France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 21-02-2015 13:57:28

Mimi67
Nouveau membre
Date d'inscription: 08-07-2014
Messages: 5

ménopause avancée suite chimio LNH

Bonjour,
Je souhaitais avoir l'avis et expériences de femmes ayant eu chimio pour LNH et dont les effets ont arrêtés le fonctionnement des ovaires. Suite à 6 cures chimio R-CHOP, mes ovaires ont cessé de fonctionner, plus de règles, des bouffées de chaleur sont apparues, gênantes surtout la nuit, voilà 2 mois que la dernière cure a eu lieu et toujours pas de retour de règles, je crains une ménopause définitive, j'ai 48 ans et même si je sais que c'est aussi l'âge de la ménopause en temps normal, je voulais savoir si d'autres femmes ont connu cette interruption soudaine après les traitements ?
Si oui, avez vous retrouvé un fonctionnement ovarien, au bout de combien de temps ?
Merci de vos réponses.


Lymphome Non Hodgkinien à Grandes Cellules B, localisé extra-ganglionnaire, 6 cures de R-CHOP 21 début du traitement le 08/09/2014.

Hors ligne

 

#2 22-02-2015 11:19:11

Amande-"in"
Membre
Lieu: Vesoul, suivie à Besançon
Date d'inscription: 16-11-2011
Messages: 553

Re: ménopause avancée suite chimio LNH

Bonjour Mimi67,

Comme toi j'ai été traitée pour un LNH en 2011, j'avais 27 ans. J'ai eu 1 cure de CHOP, 4 de R-CHOP, 4 cures d'une chimio plus forte dont je ne me souviens plus le nom, une autogreffe et 20 séances de rayons.
Le prélèvement d'ovaire n'avait pas pu se faire à l'époque parce que j'avais une phlébite et que les médecins n'avaient pas voulu m'opérer.

Il me semble que j'ai eu mes règles jusqu'à l'autogreffe mais je n'en suis plus sûre. Je sais que j'étais sous pilule pour essayer de "limiter" les effets de la ménopause. Mon autogreffe a eu lieu en décembre 2011 et en avril 2012, le bilan hormonale révèlait une ménopause bien installée...
L'hématologue et la gynéco voulaient que je continue à prendre la pilule mais ayant eu des phlébites et sachant que j'étais ménopausée, je n'avais plus envie de la prendre. Je l'ai arrêtée en avril 2013.
Les bilan hormonaux de mai et juillet 2013 montraient toujours une ménopause.

Par chance ou par miracle ( smile ), le 25 août 2013 (je m'en souviens comme si c'était hier), mes règles sont revenues ! Les médecins m'ayant dit que je resterais ménopausées, je ne pensais pas à des règles. J'ai d'abord cru à une hémorragie ( wink ) mais la prise de sang a révélé que c'étaient bien des règles !
Elles n'ont pas été régulières avec des périodes de ménopause mais les bilans étaient toujours limites.
J'ai alors commencé un suivi en PMA pour avoir un enfant (je n'en ai pas et je ne pouvais pas imaginer qu'à cause de la maladie je n'en aurais jamais). J'ai eu mon premier traitement en octobre 2014 mais au bout de 5 jours j'ai dû l'arrêter parce que mes taux d'oestradiol avaient chuté au lieu de monter en flèche.
Et en novembre, je suis tombée enceinte naturellement ! Aujourd'hui je suis pratiquement à 4 mois de grossesse !

Toutes les personnes sont différentes et ne réagissent pas de la même façon aux traitements mais malgré ce que les médecins m'avaient dit, aujourd'hui je suis belle et bien enceinte !
J'espère que ça t'apportera un peu d'espoir et que tes règles reviendront...
Patience et bon courage !


La vie ne vaut rien mais rien ne vaut la vie !

