France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 11-04-2016 17:37:00

romain 50
Nouveau membre
Date d'inscription: 08-01-2016
Messages: 4

Moral au plus bas après la rémission

Bonjour,
On m'a diagnostiqué un lymphome d'hodgkin au stade 4 en septembre 2015. Après 6 cycles de BEACOPP qui furent dur mais que j'ai surmonté grâce à mon entourage et ma copine je suis en rémission. J'ai 24 ans.

Seulement, depuis la fin de mon traitement, ma copine s'est éloignée de moi, jusqu'à me quitter cette semaine. Je l'aime, j'arrive pas à l'accepter, je n'arrive pas à me retirer de la tête que la maladie a tout gâché. Elle était vraiment vraiment amoureuse avant, je le sentais.

En plus de ça, il y a la peur de l'avenir, qu'est-ce que je vais faire de ma vie? Est-ce que je vais trouver la motivation pour me bouger.

Et comme si ça suffisait pas, je sens un gros ganglion sous l'aisselle. Est-ce qu'il est possible que ce soit autre chose qu'une rechute? Je ne supporterai pas revivre tout ça seul.... Je n'ai aucun signe d'infection...

Est-ce que d'autres ont vécu des moments difficiles comme ceux-là?

Je vous remercie.

Hors ligne

 

#2 11-04-2016 18:15:45

ZazaLH3
Membre
Date d'inscription: 01-05-2015
Messages: 311

Re: Moral au plus bas après la rémission

Coucou romain ..

Commençons par le positif !
Bravo pour ton parcours, ton combat et ta réussite ...
Le beacoop C est du lourd et tu as réussi !
Pour ce qui est de ton ganglion c est très certainement inflammatoire voir psy mais pour en être sur ça serait bien que tu en parles à ton hemato.

Pour ton couple et bien je suis désolée.
Tu sais C est un séisme qd la maladie et le combat se mettent en place.
Tu as évoluer et ton amie aussi mais pas forcement de la même manière.
Comment comprendre une maladie ..
Oui ça fait peur, L avenir fait peur .. Vivre avec cette épée au dessus de la tête est très difficile pour un conjoint. C est épuisant.
elle a sûrement besoin de souffler de vivre après avoir dû vivre sous cloche pendant 4-5 mois.
Vous êtes ou étiez en couple depuis longtemps ?!

Je te souhaite plein de courage car cette période la vie est très difficile mais la maladie d amour se soigne ...

A+

Dernière modification par ZazaLH3 (11-04-2016 18:16:55)


LH stadeIII 04/2015.6 Beacoop à Gustave Roussy.
RC le 25/08 (4èmecure)/choc septique le 12/10=15j de réa
RC confirmée le 28/10 //soucis cardiaque dus aux anthracyclines.
TEP 03/2016 =3 ganglions à surveiller/contrôle 05/16 ok ganglions inflam'. contrôle en 09/16 parfait - ablation Pac 04/10. Controles dec 16 tout ok. Contrôle 28-30/03/17 stress!

Hors ligne

 

#3 11-04-2016 18:51:43

romain 50
Nouveau membre
Date d'inscription: 08-01-2016
Messages: 4

Re: Moral au plus bas après la rémission

Oui, je m'en remettrai, mais ça ajoute au sentiment d'injustice dû à la maladie.... ça faisait qu'un an et demi mais la de mon côté la maladie a terriblement renforcé mes sentiments.   

Pour mon ganglion, je vois un médecin demain. Ce qui est sûr c'est qu'il n'est pas normal....

Hors ligne

 

#4 11-04-2016 19:50:20

isabel17
Membre
Lieu: la tremblade 17
Date d'inscription: 09-04-2016
Messages: 21

Re: Moral au plus bas après la rémission

courage et tien nous au courant pour demain la maladie nous change c'est certain et c'est vrai que pour notre moitié c'est tout aussi difficile


isabel lnh diffus a grande cellule b diagnostiquer en avril 2015 rémission en octobre 2015. remission confirmée suite a un scanner le 19 mai 2016

Hors ligne

 

#5 15-04-2016 02:44:35

Marinetta
Membre
Date d'inscription: 31-03-2014
Messages: 72

Re: Moral au plus bas après la rémission

Bonjour romain,


Déjà moi aussi je te félicite pour ton parcours ! Tu as déjà beaucoup souffert, beaucoup combattu et gagné un beau combat ne l'oublie pas !


