France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 13-06-2015 00:11:23

Kayla
Nouveau membre
Date d'inscription: 28-04-2015
Messages: 4

Question sur la fertilité après un lymphome de Hodgkin

Bonjour je suis Kayla

J'ai 27 ans et j'ai été diagnostiquée d'un lymphome de Hodgkin stade IV.
J'ai bien reagi au traitement donc il y a eu une decroissance du traitement.
J'ai eu 2 cures de Beacopp et 4 cures d'ABVD. Que j'ai terminé il y a environ
2 mois et demi.   

On m'a prescrit du lutenyl pendant la chimio que j'ai arreté. J'ai eu un peu de
regles pendant la chimio mais j'ai très vite repris la pillule.
Puis j'ai arreté et j'ai eu des bouffées de chaleur.

Après mon traitement (1 mois environ) j'ai eu des pertes blanches qui se sont
transformées en regles depuis peu. Mais elles sont très peu abondantes.
J'ai peur que ca reste comme cela.

Je m'inquiete pour le sujet de la fertilité. J'ai peur pour mon taux de fertilité.
Je sais que cette question a été posée plusieurs fois mais j'aimerais avoir des
temoignages de personnes qui ont traversées la même chose. L'hematologue
m'a dit que des femmes avaient pour la plupart reussi avoir des enfants et avaient recus
des faires part. Mais ca me travaille.

Je compte prendre RDV Lundi avec un gynecologue.


Kayla 27 ans. Lymphome de Hodgkin.
2 cures de BEACOPP, 4 cure de ABVD.
Dans l'attente d'une remission.

Hors ligne

 

#2 13-06-2015 00:31:09

Larissa15
Membre
Date d'inscription: 27-08-2014
Messages: 637

Re: Question sur la fertilité après un lymphome de Hodgkin

Bonsoir Kayla,

Tu as arrêté le lutenyl pendant la chimio ? Pourquoi ? Sur les conseils d'un médecin/gynéco ? Car là tout de suite j'aurais tendance à penser que c'est une mauvaise idée (d'après mes connaissances limitées et mon expérience personnelle bien sûr).

Pour la stérilité, chaque corps réagit à sa façon, mais normalement le protocole BEACOPP n'est pas censé être stérilisant. Encore une fois, c'est à prendre avec des pincettes. Le fait que tu as des règles même minimes me semblent être une très bonne chose, surtout si tôt après la chimio. Les traitements que tu as subis ont bouleversé ton corps et au niveau gynécologique où tout est question d'hormones et de dosages précis, il est tout à fait normal que tu n'aies pas de règles comme avant la maladie. Et il ne faut pas t'attendre je pense à ce que ça revienne si vite, tu n'as fini il n'y a que 2 mois et demi, ce n'est rien du tout, c'est très très court, tu te sens sans doute beaucoup mieux, mais l'intérieur de toi ça travaille encore dur pour éliminer les toxines.

Prends un rdv chez un gynéco effectivement, il pourra te faire un bilan sanguin complet pour voir où tu en es et t'en dira plus. Mais je te conseillerais de ne pas trop stresser, si les médecins n'ont pas insisté pour que tu subisses une ovariectomie par coelioscopie avant ta chimio, tu peux être sûre que c'est parce qu'il est quasi certain que ça n'a pas de graves effets sur ta fertilité. Elle peut être altérée mais tout devrait rentrer à la normale avec le temps. Il y a d'ailleurs sur le forum des témoignages de femmes ayant eu un bébé après avoir été traitées par BEACOPP. En plus tu n'en as eu "que" 2 cures, donc tu as toutes les raisons de croire que rien n'a été endommagé de manière permanente dans ton corps ! Et l'ABVD n'est pas stérilisant du tout donc voilà ! Je ne sais pas si je t'ai rassurée ou si j'ai réussi à te répondre comme tu l'attendais, j'espère smile

Bon courage à toi !


Hodgkin stade IIB mars 2014. 6 ABVD. Rechute immédiate. 3 IVOX. BEAM autogreffe + tomothérapie. Décembre 2015: Rechute stade 4 pulmonaire/osseuse. 3 GVD + Brentuximab. 2 cures Bendamustine + Brentuximab. Allogreffée en avril 2016. Juin 2017 rechute. Nivolumab x1 mais abandon car réactivation de GVH hépatique aigue Stade IV Grade IV résistante. Octobre 2017 RC grâce à la GVH sous contrôle

Hors ligne

 

#3 13-06-2015 01:36:19

Kayla
Nouveau membre
Date d'inscription: 28-04-2015
Messages: 4

Re: Question sur la fertilité après un lymphome de Hodgkin

Merci pour ta reponse rapide. Ca a reussi à me rassurer. Pour le Lutenyl, Je me suis embrouillée
dans mes pillules et ordonnances, Mais le medecin m'a dit que l'essentiel etait que je fasse attention
pour ca ne saigne pas afin d'eviter les infections du au sang.

Je n'ai pas eu mes regles durant ma chimio donc ca allais...


Kayla 27 ans. Lymphome de Hodgkin.
2 cures de BEACOPP, 4 cure de ABVD.
Dans l'attente d'une remission.