Hors ligne

 

#3 23-02-2015 09:44:53

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: ménopause avancée suite chimio LNH

hello !

bon, moi, j'ai eu un Hodgkin, j'ai fait 10 séance de chimio... j'avais mes règles jusqu'au mois de juin environ... comme si je n'avais pas eu d'injections de chimio... à l'issu de ma deuxième séance de chimio BEACOPP... plus rien...  et ce, jusqu'en décembre 2014 ... aucuns saignements, rien, le vide total... j'ai commencé à prendre des hormones (de l'estreva en gel de j1 à j26 et une gellule utrogestan de j-13 à j-26)... j'ai débuté ce traitement gynécologique le 1er décembre, je le termine le 26 février ... alléluya! car je ne le veux plus... on en test un autre (qu'une pillule en continue...)

j'ai mes règles que très peu... j'ai 25 ans dans 1 mois même pas... bon, j'aimerais retrouvé mes règles ... je pensais pas dire ça un jour... mais bon, pour moi, c'est signe de bonne santé, surtout à mon âge... tout le monde me dit "mais oui, ça reviendra..." ouii, comme les cheveux ... et il faut toujours être patiente, je l'ai bien compris... ! du coup, je fais quand même un régime... sans me restreindre de tout, car j'ai grossis (ou plutôt enflé) à cause de ne pas avoir mes règles, et du coup, suite à la prise de ces hormones sad

mais selon ma gynéco... ça va être comme ça (à avoir mes règles au compte goutte "grâce" aux hormones) jusqu'en Novembre 2015... mais bon, après les "MYSTERES DU CORPS HUMAIN" comme je le dis souvent... peut être que ça fera irruption plus tôt ... car Novembre 2015, je trouve ça long et bien lointain!

ce qui est sur, c'est que toutes les femmes ne doivent pas réagir pareil aux traitements... moi je sais que ma gynéco veut pas que j'arrête les hormones car elle veut à tout prix que j'ai mes règles (bon, moi aussi hein) pour que je retrouve un fonctionnement normal et me prélever les ovocytes ou l'ovaire .. des fois, j'ai l'impression d'être une bête de laboratoire... LOL!

courage smile


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#4 03-03-2015 10:19:23

rose
Nouveau membre
Date d'inscription: 03-03-2015
Messages: 4

Re: ménopause avancée suite chimio LNH

Bonjour mimi67,
nos parcours se ressemblent, j'ai commencé mes 6 R CHOP le 08/09/14 et comme toi, j'ai des sueurs nocturnes et des bouffées de chaleurs depuis plusieurs mois.
Une prise de sang vient de confirmer une ménopause chimio induite. Est ce définitif, est ce que les cycles peuvent reprendre à mon âge (48 ans comme toi!)??
Pour l'instant, pas de réponse nette, mais au vu de mon âge et des traitements, les médecins m'avaient averti de cette situation.
J'aurai sans doute plus de données sur la conduite à tenir (dosages hormonaux à refaire, traitement substitutif à mettre en place...??) la semaine prochaine après visite de contrôle chez l'hématologue!
Je te tiens au courant (même si chaque cas est particulier...)


Lymphome folliculaire grade 1-2  stade  4

Hors ligne

 

#5 03-03-2015 14:03:37

petit-lu
Membre
Date d'inscription: 05-06-2014
Messages: 35

Re: ménopause avancée suite chimio LNH

Bonjour mimi67,

Pour ma part, j'ai reçu une chimio CHOP + GA101 en essai clinique de Décembre 2013 à Mars 2014.
J'étais sous luntényl pendant toute la durée des traitements et ce jusqu'au mois de juillet 2014 donc aucunes règles.
Je n'ai par la suite pas repris de contraceptif, afin attendre la reprise de mes cycles naturels. Mes cycles ont repris au mois de novembre 2014, soit 11 mois après le début des chimios. Depuis le mois de novembre, j'ai mes règles tous les mois.
J'avais aussi (après l'arrêt du lutenyl) des bouffées de chaleur. Je pensais donc à la ménopause...

Tu as terminé tes traitements il y a peu de temps, il n'est donc pas étonnant que tu n'aies toujours pas tes règles.

Bonne journée smile


Lymphome B diffus à grandes cellules avec grosse masse médiastinale découvert en décembre 2013. 8 cures de CHOP + GA 101 en essai clinique de décembre 2013 à Mars 2014. Masse résiduelle fixante en avril 2014. Biopsie Juin 2014. Résultat : Nécrose, aucune trace d'activité tumorale = REMISSION COMPLETE !!!

Hors ligne

 

#6 11-08-2015 17:14:44

cat27
Nouveau membre
Date d'inscription: 11-08-2015
Messages: 4

Re: ménopause avancée suite chimio LNH

bonjour j ai recu aussi 6 cures de chimio pour lymphome follliculaire stade 4 moi aussi arret des regles tj pas revenu j ai fais une prise de sang je suis en pre menopause bouffee de chaleur tres desagreable

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.