En fait ton message m'a interpellé car je me retrouve dans ce que tu as vécu… J'avais aussi un copain avec qui tout fonctionnait bien avant la maladie. Je le sentais amoureux comme toi avec ta copine. Et puis à l'annonce de la maladie (je m'en suis rendu compte avec beaucoup de recul) il a complètement changé (ou peut être sa personnalité s'est vraiment révélée finalement?). Il m'a fait passer au second plan car il a préféré se créer une bulle mais lui contrairement à ta copine est devenu totalement indifférent à ce que je vivais, ce qui m'a énormément fait souffrir..

Je me suis rendue compte de beaucoup de choses avec le recul de plusieurs mois, et personnellement j'ai l'impression qu'en amour comme en amitié, la maladie et notre parcours révèle beaucoup de choses qu'on ne voyait pas avant, et finalement ce n'est peut être pas une si mauvaise chose que ça. En tout cas comme le dit ZazaLH c'est certain que personne ne peut vraiment comprendre notre maladie ou ce par quoi on est passé, et je comprends tellement ton sentiment d'injustice, mais je t'assure que ce n'est pas de ta faute pour autant ! Tu as vécu des moments difficiles, tu as certes surement changé physiquement et mentalement, mais tu as combattu avec courage ta maladie et dans ton couple certainement fais du mieux que tu pouvais en dépit de tout ce que tu vivais à coté, alors ne t'en veut pas… malheureusement parfois certaines personnes ne prennent pas les mêmes directions et quand on se sépare suite à une maladie comme ça c'est encore plus difficile... mais surtout garde courage, entoure toi d'amis proches et de ta famille pour passer le cap et j'espère sincèrement que ça va aller (désolé je suis un peu longue mais voilà ta situation me touche car je me suis posé et me pose encore les mêmes questions que toi :S j'espère ne pas être trop maladroite dans mes propos)


Ta peur de l'avenir aussi me fait réagir, je ressens pareil et je pense que nous ne sommes pas les seuls ! Tu faisais des études ou tu bossais ? Tu as du arrêter ton activité ? Car c'est vrai qu'après un temps d'arrêt, tous ces soins, le fait d'être toujours surveillé pour tout, on en finit par prendre un rythme de vie différent des autres et revenir dans la vie active n'est pas facile. Il faut un temps d'adaptation pour ne plus se sentir décalé, tu as besoin de quelques mois pour te poser afin d'avoir les idées plus claires, te reposer surtout (car la fatigue altère pas mal le jugement et le moral) et retrouver cette motivation que tu as peur d'avoir perdu ! Moi aussi je me demande sans cesse si je vais avoir la motivation de reprendre quelque chose dans ma vie, ou tout simplement ce que je vais faire, mais je suis certaine qu'avec un peu de temps la vie "normale" revient ainsi que la motivation, et petit à petit tu retrouveras ta voie toi aussi !


Sinon tu as pu voir un médecin pour ton ganglion ? Que t'a t'il dit ? J'espère que ce n'est rien en tout cas, tiens nous au courant !


Bon courage en tout cas et si tu as besoin n'hésite pas


22 ans : Hodgkin stade IIB (le 03/03/14) résistant, rechute (11/15), 2ème RC !! (17/02/16)
=> 8 ABVD (résistantes) + 4 ICE (résistantes) + Préservation d'ovaire + 4 Brentuximab (RC le 23/12/14 !)
=> BEAM-Autogreffe (04/02/15) + Allogreffe atténuée (27/03/15) + 2 Rituximab (EBV réactivation)
=> Rechute 6 mois post-greffe (11/11/15): 4 Brentuximab + RC le 17/02/16 + Radiothérapie finis

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.