'ils me voyaient trop comme stressée ... mais sinon oui moi aussi ma gényco m'a expliqué par rapport aux follicules ... elle ne m'a pas fait d'échographie, juste une prise de sang pour voir un peu ce qu'il en était niveau gynécologie.. et hormonal


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#8 14-12-2014 20:35:13

Floflo
Nouveau membre
Date d'inscription: 14-12-2014
Messages: 2

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Bonjour. Je suis nouvelle ici, et pour tout vous dire, en lisant vos messages, je me demande si j'ai ma place sur ce forum. Je vais vous expliquer un peu mon histoire quand même, meme si aujourd'hui je vais mieux, il y a toujours certaines questions qui subsistent, quelques doutes, comme la peur de la rechute, ou de l'infertilité... Enfin bref, voici mon parcours. En avril 2013, j'ai senti de violentes douleurs au niveau du thorax, médiastin... Après avoir consommé un verre d'alcool. Je ne sais plus si c'est la première fois ou pas... Je me souviens qu'il y en a eu d'autres, mais celle ci m'a beaucoup marquée de par la violence de la douleur. De plus, j'avais beaucoup de démangeaisons au niveau des jambes et des pieds principalement, et de légères démangeaisons un peu partout sur le corps, et principalement la nuit pour les jambes. C'était atroce, je me grattais jusqu'au sang... Je ne comprends pas aujourd'hui pourquoi ca ne m'a pas alarmée a l'époque, mais en meme t.eps je n'aurais jamais pu imaginer ca. En juillet, j'ai découvert une masse entre mes seins. Mon médecin traitant hésitait entre une déploration des côtes ou un kyste. Elle m'a fait faire une écho, entre 2, j'avais découvert une masse sus-clavicule ire, où on ne voyait pas grand chose. Elle m'a donc prescrit un scanner, sur recommandation du manipulateur. D'ailleurs, j'ai un peu insisté pour qu'elle me le fasse faire. Enfin bref, je ne suis pas là pour dire du mal de quique ce soit. Elle m'a fait faire ce scanner, où les résultats etaient beaucoup plus inquiétants. Elle m'a donc envoyée voir un hématologue, qui m'a prescrit une biopsie suite à l'énumération des symptômes. Résultats en septembre 2013 de la biopsie ganglionnaire : lymphome de Hodgkin stade 2. S'en sont suivi une biopsie de la moelle osseuse, examens cardio respiratoires, prises de sang... Vous connaissez !!! J'ai commencé en novembre 2013 un traitement ABVD de 8 curés, suivi de 18 seances de radiotherapie. Dans le malheur de ma maladie, j'ai eu la "chance" que mon corps réagisse tres bien au traitement : tres peu de nausées, pas de vomissements, légères perte d'appétit, mais rien de méchant... Je mangeais ce que j'aimais ! J'aie redu 4 kg que j'ai tres vite repris, mes règles etaient moins abondantes, mais elles ne se sont pas arrêtées ! De plus, mes cheveux etaient claircemés, mais pas assez pour que j'éprouve le besoin d'acheter une perruque. Je les ai fais couper très court et j'ai achetée une belle casquette pour sortir, que ce soit moins "choquant", mais comme vous pouvez voir, ca c'est plutôt bien passé pour moi. A la moitié du traitement, lors du petscan de janvier 2014, le médecin m'a annoncé que j'étais en remission, et suite à mon petscan de juillet, quand j'ai vu mon médecin en août, il m'a annoncé que j'étais en rémission complète, j'ai 95% de chance de ne pas rechuter. Bien sur les 5% restants sont encore dans un coin de ma tête... Mais je suis optimiste. De plus, avec mon conjoint, on avait prévu de faire un bébé en août 2013, j'avais arrêtée la pilule, et une semaine avant qu'on se lance dans cette belle aventure qu'est la parentalite, les médecins m'ont annoncés ma maladie. J'ai un scanner en février, et si tout va bien, on se lancera a ce moment la dans notre projet bebe. On avait deja l'accord de l'hématologue en août, mais il nous a conseillé d'attendre encore un peu, on a préféré etre prudents. Voilà mon histoire, je pense avoir était plus "chanceuse" que certains d'entre vous. Je vous avoues que la peur de la stérilité m'angoisse beaucoup, mais les médecins m'ont beaucoup rassures là dessus au début, en me disant que si tout allait bien pour moi a ce moment là, l'ABVD n'y changerai rien, donc j'y crois dur comme fer et essai de ne pas y penser.
Pour en revenir au sujet de base de chou83, je vous cache pas que j'ai ressenti la même chose. Je me surprenais souvent à pleurer seule dans ma salle de bain, en me regardent dans le miroir, à regarder mes cheveux claircemés, mon crâne apparent. Je me trouvais laide, je me demandais comment mon copain pouvait me trouvait attirante... Je me demandais même si c'était le cas où si il faisait bonne figure devant moi... J'avais l'impression que ma maladie se voyait de l'extérieur. Je mettais des masques dans les lieux publics, pour éviter toute contamination (j'étais peut être un peu parano...) et du coup tous les regards se psaient sur moi, j'avais l'impression d'être une bête de foire, devant des adultes plus curieux et maladroits que des enfants. J'avais l'impression de ne plus plaire. Meme si j'étais en couple, c'est toujours agréable de sentir des regards sur soi, voir des hommes nous sourire, se faire draguer... Alors je regardais droit devant moi et évitais de croiser les regards. Mais je ne me suis jamais laissé alle, je ne sortais pas sans maquillage, ni sans ma casquette, et inm'a toujours dis que j'avais bonne mine, je pense que c'était sincere. Je sais que c'est facile à dire pour moi dont les cheveux repoussent, mais il faut garder la tête haute, regarder autour de vous, et je suis sure que vous verrez plein de regards se poser sur vous, des hommes vous sourire, et qui se risqueront plus facilement à vous parler, parce que vous ne serez pas fermée sur vous meme. Vous vous voyez le changement,  les "impacts" de la maladie, eux ce qu'ils voient c'est une jeune femme aux cheveux courts, peu sure d'elle, tout simplement. Mes cheveux repoussent, mais ils sont encore loin de la longueur que je voudrais et que j'avais, ils n'ont pas de mouvement pour etre plus précise, peut être. Mais meme si je suis impatiente de les voir bouger au vent, de les avoir dans le visage, je prends sur moi, je me maquille, pour me trouver "jolie" et je lève la tête, je regarde autour de moi, et je peux vous assurer que j'en vois des hommes me regarder, me sourire, voir meme parfois "tenter leur chance" ! Reprenez confiance en vous et vous verrez que vous plaisez à beaucoup plus de personnes que vous ne l'imaginez. Quand à vos règles, je ne peux pas vous aider vraiment. Les miennes ne se sont pas arrêtés, mais j'ai eu uniquement de l'ABVD, donc différent de votre traitement. Il n'y a plus qu'à faire confiance aux médecins, c'est ce que je fais. Je ne connais pas vraiment votre traitement, donc je préfère ne pas trop m'avancer. Courage a vous, rester vous même... Maquillage, joli chapeau (c'est la periode) et gardez espoir et confiance en vous. C'est ce qui plait aux hommes, aux bons ;-)

