France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 07-12-2018 19:45:48

mestroizamours
Membre
Date d'inscription: 04-11-2018
Messages: 221

pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

On vient de poser le PAC à mon mari cet après midi. En sortant on lui a dit qu' il y avait un risque d infection jusqu'à ce que les fils soient retirés dans 10 jours; or il commence la chimio dans 2 jours avec les risques d aplasie dans cette période.  Du coup je me pose des questions .... Je crois d ailleurs que c'est ce que je redoute le plus avec la chimio ( qui sera suivi de l autogreffe ) c est les risques d aplasie fébrile sad
Et vous, vous avez attaqué la chimio combien de temps après la mise du PAC?

Hors ligne

 

#2 07-12-2018 20:17:59

Cassis
Membre
Date d'inscription: 04-08-2018
Messages: 208

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Je ne suis pas médecin mais patiente. Je compatis toutefois à ta détresse et vais essayer de partager mon expérience avec toi. Les blouses blanches ne sont pas toujours très pédagogues il faut bien l'avouer. Ils balancent des infos qui leur semblent banales alors que nous avons l'impression, parfois fausse, parfois justifiée, que notre vie dépend de ce qui pour eux n'est que détail.

Les hématos m'ont expliqué et re-expliqué (puisque je suis aussi quelqu'un qui se pose et pose beaucoup de questions) que la médecine consiste en une perpétuelle gestion de risque. Le risque zéro n'existe pas. Donc si ils ont prévu quelque chose et qu'ils le mettent en oeuvre c'est qu'il y a plus de risque à ne pas le faire qu'à le faire. Ou plus de bénéfice que de risque.

Pour prévenir ce risque, un infirmier diplômé viendra nettoyer la plaie tous les deux trois jours jusqu'à ce qu'on ôte les fils. Il pourra procéder à cette occasion à un contrôle visuel et en cas d'inflammation sonner la sonnette d'alarme pour la meilleure prise en charge possible.

Ensuite en l'occurrence, puisqu'ils t'ont prévenue, c'est un risque connu. Donc il leur sera plus facile de "réparer" les dégâts car ils auront anticipé la situation.

Pour avoir vécu une aplasie fébrile, ils procèdent à plusieurs prises de sang sur la chambre et sur les bras pour localiser une éventuelle infection (bactérienne ou liée à des staphylos). Ils sauront donc tout de suite si le problème vient de la chambre et mettre en place le traitement adéquat.

Dernière modification par Cassis (07-12-2018 20:48:03)


Hodgkin IIB 03/2018 - 2 ABVD - Stable - préservation ovarienne - 2 BEACOPP + 1 BEACO - Progression - nouvelle CIP - 2 BV-DHAOX - Progression - 2 BV+GVD - hépatite et réponse partielle - 1 BV-GVD - pause traitement suite aplasie - 1 BV-GVD - Poursuite réponse partielle - 3 NIVOLUMAB en cours

Hors ligne

 

#3 08-12-2018 09:50:27

Got
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 13-01-2018
Messages: 106

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Salut,

Le mardi on m'a posé le PAC, le mercredi je faisais la cure de BEACOPP, 10J plus tard j'étais en aplasie. Aucune infection :-) je me rappelle avoir dormi les 3 nuits suivants l'opération avec l'aiguille plantée dans le PAC, tout ça pour ne pas avoir a me faire repiquer tous les jours.
Ça va bien se passer, vous n'allez pas remarquer laplasie, et après avoir eu la première, ça va devenir une routine.


Hodgkin stade 4 diagnostiqué le 10/2017 à 29 ans avec adénopathie mediastinale de 13 cm.
2 BEACOPP + 4 ABVD terminées le 03/2018. En rémission complète. Reprise du travail depuis le 12/2017 pendant l'ABVD.
PET négatif 04/2018, Scan négatif 06/2018, Scan négatif 12/2018.

Hors ligne

 

#4 08-12-2018 10:22:42

olivesx
Membre
Date d'inscription: 07-11-2018
Messages: 50

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

on m'a posé le PAC 20 septembre et j'ai du débuté le premier BEACOPP début octobre, soit une dizaine de jours


Lymphome de Hodgkin stade 4, diagnostiqué le 20 septembre 2017 - 2 cures de BEACOPP et 4 d'ABVD - rémission depuis février 2018

Hors ligne

 

#5 08-12-2018 11:32:42

sand73230
Membre
Date d'inscription: 30-11-2017
Messages: 165

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

pareil pac posé le lundi chimio le mardi ....pansement fait à la maison pendant une quinzaine de jour par moi ....pas d'infection


Lymphôme primitif médiastinal à grandes cellules B-Diagnostic 02/07/17.Début traitement  10/08/17- RC  le 26/12/17! R-ACVBP(4 cures)2 cycles de consolidation Methotrexate tous les 15 jrs (hospi 3-4 jours), 4 cycles de Rituximab Holoxan VP16 et cytarabine s/c (stop car intolérance cutanée)rechute 09/18 2 cures de R-dhaox( échec )Bv-ice débuté le 27/11

Hors ligne

 

#6 08-12-2018 11:58:49

Etincelle
Membre
Lieu: Montpellier
Date d'inscription: 03-09-2017
Messages: 60

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Hello !
La même pour moi, PAC posé le mardi, chimio commencée le lendemain. Comme pour Got, le chirurgien a directement mis l'aiguille dans le PAC pendant mon anesthésie générale pour ne pas avoir à piquer le lendemain. 1ère aplasie (non fébrile) 10 jours plus tard, et aucun souci !
J'ai été en aplasie à chacune de mes chimios, mais je n'ai jamais eu de fièvre ni quoi que ce soit.
Bon courage à ton mari, et à toi aussi !!

