France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 25-11-2017 08:17:22

lagon
Nouveau membre
Date d'inscription: 25-11-2017
Messages: 1

lymphome non hodgkinien

Bonjour,

Le diagnostic de lymphome non hodgkinien est tombé chez mon amie à 55 ans.
On lui a découvert un ganglion au niveau du cavum et après analyse le diagnostic est confirmé.
Depuis ça les évènements se sont rapidement précipités.
1ere chimio (plus immunothérapie et cortisone) : effet secondaires habituels puis après quelques jours chez elle, réhospitalisation pour déshydratation.
La elle apprend que la biopsie du liquide céphalo rachidien est positive et donc cellules lymphomateuses au niveau des méninges.
Elle est rentrée quelques jours chez elle et à présent est hospitalisée pour 2 mois en chambre stérile.
Elle est à ce jour en aplasie médullaire, dort quasiment toute la journée
Bref elle ne nous a jamais parlé de son grade de lymphome mais je trouve ça très rapide?
Je me tracasse pour elle car en isolement elle ne veut pour le moment voir personne.
Si il y a des personnes qui ont des vécu la même chose qu'en pensez vous?

Hors ligne

 

#2 17-01-2018 23:09:05

danette
Nouveau membre
Date d'inscription: 17-01-2018
Messages: 1

Re: lymphome non hodgkinien

bonjour,
Je me permets de vous donner de l'information par rapport au cas de ma maman pour démontrer que tout peut bien se passer  lorsqu'on a un lymphome.
Malheureusement Lagon, je ne peux pas vous en dire plus sur le cas spécifique de vote amie mais voici mon témoignage.
Ma maman a repéré un petit bouton sur sa tempe et me l'a montré pour me demander mon avis si j'estimais qu'il était bizarre et si elle devait aller au dermato. Le bouton était petit et couleur "peau", il ne m'a pas semblé bizarre mais elle a eu la chance d'avoir un client qui est dermato et qui lui a proposé une consultation rapide. Il a enlevé le bouton et lui a dit qu'elle n'en n'entendrait plus jamais parler mais qu'il l'envoyait quand même pour analyser (procédure habituelle). Bref après quelques semaines le dermato était dubitatif et "ne savait pas trop quoi faire dans son cas" mais lui conseille d'aller à lyon voir un dermatologue à l'hopital edouart heriot.
Le Dermato de lyon nous a expliqué qu'il devait voir s'il s'agissait d'un bouton banal ou s'il "poussait" à cause d'une pathologie interne.
Après un biopsie, scanner et petscan, le diagnostic est tombé : lymphome B non hodgkin.
Je dois dire que tous les médecins que nous avons vus au cours de ses divers rendez vous ont été très diplomates et très bienveillants tout en étant sincères.
Elle avait une atteinte ganglionnaire ainsi qu'une atteinte à l'intestin grêle. Pour ce dernier point nous étions inquiètes mais ils nous ont dit que ce n'était pas grave.

Le protocole a été 6 séances de chimio toutes les 3 semaines en hopital de jour (sauf la première chimio elle est restée une nuit). Donc un traitement chimio d'environ 4 mois.
Ma maman est très positive et d'une nature peu inquiète. Elle a vécu sa maladie de la même manière, je pense que cela a beaucoup joué. En tout cas ce que je peux vous dire est qu'elle a très bien supporté les chimio ; très peu d'effets secondaires. Effectivement elle a perdu ses cheveux mais on a trouvé une très belle perruque et beaucoup de gens n'y ont vu que du feu ; la même coupe et la même couleur de cheveux!
Quelques jours après les chimios ,environ 6 jours après ; perte de gout et d'appétit mais pas de nausées ni vomissements. C'est la perte de gout qui l'a le plus embêtée mais cela était passager , environ 5 à 6 jours.
A côté de cela, elle a continué sa vie normalement, bien sûr elle a arrêté de travaillér mais en fait elle avait la pleine forme, elle a fait de la montagne, de la marche, tout comme d'habitude en fait.
Et bon nombre de gens lui disait qu'elle avait une belle mine! aussi étonnant que cela puisse paraître elle avait vraiment bonne mine et bonne forme.
Elle a repassé un scanner (ou peut être un pet scan, je confonds les deux) après 4 séances de chimio et le verdict a été que tous les ganglions avaient diminué sauf un,  encore gonflé, mais qui allait partir avec les 2 dernières séances de chimio.
Effectivement aujourd'hui elle est "guérie" même si le protocole prévoit pendant 2 ans des séances d'immunothérapie tous les 2 mois. Ses cheveux recommencent à pousser et plus aucun  effet secondaire .
Ce témoignage est conforme à la vérité même si il parait idyllique vu les circonstances. Le lymphome B est maintenant bien traité et la chimio est vraiment ciblée ce qui fait que les autres cellules saines ne sont plus abîmées comme c'était le cas auparavant.
Gardez en tête que chaque jour qui passe fait que la science avance et que vous avez chaque jour une meilleure chance de guérir de votre maladie.
Votre mental joue un rôle déterminant ; changez vous les idées, ne vous voyez pas comme une personne malade mais comme une personne en cours de guérison certaine. Pas facile mais c'est un travail journalier pour les personnes qui sont d'un tempérament inquiet. Ma maman n'a pas eu besoin car elle est naturellement positive et sereine.
En espérant vous avoir été utile.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.