Hors ligne

 

#9 14-12-2014 21:36:27

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

merci floflo pour ton message et ton témoignage smile

non, tu as quand même ta place ici... ce n'est pas parce que tu n'as pas eu les mêmes cures de chimio que tu n'as pas souffert ect... on réagis tous de façon différentes il paraît... alors !

moi j'ai fait 2 BEACOPP qui ont été très dévastatrices pour mon cas... donc bon.. j'ai perdu les cheveux en 10 jours je n'avais plus rien du tout! voire moins, je ne sais plus exactement... et j'ai perdu ma voie aussi pendant 4 jours...
la deuxième BEACOPP a été très lourde aussi et j'ai eu une occlusion intestinale et je suis restée en chambre stérile 3 semaines...

j'ai eu une toxicité à cause des BEACOPP et je crois que la BEACOPP fait des ravages..; mais ça dépend de chacuns après... puis de toute façon... peut être que l'on pourra avoir tout de même des enfants...

moi je ne me maquille pas beaucoup... je mets juste des crèmes pour que mon teint ne soit pas trop blanc... et je vais m'acheter une crèmes anti-cernes car j'en ai pas mal hmm

pour les règles, je crois qu'avec l'ABVD ça ne les arrêtent pas! ...

et ne t'inquiètes pas les cheveux vont repousser... dans mon entourage il y a des personnes qui ont eu le cancer aussi et de lourdes chimio et maintenant ils ont des cheveux magnifiques!

smile


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#10 15-12-2014 10:16:44

Capucine
Membre
Date d'inscription: 23-10-2014
Messages: 312

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Coucou Chou,

Moi aussi je me reconnais dans ce que tu décris. Je dirais même que je ne me sentais pas bien dans mon corps tout entier après les chimios... et que ça a mis du temps à revenir ! On est tous différents, attention, mais moi je dirais que je me suis réellement sentie de nouveau comme avant... 2 ans après la fin des traitements ! (Mais j'ai eu une autogreffe, c'est plus lourd que le BEACOPP même si le BEACOPP c'est déjà pas mal!) Mes cheveux avaient repoussé bien avant bien sûr mais ils n'étaient pas comme avant (j'ai les cheveux raides normalement et là ils étaient bouclés!), et je ne retrouvais pas mon visage. Quand je regardais les photos d'avant et que je me regardais ds la glace, j'avais l'impression que je n'étais plus la même, et bien sûr j'étais plus moche qu'avant ! Alors, bon, je n'ai pas vraiment de "trucs" à te donner car tu vois que pr moi cela a été très long mais c'est sûr que faire des efforts au niveau vestimentaire et/ou maquillage, cela aide... Et sinon il faut être patiente, tu seras de nouveau toute belle comme avant un de ces jours! ;-)

Pour les règles, je ne peux pas te dire car tu peux voir que j'ai eu beaucoup de traitements qui se sont enchaînés (ABVD, PDG, ICE, BEAM (autogreffe)) et je suis plus âgée (j'avais 35 ans au début)... donc du coup maintenant je suis ménopausée :-( Heureusement j'avais eu 2 enfants avant d'être malade; j'en aurais voulu un 3ème ms bon, tant pis.

