France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 10-08-2015 13:27:34

Elo18
Nouveau membre
Date d'inscription: 10-08-2015
Messages: 1

Un parcours pas si difficile

Bonjour à tous

Je m’appelle Elodie, je vais sur mes 23 ans, et l’on m’a diagnostiqué en février 2015 un Lymphome non-Hodgkinien stade 4 (bien évidemment, j’ai fais une batterie d’examen avant d’arriver à ce diagnostic, mais je vous épargne les détails).
Suite à ce diagnostic, les médecins m’ont expliqués le protocole que j’allais suivre :
-4 cures de chimio (R-ACVBP) espacées de 15 jours (plusieurs poches de chimio le vendredi + une ponction lombaire et le mardi suivant, 1 poche de chimio d’une heure : cela représente une cure).Du coup, celles-ci ont durés de début mars jusqu’au mois d’avril. Les cures se sont toutes bien passées sans exception, hormis la première ponction lombaire qui m’a donnés des céphalées durant une 15éne de jour, ce qui m’a obligé à rester allongé durant toute cette période tellement les douleurs au crâne étaient insupportables.

Suite à ces 4 cures, j’ai à nouveau fait un TEP Scan pour voir comment la maladie avait régressé (ou pas).
Résultat : une très bonne réponse au traitement et une diminution de 80% des métastases. Il n’y avait plus que quelques traces de la maladie, proche du poumon et c’est tout.

Avant d’envisager la phase de la chambre stérile, ils ont tout de même souhaités que je refasse 2 petites cure de méthotrexate, espacées à nouveau de 15 jours entre chacune d’elle (aucunes mucites, aucun changement de gout de la nourriture ni rien, donc le terme « petite cure » est bien approprié).

Du coup la prochaine étape était la chambre stérile, ou plutôt l’isolement comme ils disent si bien !!!
J’ai débuté la chambre le 29 juin 2015, et j’ai commencé la chimio intensive le lendemain. 5 jours consécutifs de chimio (qui se sont très bien passés, aucunes nausées, ni vomissements, ni rien d’autre), suivi d’un jour de repos, puis de l’auto-greffe. Rien à signaler en particulier jusqu’au J+3 ou quelques diarrhées ont commencés. Mis à part ça, je n’ai rien constaté d’autre jusqu’à ma sortie d’aplasie au J+11 (donc sortie s’isolement big_smile enfin de nouveau je pouvais me promener dans les couloirs). A partir du J+12, de la fièvre est apparu (fièvre vraiment fluctuante, jusqu’à 40,4° la nuit), et malheureusement, le retour à la maison ne peut se faire qu’une fois la fièvre totalement disparu. La fièvre a duré une 10éne de jour (je ne vous cache pas que je commençais à perdre espoir en ce qui concernait mon retour à la maison), jusqu’au jour ou… plus rien smile Je suis donc sorti le vendredi 24 juillet de cette fameuse chambre stérile.

Je poste donc ce message pour essayer de donner un minimum de courage à tous ceux qui sont en train ou doivent passer par là. Dites-vous juste que rien n’est impossible et courage, le temps passe beaucoup plus vite que ce que l’on peut imaginer. Et je tenais également à vous partager mon expérience car avant de rentrer en chambre je m’étais renseignée sur internet, et tout ce que je lisais ne donnais vraiment, mais VRAIMENT pas envie d’y aller, alors que dans mon cas, rien de tout ce que j’ai pu lire m’est arrivée.

Hors ligne

 

#2 12-08-2015 06:48:43

genny
Membre
Lieu: Québec, Canada
Date d'inscription: 13-03-2012
Messages: 129

Re: Un parcours pas si difficile

Je suis très contente pour toi Élodie smile c'est vrai que lire des témoignages comme le tien redonne espoir et rassure également les personnes qui se dirige vers l'autogreffe. Prends soin de toi smile


Genny, 42 ans, en rémission du LNH cellule T stade IV. Chimio, Protocole BEAM pour auto greffe (nov 2010) rechute en decembre 2011 et finalement injection en février et mars  2012 de deux doses d'Adcetris (brentuximab vedotin) nouvellement autorisé au Canada smile en rémission complète depuis février 2012 !!!
Gardons le moral et ayons confiance en notre guérison <3

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.