France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 18-02-2016 16:16:03

nenette
Nouveau membre
Date d'inscription: 18-02-2016
Messages: 1

adenite mesenterique

Bonjour

Je vous raconte mon histoire....enfin notre histoire..............qui dure depuis 18 jours.

Mon beau fils 15 ans ,souffre d'une adénite mésentérique ,mais nous commençons a douter,sans bien sur mettre en doute les compétences des médecins....

Cela a commencer un dimanche soir le 31/01 au soir avec une grosse crise,un mal abdominal intense.Spasfon doliprane et au lit.Le matin 5h (c'est l'heure ou il part pour prendre son train) il vient me réveiller pour me dire qu'il a vraiment trop mal.C'est un enfant qui n'aime pas se plaindre,et quand il dit j'ai mal c'est réellement une grande souffrance.mal sous le nombril aine droite a du mal se tenir droit,j'en ai conclut une appendice.Direction les urgences,apres examen clinique +radio le doc conclut a une constipation,lavement a la maison spasfon doliprane.Lavement fait, peu de matiere.Second lavement, rien.Retour le lendemain au urgence car toujours douleurs.C'est une douleur constante qu'il associe a un 8 sur 10.Antidouleur intraveineuse qui ne la jamais soulager, prise de sang et test urine rien a signaler,pas de fièvre,des nausée.et c'est la que l'interne nous annonce que c'est une adenite mésenterique,que, vu qu'il a la gorge rouge,des fois on a des ganglions dans la gorge et bien la c'est dans l'abdomen ,ca ira pieux en fin de semaine encore ces fichu spasfon et codoliprane qui ne le soulage pas du tout et au revoir.Le mercredi soir notre géneraliste lui fait refaire une prise de sang,celle de la veille indiquait une crp a 72 cette fois si elle etait a 40 ...antibio amoxiciline qui na ni soulager la douleur ni la gorge...le jeudi soir autre echo ou la rien a signaler pas meme les ganglions.le vendredi soir entré hopital en gastro et la rien si ce n'ai une surveillance de la douleur avec spasfon et antalgique.scanner le lundi soir,toujours son adenite et constipation (sachant  qu'il va 1 a 2 voir 3 fois a la selle tous les jour et normalement.Donc retour maison avec forlax et toujours spasfon doliprane.Sa douleur continue est passé a 6 mais des pic de douleur a 9 .un peu de sang en s'essuyant pendant 2 jours puis rien.Le mardi 17 nous avons décidé de l'amener dans un plus grand hopital,a 1 h de chez nous,sachant que les trajets en voiture sont pour lui une souffrance,pour avoir un autre avis.Tous le protocole identique,echo sous acupan (reaction negative au produit il a eu beaucoup mal a son bras et la douleur abdominale intensifié) rien a l'echo ,sauf une pertubation du bilan hepatique (cytolyse? ) le doliprane lui fait du mal a force.Un bilan a faire dans 7 jours.Bilan, son adenite et en voie de guérison spasfon et codoliprane ça ira mieux dans 10 jours.Nous sommes rentré chez nous avec un enfant en souffrance extreme,du mal a marcher mal de tête et somnolent. Il a toujours voir plus mal encore ...Nous nous sentons très démunis...On le voit souffrir sans pouvoir le soulager.Cela commence a le fragilisé émotionnellement,3 semaines sans cours,ça commence a être long... On se demande si cela ne cache pas autre chose.... merci de m'avoir lu. smile

Hors ligne

 

#2 24-02-2016 11:40:21

Fani
Membre
Date d'inscription: 15-01-2016
Messages: 14

Re: adenite mesenterique

Bonjour
Mon fils souffre de la même chose (au départ nous avions pensé crise appendicite) ,avons fait des allers/retours aux urgences car avec les stress et la douleur il a faits aussi 2 urticaires géants. Vu gastroentérologue pour écarté maladie cœliaque. Confirmation des ganglions mésentérique il alterne régulièrement diarrhée/constipation , cela fait 2 ans ... Un des urgentiste nous a confirmé que ce genre de douleur était par crise/période de fragilité et TRES douloureuses. Le spasfon le soulage pas vraiment, les bouillotte bien chaude sur ventre oui et quand il est en crise il prend des douches bien chaude (astuce comme une autre). Cela a joué sur son moral, il prend de l'homéopathie et va acupuncteur. Cela semble lui faire du bien.
Malgres tout il faut rester vigilant à ne pas confondre appendicite et crise .
Du courage à vous et votre fils.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.