Prends ton mal en patience, tu vas bientôt retrouver ton visage, et je suis sûre que tu plairas de nouveau aux garçons (mais quand tu seras prête ds ta tête aussi...)
Demande des nouveaux vêtements et des bijoux au Père Noël, tu verras! 😄


43 ans, Hodgkin stade 4 pulmonaire août 2010, 6 ABVD, rechute juin 2011, 2PDG+3ICE rémission quasi complète, BEAM autogreffe nov 2011+radiothérapie, rechute juin 2014 :-( brentuximab: réponse dissociée, 2 BEACOPP escaladés: rémission complète! allogreffe haplo-identique le 7 janvier 2015.

Hors ligne

 

#11 15-12-2014 10:28:09

Capucine
Membre
Date d'inscription: 23-10-2014
Messages: 312

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Ps: je pense que ce sont les épreuves qui changent notre visage. Même si les traitements st finis et que ça s'est plutôt bien passé, on reste marqué par ce que l'on a vécu et cela se voit dans l'expression de notre visage... Enfin, c'est ma théorie ! Plus le temps passe, plus on oublie et on "s'autorise" à redevenir comme avant.
Qu'en pensez-vous, les anciens malades??


43 ans, Hodgkin stade 4 pulmonaire août 2010, 6 ABVD, rechute juin 2011, 2PDG+3ICE rémission quasi complète, BEAM autogreffe nov 2011+radiothérapie, rechute juin 2014 :-( brentuximab: réponse dissociée, 2 BEACOPP escaladés: rémission complète! allogreffe haplo-identique le 7 janvier 2015.

Hors ligne

 

#12 15-12-2014 10:57:22

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Bonjour Capucine,

merci pour ton témoignage et ton message smile

oui je crois que tu as raison... il faut faire des efforts vestimentaires... mais à vrai dire, comme j'ai grossi... je pense plus à mettre des choses qui ne font pas voir mes "rondeurs"... si je peux dire ça comme ça... Même si ma famille et mes amis disent que "ça va"... pour moi je m'obstine à croire qu'ils disent ça pour me rassurer ou bien parce que c'est normal qu'ils me voient bien à leurs yeux... mais pour moi, ça ne change pas le regard que j'ai sur moi - même sad

je ne me suis jamais maquillée à outrance de toute façon, car il paraît que je suis bien sans...

oui, je pense que d'ici quelques mois je n'aurais peut-être plus cette image de moi, ou alors bien moins.... je l'espère!

j'ai commandé des boucles d'oreilles au père Noël, et des bonnets en laine wink et la santé aussi smile

niveau vêtements, je vais essayer d'aller aux soldes en janvier, car GRANDE NOUVELLE, j'ARRIVE DE NOUVEAU A ALLER DANS LES MAGASINS... GENIAL... et du coup, je retrouve le moral aussi un peu car je vais pouvoir retourner choisir des  habits et/ou maquillage avec ma soeur, mes cousines et mes copines smile elles sauront sûrement m'aiguiller smile

la patience je sais qu'il en faut... mais en vous lisant tous et toutes, je me dis que je ne sais pas si j'aurai pu être autant forte que vous toutes (et tous...) ...

du coup, ça me rappelle une anédocte... cet été je suis allée promener avec mon père à la plage... et en effet, il y avait un beau, musclé et jeune pompier qui m'a regardé et m'a souri... alors je garde espoir wink

et pour tes cheveux, au moins tu as pu connaître et découvrir une nouvelle coupe wink

ma cousine connaît une femme aussi à qui les cheveux ont repoussés bouclés mais que pendant la première année après les chimios, ensuite ils sont redevenus raides!


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#13 15-12-2014 13:25:06

helene67230
Membre
Lieu: Clinique Ste-Anne, Strasbourg
Date d'inscription: 10-04-2014
Messages: 91

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Bonjour,

Capucine tout à fait d accord avec toi c'est ce que l'on a vécu qui se lit sur notre visage. Je pense cependant que plus le temps passe  plus on recommence à avoir confiance en soi et à un peu oublier car je pense que les épreuves de chacun ici ne  s'oublieront jamais... Mais le temps aide à aller mieux!


Lymphome de Hodgkin stade 2Ab découvert le 15/11/2013.
6 cures de beacopp standart du 2/12/2013 au 4/4/2014. Rémission complète confirmée le 27 février 2014. Scanner avril 2016 rémission toujours.. Prochain controle octobre 2016. Octobre 2016 controle ok, prochain controle avril 2017.controle avril ok, 3 ans de rémission, on y croit!!!! Prochain controle octobre 2017!!!!

Hors ligne

 

#14 15-12-2014 15:57:40

Capucine
Membre
Date d'inscription: 23-10-2014
Messages: 312

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

😄 bien, pour ta liste au Père Noël !!
... et sinon effectivement, mes cheveux se sont raidis petit-à-petit (ouf! car les cheveux courts bouclés ... et plus foncés aussi, c'est bof!)
Je suis sûre que tu seras aussi "forte" et patiente que nous et que tu vas bientôt réapprivoiser ton corps ;-)
Bon courage !!


