France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 26-01-2016 10:33:32

Fifi34
Nouveau membre
Date d'inscription: 26-01-2016
Messages: 3

Dans l'attente, besoin de parler...

Bonjour,

Je suis une maman angoissée qui se pense énormément de questions.
Ma fille de neuf ans doit subir une amygdalectomie la semaine prochaine.
Je vous raconte un petit peu pourquoi.
Au mois d'août elle fait une angine bactérienne, ce n'est pas la première, elle en
fait l'hiver précédent.
Le souci c'est qu'à partir de là elle en refait 5 autres et parfois avec un intervalle
d'une semaine entre deux antibiothérapies. La dernière
a eu lieu au mois de novembre et le médecin traitant me dit qu'on doit l'orienter
chez un ORL.
Ma fille, en dehors des angines bactériennes, présente une hypertrophie amydalienne
unilatérale et une adénopathie. Elle est parfois aussi gênée par une
otalgie.
Elle avait RDV chez l'ORL la semaine dernière, j'y suis allée pour des angines
récidivantes. Il m'explique que ça ne l'inquiète pas du tout mais qu'en revanche
sa grosse amygdale le gêne beaucoup et qu'il allait
Opérer ma fille pour enlever les amygdales et faire faire une analyse
Histologique, j'aurai les résultats environ 15 jours apres.
Je lui ai demandé qu'est ce qui pouvait faire grossir cette amygdale
Et il m'a répondu, les ganglions.
J'ai compris qu'il craignait un lymphome et pour éviter d'inquiéter
Ma fille qui était présente, j'ai arrêté les questions.
Je compte bien lui demander plus de précisions lors de l'opération.
Voilà oú nous en sommes.
Mon époux ne veut pas en parler et moi je ne dors plus et me dit
tout et son contraire depuis.
Juste envie de creuser un trou et m'y mettre durant 3 semaines en attendant
Les résultats.
Bien sûr je ne fais rien voir de mon inquiétude à ma fille et à notre entourage.
Mon mari m'aide beaucoup mais ne veut surtout pas en parler.
Je n'ai pas de questions précises ou plutôt beaucoup mais je suis perdue.
Pour le moment j'avais juste envie d'être entendue ou lue.
Merci et bon courage à tous ceux qui en ont besoin.

Hors ligne

 

#2 26-01-2016 14:43:29

caroline69
Membre
Lieu: Limonest
Date d'inscription: 03-10-2014
Messages: 1143
Site web

Re: Dans l'attente, besoin de parler...

Bonjour Fifi,

oui, qu'il est difficile de rester à attendre sans pouvoir rien faire !

Ici on a tous vécu des situations d'attente et de souffrance qui va avec, c'est interminable... à tel point que, quel que soit le résultat, on est soulagés d'avoir une réponse, de savoir.

Tu ne peux absolument rien faire du tout pour changer les résultats d'ici à 3 semaines, par contre, tu as le pouvoir d'essayer de rendre cette période moins difficile pour toi et ta famille. Pour ça, il faut arrêter de voir le long terme et se focaliser sur le court terme.
Je t'entend déjà me dire «mais c'est ma fille ! 9 ans ! Elle a l'avenir devant elle !». Tout à fait. Mais là, pendant 3 semaines, il faut se focaliser sur le quotidien, et le plus possible.

Je te parle en tant que personne qui ne sait plus de quoi sera fait son avenir, alors que pour moi, avant, tout était tracé.
Je te parle aussi en tant que maman. Je sais qu'il n'y a rien de plus atroce que de penser que son enfant peut avoir un problème de santé grave. Mais je sais que tout ce qui compte c'est l'instant présent, et pour ça, la méditation ou juste vivre dans le présent (prendre le temps pour TOUT), ce n'est pas la politique de l'autruche, c'est profiter de chaque instant, surtout dans le stress et la peur d'une attente.
Faites des gâteaux ensemble, faites pousser des graines, plantez des fleurs en pot, dans le jardin... des activités ensemble, si tu le peux, ça permet de faire le plein «d'amour», de partage, dans cette période difficile.
Bien que tu ne montres rien, c'est fort fort fort probable que ta fille ressent des choses. Ils ont un instinct, ses enfants...

J'espère que ma réponse ne te paraît pas «abusée», mais c'est la méthode que j'essaie d'appliquer quand ça ne va pas, et une des meilleures selon moi.