Hors ligne

 

#4 13-06-2015 14:05:03

GYE
Membre
Lieu: Strasbourg
Date d'inscription: 02-05-2011
Messages: 688

Re: Question sur la fertilité après un lymphome de Hodgkin

Salut Kayla,

D'abord contrairement à ce qu'écrit Larissa, le traitement par BEACOPP  peut être stérilisant surtout si tu as beaucoup  de cures. C'est l'ABVD qui ne l'est pas.

Mais pour te rassurer, j'ai eu le même protocole que toi et j'ai depuis 14 mois maintenant un beau petit garçon en parfaite santé alors que je fête mes 3 ans et demi post traitement.
Comme cela date un peu maintenant, je ne me souviens plus très bien mais il me semble que moi aussi mes règles étaient très peu abondantes et surtout les cycles étaient très courts.
Un endocrinologue m'avait dit que cela pouvait éventuellement poser un problème pour une grossesse et qu'il faudrait peut-etre prendre des hormones pour éviter des fausses couches.
Au final, dès que j'ai eu le feu vert de mon hémato, j'ai été enceinte 15 jours après sans aucun problème.

Tu es très proche de la fin de ton traitement, il faut laisser un peu de temps à ton corps pour se remettre de tout ça.


LH type scléro-nodulaire, stade IV (atteinte musculaire et mammaire).
2 Beacopp + 4 abvd
Rémission depuis fin septembre 2011
Reprise du travail en mai 2012

Hors ligne

 

#5 13-06-2015 16:57:02

Larissa15
Membre
Date d'inscription: 27-08-2014
Messages: 637

Re: Question sur la fertilité après un lymphome de Hodgkin

Ah mea culpa, je croyais que seul le BEACOPP renforcé était stérilisant !

Du coup je me suis penchée un peu sur la question et j'ai trouvé ce compte-rendu très bien fait :'$1'.handle_url_tag('$2hmm/$3') si ça peut intéresser quelqu'un (attention c'est en anglais).

Donc en fait ce qui rend le BEACOPP toxique pour les ovaires, c'est sa composition, qui contient des agents alkylants bi-fonctionnels comme la cyclophosphamide (endoxan). Mais le risque dépend des doses administrées et de l'âge de la patiente. Des études ont déterminées ces doses à partir desquelles le risque d'infertilité devient important. Cependant un article publié par le German Hodgkin Study Group a montré que 88% des patientes traitées par 8 cures de BEACOPP ont retrouvé un cycle menstruel normal 3 ans après. Dans ton cas Kayla avec """"seulement"""" deux cures, et à ton âge (inférieur à 30 ans), le risque ne devrait pas être conséquent. C'est pour ça que les médecins ne t'ont pas proposé de prélèvement ovarien pour cryoconservation avant le traitement. Si par le calcul des doses administrées ils avaient estimé le risque important, ils t'auraient proposé cette option (qui est maintenant systématiquement offerte aux patientes quand c'est nécessaire). Voilà donc des nouvelles rassurantes pour toi, mais la visite chez le gynéco et un bilan hormonal t'aideront à faire le point sur ta situation immédiate (en gardant à l'esprit qu'il faut du temps pour que ces choses rentrent dans l'ordre).

Si ça peut te rassurer, j'ai eu un prélèvement d'ovaire après avoir reçu une 1ère cure d'IVOX (chimio très toxique notamment pour les ovaires), et malgré tout l'organe prélevé était en parfaite santé ! Et même aujourd'hui après avoir subi donc 3 IVOX ainsi qu'une autogreffe (reine-mère de la toxicité), mes hématos ne peuvent me dire si oui ou non je suis stérile. Et pourtant, des agents alkylants bi-fonctionnels, j'en ai beaucoup reçus, et à hautes doses. Malgré tout, même dans mon cas, il faudra du temps pour savoir, mais l'espoir existe, rien n'est sûr.

Dernière modification par Larissa15 (13-06-2015 16:59:45)


Hodgkin stade IIB mars 2014. 6 ABVD. Rechute immédiate. 3 IVOX. BEAM autogreffe + tomothérapie. Décembre 2015: Rechute stade 4 pulmonaire/osseuse. 3 GVD + Brentuximab. 2 cures Bendamustine + Brentuximab. Allogreffée en avril 2016. Juin 2017 rechute. Nivolumab x1 mais abandon car réactivation de GVH hépatique aigue Stade IV Grade IV résistante. Octobre 2017 RC grâce à la GVH sous contrôle

Hors ligne

 

#6 16-06-2015 00:17:49

Kayla
Nouveau membre
Date d'inscription: 28-04-2015
Messages: 4

Re: Question sur la fertilité après un lymphome de Hodgkin

Merci pour vos reponses. J'ai RDV à la fin de la semaine pour le bilan de mon TEP SCAN. J'espère il sera positif ! Souhaitez moi bonne chance !


Kayla 27 ans. Lymphome de Hodgkin.
2 cures de BEACOPP, 4 cure de ABVD.
Dans l'attente d'une remission.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.