43 ans, Hodgkin stade 4 pulmonaire août 2010, 6 ABVD, rechute juin 2011, 2PDG+3ICE rémission quasi complète, BEAM autogreffe nov 2011+radiothérapie, rechute juin 2014 :-( brentuximab: réponse dissociée, 2 BEACOPP escaladés: rémission complète! allogreffe haplo-identique le 7 janvier 2015.

Hors ligne

 

#15 15-12-2014 16:52:39

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Merci les filles smile

oui je pense aussi helene que le temps aide à aller mieux, cela ne fait même pas 2 mois que j'ai arrêté les chimios et même si j'ai pas eu autant de traitements que vous, il faut que mon corps se réhabitue tout de même à fonctionner normalement...

Capucine, super pour tes cheveux smile
les miens sont très courts! j'ai juste commencé hier à enlever mon bonnet en public, sinon je n'y arrive pas... seulement devant ma famille et quelques personnes... sinon j'ai toujours peur du regard des gens...


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#16 16-12-2014 16:53:05

Clara_Oswald
Membre
Date d'inscription: 12-04-2014
Messages: 553

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Bon, moi je ne vais pas beaucoup t'aider, parce que je ne suis pas une "vraie" fille.
Avec mes soucis de santé précédents, j'avais déjà perdu toute notion de ma féminité à force de passer du temps à l'hôpital et d'avoir des cicatrices partout...
Donc là, la tronche que j'ai, j'ai presque envie de dire que c'est le cadet de mes soucis du moment que je récupère ma santé. Ce qui n'est pas gagné vu le manque musculaire et les atteintes neurologiques. Par exemple, j'ai la moitié droite du visage à moitié paralysé, alors quand j'ai certaines expressions, on voit que mon visage ne réagit pas comme il devrait. Du coup les cheveux... C'est un peu secondaire.

Mais justement, je suis sortie assez vite sans bonnet en début de repousse (bon, la première fois, c'était à Lyon : dans une grande ville, quelque soit ta tête, tu passes inaperçu). Maintenant, j'ai une coupe très courte (ah !!! Les poils repoussent bien sur les jambes, mais sur la tête, ils prennent leur temps !big_smile)
J'aime bien ma coupe. Même si je rêve d'avoir les cheveux longs à peu près une nuit sur deux. Mais une coupe courte, ça peut être très féminin aussi (mes amis me comparent à Jean Seberg, y'a pire !)
Je n'ai jamais été très maquillage (même si je devrais faire des efforts pour au moins un peu d'anti-cerne, je me fais parfois l'effet d'un zombie). Mais depuis que mes cils et sourcils ont repoussé, j'ai quand même retrouvé ma tête d'avant.

Pour le poids, je ne sais que te dire, moi c'est le contraire, j'ai maigri, trop maigri (donc j'ai perdu toute ma poitrine aussi, c'est nul pour se sentir féminine ! tongue), mais prends ton temps pour trouver le poids dans lequel tu te sentes bien : on ne sort pas de ce combat pour se mettre au régime juste derrière, il faut d'abord penser à soi, se faire plaisir, prendre son temps.

Comme dit Capucine, tu vas réapprivoiser ton corps. Il faudra peut-être un peu de temps : tu as changé, physiquement, mais surtout psychologiquement, ce que tu as traversé n'est pas anodin. Il faut le "digérer" maintenant que le plus gros est derrière toi, et réapprendre à avancer.

Tu plairas à nouveau, nul doute là-dessus. Mais pour cela, il faut déjà te plaire à toi-même !
Alors je ne peux pas parler pour ma féminité post-chimio, mais mon premier gros souci de santé, ça a été une greffe cardiaque juste à 18 ans. Donc cicatrice visible au moindre décolleté sur la poitrine, juste au sortir de l'adolescence, moi qui n'avais jamais osé de mettre de vêtements un peu près du corps ou décolleté... Le fait de subir tout ça m'avait donné une certaine confiance en moi, et je suis passée du "Oh mon Dieu je vais avoir une cicatrice" à "Je m'en fiche, je l'assume". Et je ne l'ai jamais cachée, et j'ai plu quand même.

Surtout que les cheveux, ça repousse, les kilos, ça se perd, les règles, ça revient (enfin moi je n'ai pas arrêté ma pilule qui bloque les règles, je ne sais donc pas si je suis ménopausée ou pas, mais comme je disais, je ne suis pas une "vraie" fille, pas de règles, ça m'arrange plutôt).

Pour finir, je ne sais pas si tu connais Rose Magasine, il y a un site internet et un trimestriel (ou semestriel je ne sais plus), distribué dans les hôpitaux, qui parle du cancer des femmes. Et donc la question de la féminité revient sans cesse, avec plein de témoignages et de conseils.


Clara, 35 ans sans enfant, Hodgkin stade IVB (atteinte de la moelle osseuse) découvert en février 2014.
6 cures d'ABVD  (amie des granocytes et des transfusions), 12 séances de radiothérapie
Rémission complète au 03/11/14, rééducation cardio-musculaire un mois en février 2015.
Reprise du travail à mi-temps le 14/04/2015.

