France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 13-09-2016 23:17:26

Zabeth
Nouveau membre
Date d'inscription: 13-09-2016
Messages: 1

malt et rituximab

Bonjour à tous. Il y a 6 ans lors d'une hémorragie gastrique on a diagnostiqué un lymphome du malt gastrique de stade 1A sans hélicobacter pilori. J'ai été traitée par perfusions de Rituximab, 2 séries en 2011 et une en 2014, car des ganglions étaient apparus au niveau de l'estomac. Je prends aussi de l'Inexium. Ce mois de juin, j'ai fait une oesophagite sévère avec hémorragie, guérie maintenant mais qui serait sans rapport avec le lymphome. J'ai régulièrement des gastroscopies... et régulièrement des troubles de santé variés (digestifs, hypertrophie d'une surrénale puis d'une amygdale). Je souhaite échanger avec quelqu'un qui a la même maladie et le même traitement que moi. Merci

Hors ligne

 

#2 14-09-2016 08:40:52

heurtebize
Membre
Date d'inscription: 14-07-2015
Messages: 15

Re: malt et rituximab

bonjour,
je suis atteinte de se lymphome de malt dignostiqué en avril 2015 et traité par radiothérapie,
juillet aout 2015 plus de soin pour l'instant maladie residuelle  et des gastros réguliére.
c'est l'un des lymphome moins fréquent donc c'est vrai peu de discution . je continue a avoir des douleurs estomac rien n'est jamais simple ,mais sa va

Hors ligne

 

#3 14-09-2016 18:49:17

Mentholé
Membre
Date d'inscription: 03-11-2013
Messages: 185

Re: malt et rituximab

Bonjour,
Comme toi j'ai eu un lymphome de malt gastrique avec absence d'helicobactere pylori j'ai été traitée avec 6 séances de chimio Rchop le R pour " Rituximab ".
Aujourd'hui je suis en rémission avec une surveillance 1 fois/ an , ( scan + gastroscopie ), tout va bien pour moi à part de temps à autres quelques sensations de lourdeurs dans l'estomac mais rien de bien méchant ...


Lymphome malt bas grade gastrique traité avec 6 cures chimio rchop  tous les 21 jours, fin des chimios  le14/8/2013 en rémission depuis Octobre 2013.
Contrôle le 18 Mars 2014 , confirmation de rémission, youpi !!!
Prochain contrôle le 17 Novembre 2014...
Controle fait le 17 Novembre, remission confirmée, ouf !!!!!

Hors ligne

 

#4 23-03-2017 00:08:46

auxnews
Nouveau membre
Date d'inscription: 21-11-2016
Messages: 1

Re: malt et rituximab

Bonsoir
Comme vous j'ai eue " un lymphôme du Malt " en 2011 Stade IV porteuse du virus "Espein Bar". Cinq mois après de longs examens qui pour quelques uns ne répondaient pas. J'ai eue un protocole d'immunotherapie de 6 mois à raison de toutes les 3 semaines. Les effets secondaires ont eté terribles, notemment un " Zona ophtalmique " qui m'a conduite aux urgences ou je suis restée hospitalisée 10 jours. Perfusée H24 , suivit d'un très long traitement quotidien durant 6 mois très diffiçile à supporter. M'abattant complètement , du lever au coucher je marchais telle une personne saoule sans aucun moment de répis. Qui devait se finir dans un centre anti-douleurs près de chez moi. Auquel j'ai renonçé, puisque l'hopital qui m'a prise en charge pour ce zona ophthamique c'est montrée incompétente en ce qui concerne le suivi...Ou j'ai eté lâchée dans la nature ..comme si rien n'était.
Ce jours ci  en faisant un controle mamagraphique suspect , IRM des seins etc..etc..On m'annonce une récidive avec des ganglions qui partent toujours du sein, comme la première fois en 2011 alors que mon hémathologue m'affirme encore qu'un lymphôme du sein n'existe pas ??? Hors je serai un cas rare ??? et ce sont propagés sur d'autres zones. J'ai toujours fait mes contrôles et prises de sang. M'aperçevant d'une grosseur en haut du bras un peu plus bas que l'omoplate, il y a 3 mois.
Je la signale a mon hémathologue. Qui me demande alors de faire un tepScan. Et m'annonce un mauvais résultat. Et me demande de faire une ponction sur la grosseur du bras. Qui au tepScan apparaît énorme.
Cette ponction n'a pas eté réalisable. Mais à dû etre faite sous anesthésie générale il y a , à peine 8 jours. Pour vérifier s'il ne s'agit pas d'une autre maladie cachée ?? Ou bien un lymphôme plus grave et plus invasif ??
Je revois la chirurgienne qui m'a opérée demain pour m'enlever un drain qu'elle à dû me mettre, en raison de la profondeur ce cette grosseur qui touchait les muscles..Sans jamais aucune douleur. Quand elle à fait les points de sutures , les muscles aux explosés. D'ou le drain pour éviter l'écoulement de liquide lymphoique et autres cochonnerie dans le corps.
J'ai beaucoup d'autres pathologies , comme une polyglobulie m'obligeant à faire des saignées mensuelles ou tous les 2 mois à l'établissement français du sang depuis la découverte du lymphôme. De l'ypertension traitée, souci cardiaque 2 angiosplaties dont une en 2014 et la seconde 1an après en 2014. Diabètique type 2 avec traiterment médicamenteux le matin et entre 12 grand maximum 16 unités d'insuline le soir. Le taux semble se stabilisé.
En apprenant cette réçidive, si j'ai eté très courageuse est très forte depuis 2011, je commence à baisser les bras, n'ayant aucun soutient familial ou amical.
Et refuse les chimios, quoi qu'il en soit.
Je  suis très hostile à ces puissantes toxicités dans le corps qui m'ont valu de très mauvais effets secondaires à vie. Maintenant ça me fait très peur.
Je vis complètement diminuée pour tout. Chaque moindre effort me remplit de douleurs ne serait ce que pour l'entretien de chez moi devenu très diffiçile. Sans que je n'ai droit à une aide, si juste pour 3 mois en devant payé la payer plus de moitié du tarif SS.

Es ce que quelqu'un parmi vous à vit une expérience similaire ou l'a vécue ?

Merci de vos réponses. Bon courage et beaucoup de forces à vous tous.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.