France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 10-08-2015 15:46:56

foreveryou
Nouveau membre
Date d'inscription: 12-06-2015
Messages: 6

Peur d'une erreur de diagnostic

Bonjour à tous
Avant de vous présenter ma situation, je vous envoie plein d'ondes positives, restez forts et courageux face à la maladie. Voilà, j'étais venu ici il y a maintenant 2 mois après avoir découvert un ganglion sus-claviculaire droit et des petits ganglions non douloureux dans l'aine gauche et dans le cou (j'ai 17 ans depuis juillet). J'ai passé une échographie le 8 juillet et ils n'ont rien découverts d'alarmant et on décrit des tailles de ganglions inférieures à 1cm! Mais lors de la palpation, j'ai vraiment l'impression que ces ganglions sont plus grosses... Alors dans ma tête je me pose plein de questions...
Au passage, mon échographiste a découvert une anomalie de ma glande thyroïde avec une hypotrophie de la partie gauche de la thyroïde. Je dois prendre rendez-vous avec une endocrinologue pour la rentrée à propos de cette glande (ma mère ayant une hyperthyroïdie traitée sous levothyrox depuis plusieurs années). Et il y a 2 jours, un soir, j'ai commencé à avoir une douleur assez soutenue, sous forme de pointes douloureuses à proximité de la thyroïde remontant jusqu'à l'oreille. Là je me dis, quelque chose d'anormal se passe. En plus de cela, depuis 2 mois, je tousse assez fréquemment (toux grasse) et je suis fatigué. J'ai également passé une prise de sang le mois dernier et RAS, vitesse de sédimentation dans la norme, pas d'infection, taux de globules parfait, sauf mon taux de plaquettes inférieur à la normal (80 000) mais cela provient d'une thrombopénie auto-immune chronique (maladie du sang bégnine qui se caractérise par un taux anormalement bas de plaquettes dans le sang, c'est mon corps qui les détruits) que j'ai développé il y a quelques années où j'ai eu un traitement de cortisone pendant quelques semaines, mon docteur a préféré stopper le traitement car à long terme cela comporte des risques et en vu de mon taux de plaquettes qui n'est pas non plus effondré, je ne suis quasiment pas traité pour l'instant car pas de risques élevés d'hémorragies (mis à part quelques ecchymoses périodiques sur les jambes) mais si le taux chute trop bas, on risque de me faire une ablation de la rate et de me redonner un traitement à base d'agonistes. Voilà, aujourd'hui je vis dans le doute et j'ai vraiment le sentiment que j'ai quelque chose qui ne va pas. Je n'ai passé ni scanners, ni échographies pulmonaires. Selon les médecins, je n'ai RIEN.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.