Hors ligne

 

#17 16-12-2014 19:44:57

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Bonsoir Clara et merci pour ton témoignage!

eh ben dis donc, une épreuve comme celle-ci a tes 18 ans puis par la suite un foutu cancer... sad ce n'est pas juste, mais ça n'épargne personne... tu es courageuse en tout cas bravo smile

oui tu as raison, tout ça revient petit à petit et un jour où l'autre je recommencerai à m'apprécier... même si je n'ai jamais réellement aimé mon corps ect même avant le cancer et avant les chimios je suis une fille qui n'a jamais été sûre d'elle niveau physique pas comme toutes ces "pin up" .. enfin... on verra bien!

non je ne compte pas faire de régime mais arrêter un peu mes grignotages fréquents wink

Rose Magasine je ne connais pas! je vais voir ça demain alors!
sur la balance je fais 63 kg, ce n'est pas excessif non plus, je fais 1m70... mais je faisais 55 lorsque l'on m'a diagnostiquée alors je ne sais pas dire si c'est dû à ce problème de règles ou du fait que je sois inactive (pas de sport, je recommence à marcher un peu tous les jours, sport un peu chez le kiné)...

pas grave ... l'important est de retrouver la santé comme tu dis wink
merci pour le conseil du magasine


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#18 17-12-2014 20:02:26

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

voilà! ça y est ... je commence à avoir des douleurs au bas ventre... comme quand j'allais avoir mes règles... elles devraient être entre le 26 décembre et le 1er janvier! pile poile pour les fêtes... eh ben!

juste une question les filles, elles étaient intenses comme avant après la chimio ou pas?


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#19 17-12-2014 22:16:25

Larissa15
Membre
Date d'inscription: 27-08-2014
Messages: 639

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Personnellement, j'ai eu du mal avec la prise de poids massiiiive durant l'ABVD, la perte des cheveux que je ne supportais pas et que j'ai fini par raser etc, comme beaucoup ici, ces côtés du lymphome m'ont mis k.o

Par contre j'avais profité des 6mois de traitement pour compenser par le maquillage. Parce que j'étais obligée de porter une perruque, parce que plus aucun habit ne m'allait, au moins je pouvais agir sur mon apparence avec le maquillage. Je suis devenue une vraie maquilleuse expérimentée, on m'a même offert des cours professionnels pour maquilleurs confirmés à mon anniversaire ! Comme quoi, cette perte de la féminité, m'a poussée à développer d'autres compétences et donc ça n'a pas été que négatif. C'est grâce à ça que j'ai réussi à ne pas trop mal le vivre finalement. Chacun a ses petits trucs et astuces, pour moi ça a été le moyen de ne pas totalement perdre le contrôle. D'ailleurs aujourd'hui quand je suis trop malade pour me maquiller, ce qui est un peu le cas tous les jours, je suis au bout du rouleau.

Et comme toi, j'ai l'appréhension de ne pas plaire, et de ne plus jamais pouvoir plaire. Je ne me plais déjà pas à moi-même. Peut-être quand tout ça sera loin derrière nous, cette peur-là s'en ira d'elle-même ? En tout cas je m'imagine souvent qu'une fois guérie, ça résoudra tous mes problèmes, celui de mon estime et de ma confiance en moi aussi.


Hodgkin stade IIB mars 2014. 6 ABVD. Rechute immédiate. 3 IVOX. BEAM autogreffe + tomothérapie. Décembre 2015: Rechute stade 4 pulmonaire/osseuse. 3 GVD + Brentuximab. 2 cures Bendamustine + Brentuximab. Allogreffée en avril 2016. Juin 2017 rechute. Nivolumab x1 mais abandon car réactivation de GVH hépatique aigue Stade IV Grade IV résistante. Octobre 2017 RC, GVH guérie.

Hors ligne

 

#20 29-12-2014 18:28:11

Lolotte63
Membre
Date d'inscription: 29-12-2014
Messages: 19

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Bonjour à tous,

Je m'appelle Lauriane et je suis (ou j'étais, je ne sais pas trop quoi dire) atteinte d'une maladie de Hodgkin stade 3. J'ai été diagnostiqué au mois de février de cette année à l'age de 18 ans  . J'avais une gène au niveau du cou, une boule assez prépondérante, visible et douloureuse. Je ne me suis pas alertée tout de suite mais je suis quand même allée voir le médecin qui m'a envoyé faire des examens completementaires. Ce sont enchaîné echographie, scanner, biopsie et enfin rendez vous chez l'oncologue avec les résultats pas du tout agreable a entendre : maladie de Hogdkin stade 3 avancé. J'ai ensuite fait 8 cures d'ABVD mais pas de radiothérapie. Le traitement a trés bien fonctionné puisqu'au bout de 2 cures le TEP n'allumait plus. J' ai quand meme due faire les 6 cures de chimio jusqu'au bout. Mes cheveux sont intégralement tombés et mes régles se sont arrétées egalement. J'ai fini le traitement depuis 1 mois et demi mais je me sens aussi mal que pendant le traitement. Comme Chou83 mes cheveux repoussent mais je me trouve absolument repoussante lorsque je me regarde dans le miroir. Je n'arrive pas a m'imaginer sortir sans ma perruque, avec les cheveux courts que j'ai maintenant. Je suis egalement trés nostalgique de "ma vie avant" et surtout de mes cheveux qui etaient trés longs !! Je me reconnais en tout point dans le temoignage de Chou83, je pense exactement la même chose que toi me concernant.
Je ne me suis jamais confiée a un groupe de parole ou à des personnes qui vivent ou avaient vécu la même que moi. Je n'ai que 19 ans et il est assez difficile de parler de ce sujet avec des jeunes de mon ages qui n'ont pas vecu la même chose car peu voir pas de gens me comprenne. Aujourd'hui j'en ressens le besoin, si vous avez des conseils ou des astuces ou je ne sais quoi pour aller mieux n'hésitez pas ! smile