Hors ligne

 

#7 08-12-2018 14:41:20

mestroizamours
Membre
Date d'inscription: 04-11-2018
Messages: 221

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Merci à tous pour vos messages.
Cassis un merci tout particulier pour ton partage d expérience et t'es reponses à chacune de mes questions
Sans, comment ca va après ta première cure de ice ?

Hors ligne

 

#8 08-12-2018 17:54:35

sand73230
Membre
Date d'inscription: 30-11-2017
Messages: 165

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Cc première cure faite la semaine dernière fatigue ++le jeudi
Et nausées le samedi
Début de  semaine ok avec zarzio 30 mais zarzio 48 depuis jeudi qui fait bien mal au dos mais faut cette dose pour prélèvement des cellules lundi 10 /12
Pas d aplasie vue à la prise de sang de jeudi mais creat basse (ça doit être les effets de ifosfamide)très toxique pour les reins mais on prend un médicament en même temps
Pas de fièvre...


Lymphôme primitif médiastinal à grandes cellules B-Diagnostic 02/07/17.Début traitement  10/08/17- RC  le 26/12/17! R-ACVBP(4 cures)2 cycles de consolidation Methotrexate tous les 15 jrs (hospi 3-4 jours), 4 cycles de Rituximab Holoxan VP16 et cytarabine s/c (stop car intolérance cutanée)rechute 09/18 2 cures de R-dhaox( échec )Bv-ice débuté le 27/11

Hors ligne

 

#9 08-12-2018 18:14:29

Got
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 13-01-2018
Messages: 106

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Salut Sand, si la créatinine est basse, c'est plutôt signe que les reins fonctionnent bien justement. C'est l'inverse qui serait préoccupant. Ça montre surtout que ton métabolisme s'est réduit, avec moins de muscle probablement. La mienne était comme toi et est remontée quelques mois après la fin des traitements.


Hodgkin stade 4 diagnostiqué le 10/2017 à 29 ans avec adénopathie mediastinale de 13 cm.
2 BEACOPP + 4 ABVD terminées le 03/2018. En rémission complète. Reprise du travail depuis le 12/2017 pendant l'ABVD.
PET négatif 04/2018, Scan négatif 06/2018, Scan négatif 12/2018.

Hors ligne

 

#10 08-12-2018 19:53:48

mestroizamours
Membre
Date d'inscription: 04-11-2018
Messages: 221

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Coucou Sand
Merci pour ton message et bon courage à toi !
Tu arrives à faire des petites choses à la maison ?
C est quoi le zarzio ?

Hors ligne

 

#11 08-12-2018 22:40:02

sand73230
Membre
Date d'inscription: 30-11-2017
Messages: 165

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Oui got ça va remonter avant la prochaine cure le 18 mais elle était jamais descendue à 34.
Et mestroiszamours le zarzio sont des piqûres à faire après chaque cure pour "réguler" les globules blancs .ces facteurs de croissance serviront aussi pour le prélèvement des cellules souches

Dernière modification par sand73230 (08-12-2018 22:41:33)


Lymphôme primitif médiastinal à grandes cellules B-Diagnostic 02/07/17.Début traitement  10/08/17- RC  le 26/12/17! R-ACVBP(4 cures)2 cycles de consolidation Methotrexate tous les 15 jrs (hospi 3-4 jours), 4 cycles de Rituximab Holoxan VP16 et cytarabine s/c (stop car intolérance cutanée)rechute 09/18 2 cures de R-dhaox( échec )Bv-ice débuté le 27/11

Hors ligne

 

#12 09-12-2018 10:54:53

mestroizamours
Membre
Date d'inscription: 04-11-2018
Messages: 221

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Merci Sand !
Mon mari rentré cet après midi pour démarrer sa première cure demain. J espère qu' on aura enfin des explications sur le traitement et l autogreffe qui arrivera ensuite.
Tu as réussi à faire des choses chez toi ? À sortir un peu ? Voir du monde ???

Hors ligne

 

#13 09-12-2018 11:44:45

sand73230
Membre
Date d'inscription: 30-11-2017
Messages: 165

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Oui je fais des choses ....
On prépare noël (sapin cadeaux ...)
Hier soir on a fait un repas à 15 à la maison
Je fais les courses ...
J peux même faire le ménage la lessive ...🙁
On a fait le marché de noël à Grenoble (50 km de la maison...)
La plus grande fatigue a été pendant la cure


Lymphôme primitif médiastinal à grandes cellules B-Diagnostic 02/07/17.Début traitement  10/08/17- RC  le 26/12/17! R-ACVBP(4 cures)2 cycles de consolidation Methotrexate tous les 15 jrs (hospi 3-4 jours), 4 cycles de Rituximab Holoxan VP16 et cytarabine s/c (stop car intolérance cutanée)rechute 09/18 2 cures de R-dhaox( échec )Bv-ice débuté le 27/11

Hors ligne

 

#14 09-12-2018 11:56:26

mestroizamours
Membre
Date d'inscription: 04-11-2018
Messages: 221

Re: pose PAC; chimio dans le foulée ....aplasie et infection

Merci pour ton message. Je vais le dire à mon mari; ca va le rassurer smile
Je  vais lui épargner le ménage et les lessives wink

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.