France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 15-03-2016 14:43:34

Benoit60
Nouveau membre
Lieu: 29170
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 9

? Effets de l'altitude sur les adénopathies ?

Bonjour,
Je reviens de 10 jours à la montagne, après un pic de maladie en déc 2015 amélioré depuis janv 2016 ce qui a permis de ne pas attaquer mon premier traitement (situation maladie dans ma signature). Mes adénopathies ont globalement diminuées au bout d'environ 5 jours. Quelqu'un a t il déjà observé ce phénomène ?
D'habitude je pars une semaine hébergé à 1400m et je n'avais pas observé de modifications spécifiques, cette année j'étais plus haut hébergé à 1800m (mais les glanglions avaient bien grossi depuis 6 mois) :
- effet de la pratique hebdomadaire du ski ?
- effet de l'altitude ?
- et/ou ?
Benoît.


né en 1960 / lymphome lymphocytique petites cellules B CD20+ prédominant diagnostiqué déc 2013 / suivi semestriel / en abstention thérapeutique / traitement prévu en janv 2016 repoussé suite amélioration analyse sang de janv 2016 par rapport au pic de déc 2015

Hors ligne

 

#2 15-03-2016 16:03:29

Wili
Membre
Date d'inscription: 24-02-2013
Messages: 81

Re: ? Effets de l'altitude sur les adénopathies ?

Bonjour Benoit
La diminution naturelle des ganglions et nodules est tout à fait possible. Elle arrive aux gens chanceux comme toi mais on a pas trouvé une raison précise à cela. Sinon on va tous monté la haut sur la montagne.... Cela peut etre du à une prédisposition, a une bonne hygiéne de vie et une pratique modérée du sport... Cela c'est vérifié dans certains cas  pour les lymphomes indolents a petites cellules mais pas dans les agressifs.
Au fait ou sont situées tes adénopathies et de combien elles ont diminuées?
Willi.

Hors ligne

 

#3 15-03-2016 21:59:03

Benoit60
Nouveau membre
Lieu: 29170
Date d'inscription: 15-03-2016
Messages: 9

Re: ? Effets de l'altitude sur les adénopathies ?

Bonjour Willi,
Je reprends le compte rendu du scanner car pour moi c'est toujours du charabia :
A) région du cou  : "coulées d’adénopathies cervicales bi-latérales et au niveau du creux axillaires"
B) région du ventre : "coulées d'adénopathies retropéritonéales s étendant depuis la région coelio-mésentérique, paraortique gauche, inter-aortico-cave, plus chaînes lymphatiques pelviennes ainsi que inguinales droite et gauche."
Je n'en ai pas sous les bras ni dans l’aine.
Comme elles sont en paquet autour du cou, difficile de dire de combien elles ont diminuées, mais cela a été remarqué aussi par les personnes qui étaient avec moi, globalement cela avait dégonflé de chaque côté (au pif, 3 à 4 mm au plus pour certaines), aujourd'hui les 3 plus grosses (palpables) sont restées à 3 cm.
Effectivement, j'ai fait du ski 3 à 4 heures par jour, sur 10 jours de montagne 8 jours de ski, plus 1 jour de relâche le 1er jour et le 6ème jour.  Mais ce dégonflement est apparu très vite, au bout de 5 jours de montagne.
D'autres pistes de réflexion :
- j'habite au bord de la mer en Bretagne, alors quitter l'air iodé pourrait me faire du bien ?
- pour l'anecdote, j'ai lu qu'un lymphome exclusivement africain disparaissait dans les populations progressivement avec l'altitude ;
- faire une activité physique chaque jour serait bien l'idéal, mais comme je suis entraineur de hand et possède un chien de traineau, je suis tout de même actif dans la semaine habituellement même si ce n'est pas tous les jours ;
- comme je sors d'un gros pic de maladie en 12/2015 qui a failli déclencher mon premier traitement (lymphocytes à 17.41 revenu à 9.97 en 01/2016, ouf !), j'étais déjà en phase de dés-accélération ;
- je suis en arrêt de travail depuis décembre et cela finit par faire de l'effet ?
- j'ai diminué mon apport de lévothyroxine depuis 2 mois afin de mettre mon corps plus au repos (j'étais toujours à une TSH de 0.3 soit au mini de la fourchette) et cela commence à porter ses fruits (je n'ai plus de thyroïde depuis 2000) ?
En gros je suis revenu au stade de juillet dernier.
Amicalement. Benoît

Dernière modification par Benoit60 (17-03-2016 11:21:05)


né en 1960 / lymphome lymphocytique petites cellules B CD20+ prédominant diagnostiqué déc 2013 / suivi semestriel / en abstention thérapeutique / traitement prévu en janv 2016 repoussé suite amélioration analyse sang de janv 2016 par rapport au pic de déc 2015

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.