Dernière modification par Lolotte63 (29-12-2014 18:32:16)


18-19 ans : maladie Hodgkin stade III découverte en mars 2014.
8 cures d'ABVD mais pneumonie interstitielle à 6 cures donc arrêt ABVD complet et retour ABVD sans bléomycine pour 2 dernières cures. Fin du traitement début novembre 2014

Hors ligne

 

#21 30-12-2014 11:12:35

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Salut lolotte!

ne t'inquiètes pas, moi non plus je ne me confies pas... voire très peu, mais 95% des gens ne comprennent pas nos souffrances avant, pendant et après les chimio... car ils ne sont pas passé par là... c'est triste à dire, mais c'est comme ça... beaucoup de gens (de ma famille ou mon entourage...) me disent que ça va aller vers le mieux, que si ils me voient triste ou quoi, ils se demandent pourquoi car j'ai vécu pire... mais pendant le combat (c'est à dire mes 6 mois de chimio)... je pensais tellement à mes médicaments, les piqures, les transfusions sanguines, et bla bla bla que  je ne réalisais pas trop tout ça... donc je réalise à peine maintenant ce qu'il m'est arrivé en fait, donc je me dis " ah ouais quand même"... ou alors je me sens différente car même le fait de retourner marcher seule ou aller manger dehors ou faire un ciné, pour moi c'est une VICTOIRE... et pour les autres c'est BANAL... alors il y a un fossé... moi je le vis comme ça... et j'ai l'impression que personne ne me comprend mais bon.... pas grave! je ne me confies pas, je vois une psy régulièrement, et ça m'aide beaucoup! vu que j'habite à toulon et que je suis suivie à l'IPC de Marseille, elle m'a proposé des rendez-vous téléphonique, et de savoir ça... ça rassure! et puis, à la psy, c'est son métier tu vois... elle saura te rassurer, t'écouter, t'éguiller... alors que d'autres vont te paraître gauche... même si ça part vraiment d'un bon sentiment...

enfin, sinon je parle aussi avec des gens de mon âge avec qui j'ai fait connaissance donc on s'échange des trucs... et parfois j'écris... ça aide! mais moi je suis plus dans l'échange , dans le dialogue, alors qu'avant pas du tout...

à toi de voir si tu préfères peindre par exemple (il existe du coloriage pour adultes) , ou écrire, lire, pleurer (parfois je pleure un bon goût car ça m'arrive de craquer encore aujourd'hui...) ...

moi la musique m'aide aussi! ça me fait oublier...

et sinon, le truc qui me relaxe le plus en ce moment, ce sont PRENDRE DES BAINS! héhé smile

je ne sais pas si j'ai répondu à tes questions?!

mais je pense qu'ici, beaucoup de personnes pourront te répondre, n'est-ce pas?!!

Bonne journée et n'hésite pas, je suis pas souvent ici, mais je pense à tout le monde et j'essaie de répondre aux files qui me "concernent" le plus... enfin, auxquels je peux répondre en tout cas smile


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#22 30-12-2014 12:33:00

Lolotte63
Membre
Date d'inscription: 29-12-2014
Messages: 19

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Bonjour Chou,

Merci d'avoir pris le temps de me repondre. smile Oui tu as repondu a mes questions.
Je suis allée voir une psy pendant que je faisais mon traitement cet été et sincerement ca ne m'a pas du tout aidé. Quand je suis arrivée elle m'a demandé de m'asseoir et m'a dit "je vous ecoute", et j'ai eu comme un blocage un peu, je croyais que j'allais pouvoir echanger avec elle alors que pas du tout enfaite, elle n'a presque rien dit durant la seance et j'ai eu beaucoup de mal à m'ouvrir à une personne que je ne connaissais pas du tout.
Apres je suis tres bien entourée par mes parents qui sont la pour m'écouter et j'aimerai me confier à quelqu'un d'autre qu'eux.
Je comprend ce que tu as vécu le fait de marcher seule, de manger seule etc que ce soit une victoire et un réel soulagement pour toi. Pour ma part j'ai plutot si on peut dire "bien vécue" la chimio, disons que j'étais vraiment malade pendant 3 à 4 jours apres le traitement mais à la suite de ces jours il y avait comme un déclic et la vie reprenait son cours assez normalement. Enfin je veux dire que physiquement j'allais mieux, psychologiquement c'était une autre affaire !
Je ne sais pas si tous le monde a fait comme moi mais j'ai repris une activité en septembre. Enfaite je ne me suis jamais arrétée vraiment. Le hasard a fait que mes vacances d'été on commençait quelque temps apres le debut de la chimio, pour 4 mois. Oui les vacances a la fac sont TRES longues ! Mais au mois de septembre au milieu de ma chimio j'ai repris la fac conciliant les deux. Le fait de reprendre la fac ca été comme un soulagement, le fait de revoir du monde, d'avoir a nouveau une vie sociale, d'avoir une activité pour se remplir la tête MAIS ca a aussi été le retour assez brutal aux jugements entre jeunes si on peut dire. A la fac trés peu de personnes sont au courant de ce que je vis mais je me sens jugée et différente des autres. Même si, si on ne sait pas que je suis malade on ne s'en rend pas compte, la perruque fait naturelle et j'ai plutot bonne mine. Enfin entre jeunes on est jugé par notre apparence physique et tout ce qui va avec et c 'est pas facile a vivre surtout dans ma situation !

