France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 03-02-2016 07:58:56

Christelle84
Nouveau membre
Date d'inscription: 03-02-2016
Messages: 6

Doute sur lymphome

Bonjour à tous. Je m'appelle Christelle et je viens de décider de m'inscrire sur le forum car le processus de diagnostic est engagé. J'ai 37 ans et 4 enfants.
Depuis le mois d'août 2015 j'ai de fortes démangeaisons sur tout le corps, particulièrement le soir et un mal aux jambes quasi permanent s'est installé. J'ai mis ça sur le compte de la chaleur. J'étais de plus en plus fatiguée. Plus moyen de regarder la télé le soir et je me trainais toute la journée au boulot. J'ai laissé trainer et au mois de novembre j'ai commencé à souffrir de l'estomac. J'étais tellement mal qu'un matin de fin novembre mon mari m'a amené aux urgences et la tout d'abord au vu de mes symptômes et de mes antécédents (tumeur ovarienne gauche opérée en 2013 précocement car découvert lors d'une ligature des trompes) ils ont cru que j'avais un adénocarcinome metastatiques. L'échographie a juste révéler une bonne gastrite. Mais découvertes de 3 adénopathies cervicales. J'ai repris le travail malgré les douleurs et la fatigue. Puis mi décembre je me lève un matin avec fièvre, courbatures bref je me suis dit super la grippe est la. Je vais donc voir mon médecin traitant qui me dit vu votre état général, fatigue, perte de poids de 18 kg ... je vous met en arret jusqu'au 31 mais vous me faire une écho pelvienne car je suis sur que cela vient de votre ovaire restante. Écho faite et rien. Le 06 janvier allant toujours aussi mal je retourne chez le médecin car en plus j'ai eu une poussée de plaques rouges sur tout le corps. Psoriasis ??? Il l'envoi aux urgences gynéco qui ne trouve rien de particulier mais préfère demander l'avis d'un cancérologue car lui aussi retrouve de nombreux ganglions cervicaux, sous claviculaire et inguinal. J'ai vu le cancérologue le 01 février et me rassure pas de reprise de tumeur ovarienne. En revanche, le prurit persistant, la perte de poids, la fievre intermittente, je ne supporte plus l'eau chaude me dit qu'il s'agit peut être d'une maladie du sang. C'est à dire docteur ? Une leucémie ou un lymphome. Vous allez me faire une prise de sang tout de suite. J'appelle votre généraliste et vous y allez des demain matin. Les analyses montrent toujours les lymphocytes au dessus des normes, les neutrophiles aussi et maintenant les monocytes. Il appelle donc le service d'hématologie qui me reçoit lundi prochain et en attendant l'hemato a demandé que je fasse sérologie HIV, hepatite À, B, C et mononucléose. Tout est négatif.
Merci de m'avoir lu et merci pour vos témoignages.
À bientôt.

Hors ligne

 

#2 07-02-2016 16:19:29

caroline69
Membre
Lieu: Limonest
Date d'inscription: 03-10-2014
Messages: 1148
Site web

Re: Doute sur lymphome

Bonjour Christelle,

bienvenue sur le forum.
J'espère que les choses avancent petit à petit pour toi (diagnostic exact), et que tu es bien entourée pendant ces longs moments d'attentes (rdv, etc...).


Caroline, 29 ans, LH stade 2 en 2014 : 4 ABVD, en RC, puis Radiothérapie 15 séances.
Rechute en 2015 : 3 ICE, en RC, BEAM + autogreffe, RC confirmée.
Brentuximab x12. Pet scan de 2016 douteux (3 ganglions dont un aux poumons qui fixent DS5)... mais RC finalement bien confirmée 4 mois plus tard (Pfiou mes nerfs...). Dernier contrôle (prise de sang) en janvier 2019, ras.
monhistoirebanale.unblog.fr

Hors ligne

 

#3 24-02-2016 07:57:39

Christelle84
Nouveau membre
Date d'inscription: 03-02-2016
Messages: 6

Re: Doute sur lymphome

Bonjour, alors j'ai passe un bilan sanguin complet au sein de l'hôpital ou j'ai vu l'onco hématologue le 08 février. Je n'ai jamais eu les résultats. J'ai passe le scanner le 12 février toujours au sein du même hopital. Je n'ai pas les résultats non plus. On m'a dit on vous envoie le compte rendu et vous aurez les images en partant mais au vu d'un soucis informatique, je suis reparti sans rien. Le 17 février l'onco hématologue m'a téléphone pour le dire que le scanner montrait des ganglions superficielles. Pas d'atteinte ailleurs. Elle m'a dit je transmet votre dossier en médecine nucléaire. Ils vont vous convoquer pour un tep scan. Je n'ai pas eu le temps de réagir et de demander le pourquoi du comment. Le service m'a donc telephone et m'a programmé le tep scan le 9 mars à midi. J'ai demande ce qui était recherche et on m'a dit on ne peut pas vous répondre. Sachant que tout ce qui peut causer des ganglions persistants est éliminé, mononucléose, VIH, hépatite À, B et C, syphilis, toxoplasmose ... je commence sérieusement à me poser des questions. La fatigue est de pire en pire, la perte de poids à 20 kg alors que je bois une bouteille de soda par jour, que je ne me prive pas de charcuterie et confiserie et les ganglions toujours présents. Pas la moindre diminution. Je préfèrerais qu'ils aient mis un nom sur mes signes et symptômes plutôt que de rester dans le flou. Je travaille en uniforme dans un contexte difficile et honnêtement je suis incapable de travailler. Pas de force rien. Étant fonctionnaire j'ai droit à un mi temps thérapeutique si souci mais tant qu'aucun diagnostique est pose je ne peux pas monter le dossier. Pourquoi a votre avis on fait passer des tep scan sans donner plus d'explications vu le coût de cet examen ?
Merci à vous pour vos réponses.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.