Bon courage pour cette épreuve, j'espère que ça ne sera qu'une grosse frayeur.


Caroline, 29 ans, LH stade 2 en 2014 : 4 ABVD, en RC, puis Radiothérapie 15 séances.
Rechute en 2015 : 3 ICE, en RC, BEAM + autogreffe, RC confirmée.
Brentuximab x12. Pet scan de 2016 douteux (3 ganglions dont un aux poumons qui fixent DS5)... mais RC finalement bien confirmée 4 mois plus tard (Pfiou mes nerfs...). Dernier contrôle (prise de sang) en janvier 2019, ras.
monhistoirebanale.unblog.fr

Hors ligne

 

#3 26-01-2016 16:40:49

Fifi34
Nouveau membre
Date d'inscription: 26-01-2016
Messages: 3

Re: Dans l'attente, besoin de parler...

Bonjour Caroline,

Comment ta réponse pourrait me paraître abusée?
Tu prends le temps de me répondre et de me soutenir alors que toi-même tu vis
la maladie. Je t'en remercie plutôt.
Tu as raison et même si c'est vrai qu'en temps normal je passe beaucoup de temps
avec elle, aujourd'hui je fais le maximum de choses pour elle et je sais que malgré
la peur d'aujourd'hui et bien si les résultats confirme la maladie et bien je me battrai
pour elle. Je me suis toujours considérée comme très chanceuse d'avoir des enfants
en bonne santé et c'est vrai que tout peut tellement basculer très vite...
Demain elle a le RDV avec l'anesthésiste et mardi prochain aura lieu l'opération...
Elle est bien fatiguée mais son état général est bon, elle n'a pas tous les symptomes
que la plupart d'entre vous décrit mais je suppose que tout le monde ne réagit pas
Pareil...
Je vois que tu continues de te battre et je te souhaite de vaincre, tu es toi-meme si
jeune, je suis admirative de voir des personnes comme toi be pas se laisser abattre
et tu fais bien.
Merci encore de ta réponse, ça fait chaud au coeur.

Hors ligne

 

#4 26-01-2016 22:47:28

Xav922
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 12-09-2011
Messages: 155

Re: Dans l'attente, besoin de parler...

Bonjour Fifi,

Tu peux peut être retourner voir l'ORL sans ta fille pour plus d'explications, et donc diminuer ton niveau d'inquiètude.
Je suis surpris qu'une prise de sang n'ait pas été faite? ... c'est souvent un des premiers examens effectués ... mais comme je ne suis pas médecin, je ne peux donner d'avis.

Cordialement,

Hors ligne

 

#5 27-01-2016 02:00:54

Fifi34
Nouveau membre
Date d'inscription: 26-01-2016
Messages: 3

Re: Dans l'attente, besoin de parler...

Bonjour Xav,

Tout d'abord merci de ta réponse.
Je me suis dit exactement la même chose concernant l'analyse de sang. J'ai ensuite pensé que comme
il analysait l'amygdale en elle même il serait fixé. Ma généraliste ça ne l'a pas interpellée elle mais moi franchement oui.
Sinon je pensais discuter avec l'ORL lors de l'ablation mardi, apres le premier RDV j'ai de suite pris RDV chez ma généraliste pour justement qu'elle nous éclaire un peu plus et elle nous a expliqué comme elle a pu la suite des événements mais elle nous a bien dit de ne pas nous en faire avant de savoir ce qu'il en était réellement. Que ca pouvait être un lymphome ou pas. On se raccroche donc au "ou pas".
Je ne manquerai pas de revenir vers vous pour vous dire ce qu'il en est.
Bien cordialement Xav.

Hors ligne

 

#6 27-01-2016 23:32:06

Xav922
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 12-09-2011
Messages: 155

Re: Dans l'attente, besoin de parler...

Bonjour Fifi,

Je suis d'accord avec vous que cela puisse être bien d'autres choses qu'un Lymphome.

Là où je ne suis pas très d'accord avec vous c'est sur le ... j'ai pensé, sinon je pensais, on verra ... Non! Votre devoir est de demander à votre généraliste quels sont les examens à faire (prise de sang, echo, radio par exemple) pour y voir plus clair. il faudra plusieurs jours avant que vous ayez les résultats, et c'est seulement à la lecture des résultats et leur interprétation par les médecins que vous serez tranquilisée.

Cordialement,
Xavier

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.