Est ce qu'il y a d'autres personnes qui ont repris une activité professionnelle, ou les études en même temps que leur traitement ?

Bonne journée smile


18-19 ans : maladie Hodgkin stade III découverte en mars 2014.
8 cures d'ABVD mais pneumonie interstitielle à 6 cures donc arrêt ABVD complet et retour ABVD sans bléomycine pour 2 dernières cures. Fin du traitement début novembre 2014

Hors ligne

 

#23 30-12-2014 14:58:29

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

d'accord!

moi j'ai commencé les chimio le 28 avril 2014... j'étais stade IV et j'étais malade depuis 2012 ou janvier 2013... alors mon corps était très fatigué et malade, ils ont dû me mettre la dose, je sais qu'il y a pire que moi ... mais mon corps a mal réagis à la chimio et j'ai eu 2 ou 3 jours après les effets secondaires... les hématologues m'avaient dit que ça allait être comme ça pour moi pendant les BEACOPP que ça allait être dur,... et que mes petits globules (rouges et blancs) baissaient très vite! et niveau piqûres et médicaments, je n'ai pas été très gâtée non plus, car j'ai eu d'énormes douleurs, et même lorsque les IDE me mettaient beaucoup de morphine, rien ne soulageait mes douleurs...

j'ai été fatiguée du début jusqu'à la fin des traitements, au milieu ça pouvait aller, mais je dormais toute la journée, mon père me réveillait pour manger et me laver... mais je dois dire que je n'ai pas eu de vie pendant mes chimios: pas d'études (de toute façon je les ai fini j'ai fini mes partiels...) et les hémato m'ont conseillé de ne pas faire mon stage durant mes chimio car c'était déjà la cata niveau effets secondaires pour moi... et que je remontait à peine la veille de re-rentrer à l'hosto pour te dire... et de nouveau, fracassée par la chimio...

je vais seulement au kiné 2 fois par semaine pour faire les massages et ensuite il me fait faire de la gym... je compte faire mon stage en avril ou mai... car j'en ai marre d'être comme ça!

moi on ne me juge pas, mais même si on le fait, je m'en fiche... smile je ne fais pas attention à cela... wink

je recommence à sortir : ciné, manger dehors, voir des amis qui ne m'ont pas laissée tomber... car aussi, quand je les annoncé à certaines, beaucoup m'ont laissé tomber! mais ce n'est pas grave, ceux qui sont resté je les considère comme les mieux (ou les meilleurs... ?) et je savais que ce sont eux qui allaient m'encourager


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#24 31-12-2014 10:22:04

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

bonjour !!

bon et bien ça y est! j'ai mes règles depuis hier soir... cool! le traitement hormonal a marché!

je sais c'est bizarre à dire, mais... je n' jamais été aussi contente de les avoir!

je vais me sentir mieux maintenant, comme me l'a dit ma gynécologue... et je vais surtout pouvoir 'dégonfler' au niveau du ventre, poitrine ... enfin, je pense que les femmes (et filles ...) me comprendront en me lisant!

lolotte, je viens de m'apercevoir que je n'ai pas répondu entièrement...

j'ai commencé les chimio le 28 avril 2014 et j'ai connu ma psy en début mai... c'est l'équipe médicale qui me l'avait envoyé dans ma chambre car j'étais assez déprimée... mais dès la première séance elle m'a parût très bien... et directement elle m'a mis en confiance puis je me sens à l'aise avec cette psy... elle m'a pas dit "je vous écoute"... elle s'est assise sur la chaise à côté de mon lit et m'a demandé : "alors comment se passe la chimio, les douleurs ect... racontez moi un peu,... et que faites - vous dans la vie... , vous vous sentez bien reçue ici... "

et là j'ai directement pu bien lui parler... et c'est comme ça à chaque séance...! :)

bon courage à toi!


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#25 16-02-2015 15:03:52

liloo0104
Membre
Date d'inscription: 21-09-2014
Messages: 242

Re: Ne plus du tout se sentir féminine après les chimio

Coucou les girls…

Je me permets de remonter cette file parce que…

1/ Elle m'intéresse, je me sens pleinement concernée actuellement,
2/ J'aimerai savoir ou vous en êtes depuis à ce sujet…et ..
3 /Je suis persuadée que bon nombres de nouvelles sur le forum seront aussi sensibles au sujet….

Pour ma part donc….Je lis ma vie actuelle dans vos mots, et j'ai la chance (pour l'instant en tout cas…) pourtant d'être en rémission complète depuis la 2ème cure (reste 2 séances ABVD + 3 semaines de rayons), mais c'est comme si, paradoxalement, plus je vais vers la guérison et donc vers la vie "normale" à nouveau, plus j'ai peur de mon image.

Mon métier avant la maladie…C'était danseuse, je bossais dans le monde de la nuit, et strass et paillettes étaient au rdv.
J'étais un peu la "star" des boites de nuit, resto, établissements etc….Et les clients "raffolaient" de moi, de ma "plastique", ma danse etc…(sans prétention aucune, au contraire, je prends du recul pour dire tout ça, car je ne m'en apercevais justement pas forcement à l'époque, ou en tout cas ça me mettait pas le melon!).

Depuis la maladie et les traitements, évidemment je n'ai plus de cheveux, et je n'ai pas grossi ni maigri mais j'ai perdu toute ou presque toute ma masse musculaire.Je suis toute molle, c'est affreux.
Ma peau à changé aussi, et je suis bien sur bien bien cernée h24..

J'ai des bleus et cicatrices un peu partout sur le corps entre les opérations, piqures etc.

J'ai mis au placard tous mes beaux talons, mes belles tenues, et je me maquille très peu, juste quand je suis invitée chez des amis ou au resto etc.
Le reste du temps je n'en ai pas envie, comme si je m'étais mise sur "pause".

J'ai beaucoup d'amies du métier évidemment, que je continue de voir, qui me disent que malgré tout je suis encore super jolie, que j'ai de la chance car mes ongles sont magnifiques, que juste avec un foulard sur la tete, un maquillage et de belles boucle d'oreilles je suis ainsi dire pareille etc….Mais…

Je continue, et de plus en plus, pourtant, de me détester.
J'ai peur de  ne pas retrouver ma ligne, mes muscles, ma peau, mes cheveux…..
Mes règles moi je les ai toujours puisque je continue la pilule donc règles artificielles hein…

Bref, désolée si je suis un peu longue….
Et donc, pour la petite anecdote…..Un Samedi, un peu en forme, les amies danseuses proposent une sortie "a l'ancienne" avec leur liloo (j'étais pour ainsi dire, avant la maladie, leur chef de troupe), avec aussi ma petite soeur et une autre amie.

Je me motive, je m'habille assez classe, j'essaie de faire "un peu comme avant", je met un beau foulard, maquillage boucles et hop.

Elle mes complimentent etc…Mais, moi je ne suis pas moi!
Et la au resto voilà que je me sens nulle, moche, pas à ma place, malade, limite peur de "faire peur" .

Je remarque que, et la bien sur l'égo parle c'est certain, je l'avoue….Aucun homme ne me regarde, ne s'intéresse à moi…(même si j'ai quelqu'un dans ma vie hein, et que je ne comptais rien faire, mais juste "le principe….L'habitude"…

Mes amies sont toutes belles avec leur belle chevelure, leur forme olympique, elles mangent et boivent tout ce qu'elle veulent….Et moi je me demande si les gens (et les hommes surtout) ne pensent pas que je suis une espèce de gourou avec son foulard sur la tête, une croisée africaine (n'ai rien contre hein, juste pour dire!), ou une hippie un peu perchée….Mais rien ne me donne l'impression que je suis jolie et je me sens mal, vraiment mal.

Je n'ai plus envie de sortir, à présent, plus envie de tenter de me "faire belle", même plus envie d'entendre, mais t'es jolie comme ça, ça te va bien même sans foulard, et puis ça va repousser et tu vas retrouver ton corps etc etc….
Car quand je pense que je vais pour ça (si j'y parviens…) devoir attendre au moins 1 an…..La oui, je déprime.

La encore je culpabilise presque de penser à ça alors que d'autres sont si mal en point qu'ils ne demanderaient qu'à vivre, moches ou pas….Maisp outrant c'est un sentiment réel et qui apparament touche beaucoup d'entre nous..

Et face à mon compagnon n'en parlons même pas!! j'étais hyper féminine, j'adorais le surprendre, nuisettes, porte jarretelle, talons, effets de charme cheveux et cils battants…..Et c'est presque ce qu'il préférait chez moi!

Tout ça est bien fini, et je ne supporte même pas la lumière allumée lorsque que l'on "tente" d'avoir un peu d 'intimité!
Et surtout pas que ses mains approchent mon ventre tout mou, ou mon crâne sans cheveux….

Lui me dit qu'il me trouve belle et s'en fou et que ça reviendra etc….Mais moi….Je n'y parviens pas.

Je ne sais pas si j'ai suffisamment bien tourné mes mots et phrases afin que ce témoignage ne paraisse pas un élan de prétention ou d'égo perdu….Mais en tout cas sachez qu'il n' s'agit en fait que d'une féminité perdu, ou en fait…D'une femme perdue…:-(


Liloo, 32 ans, maman d'une petite Pauleen de 5 ans et demi, Var.
LH IIB sus diaph, diag en 10/14. Sont atteints médiastin, sous clav, cou, aisselles, cervicales.
8 ABVD - EN COURS - début 03/12/14, fin 12/03/15. Double Thrombose pac apres 1 ere chimio, sous anti coag pendant 6 mois. RC dès fin 2ème cure.
Radiothérapie prévue ensuite, pendant 3 semaines, 5 par semaine.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.