France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 16-01-2019 17:16:35

leemccarthyn
Nouveau membre
Date d'inscription: 15-01-2019
Messages: 1

Cause psychologique ?

Bonjour,

j'aurais aimé avoir votre avis sur une théorie comme quoi l'apparition d'un cancer pourrait être liée/causée/favorisée par une raison psychologique.

Dès le moment où j'ai su qu'on ne connaissait pas encore réellement les causes du lymphome, je ne me suis pas posé la question de savoir pourquoi c'était arrivé.

Mais ces derniers temps, j'y ai beaucoup réfléchi, j'ai lu cet article que j'ai trouvé intéressant : (le lien ne s'affiche pas mais vous pouvez le trouver en tapant "Cancer et causes psychologiques - Santé-Médecine")

Et je voudrais savoir si vous vous reconnaissez dans certains passages de cet article ; si pour vous le cancer n'a aucun lien avec la psychologie ou si au contraire, c'est notre corps qui se révolte, qui veut nous faire passer un message, qui réagit à un traumatisme, ou autre.

Merci à ceux qui me liront et me répondront, bon courage à tous smile

Hors ligne

 

#2 16-01-2019 18:13:01

Ecila
Membre
Date d'inscription: 09-04-2018
Messages: 195

Re: Cause psychologique ?

https://sante-medecine.journaldesfemmes … hologiques

Et non, je ne me reconnais absolument pas dans l'article. Ou alors faut aller chercher des "traumatismes" qui remontent à au moins 10 ans.

Après, ce cancer est arrivé à un moment où je commençais très sérieusement à saturer de mon boulot. Pas de stress ni de responsabilité ni de surcharge mais simplement un raz-le-bol du manque de considération, de reconnaissance et le fait que ça ne soit ni enrichissant (intellectuellement, financièrement) ni stimulant ni épanouissant. Bref, cette longue pause, niveau boulot, me fait beaucoup de bien et j'en apprécie, malgré tout, chaque minute !


"Le crabe c'est meilleur avec de la mayonnaise" Jeannine DLC

Lymphome de H, stade IIA. 4 ABVD, 30gy en 15 séances de radiothérapie. Fin des traitements mi novembre 2018. En rémission complète depuis mi aout 2018 !

Hors ligne

 

#3 23-01-2019 17:41:18

Clément.S
Membre
Date d'inscription: 27-05-2018
Messages: 12

Re: Cause psychologique ?

Bonjour leemccarthyn, la théorie selon laquelle l'apparition des cancers est lié à la psychologie est intéressant mais, à mon avis, les cancers sont dû à la qualité de notre vie : air pollué ; fruits et légumes bourrés de pesticides parfois cancérigènes ; viande bourré d'antibiotique... Tant de raisons laissant un champ libre à une mutation. Il n'y a jamais autant eu de cancer que de nos jours.


Diagnostiqué d'un lymphome de Hodgkin stade II E B à 18 ans, j'ai subi 2 cures OEPA, 4 cures CopDac, 16 séances de radiothérapie. Je suis rentré en phase de rémission le 22 Janvier 2019 avec retrait du Picc Line

Hors ligne

 

#4 23-01-2019 18:16:30

Got
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 13-01-2018
Messages: 63

Re: Cause psychologique ?

C'est prouvé pour les lymphomes non hodgkinien, dont la fréquence augmente ces derniers années, que l'environnement joue beaucoup (genre on parle du roundup ces temps-ci...), mais pour les hodgkiniens comme nous, la fréquence est invariablement stable: le hodgkin tombe sur 3 pas chanceux parmi 100 000 personnes. Donc non, si on a été malade ce n'est pas lié à l'environnement.
Toujours pour les lymphomes hodgkiniens, les personnes qui ont des désordres immunitaires (allergie, maladie inflammatoire chronique, infection chronique genre virus EBV ou séropositif) ont plus de chances que le reste de la population d'avoir un hodgkin. Or comme les problèmes inflammatoires peuvent etre affectés/amplifiés par le stress, ça parait pas trop dingue de dire qu'une raison psychologique puisse faciliter l'apparition d'un lymphome, sans la causer directement.


Hodgkin stade 4 diagnostiqué le 10/2017 à 29 ans avec adénopathie mediastinale de 13 cm.
2 BEACOPP + 4 ABVD terminées le 03/2018. En rémission complète. Reprise du travail à depuis le 12/2017 pendant l'ABVD.
PET négatif 04/2018, Scan négatif 06/2018, Scan négatif 12/2018.

Hors ligne

 

#5 24-01-2019 12:22:44

serelion
Membre
Lieu: Bordeaux (Institut Bergonié)
Date d'inscription: 28-12-2017
Messages: 12

Re: Cause psychologique ?

Quand on m'a annoncé que j'avais Hodgkin mais que "on sais pas d'ou ça vient, c'est comme ça puis c'est tout, pas d'bol" j'avoue que j'avais enfoui un peu la question sous le tapis pour me concentrer sur comment vaincre cette saloperie plutôt que d'être obnubilé par le "qu'es-ce que j'aurais pu faire pour éviter ça" ...
maintenant que les traitements sont derrière moi je trouve ça tout simplement dingue qu'on nous pose pas plus de question sur ce qui s'est passé avant notre cancer, nos habitudes, notre localisation (proche de cultures utilisant des pesticides... proche de la pollution atmosphérique), nos habitudes alimentaires.... Bref de quoi avoir des pistes sur "pourquoi ça te tombe sur la gueule" et donc aussi "Comment eviter que ça tombe sur la gueule de quelqu'un d'autre"

Je sais que hodgkin concerne qu'un gros milliers de cas par an, que les traitements fonctionnent en "général" "pas trop mal" et que du coup l'Assurance Maladie se dit "ça vaut pas le coup de faire une étude". Mais perso ça me dérange de me dire "c'est juste pas d'bol mec"

ça pourrait etre cool de faire un petit sondage sur la population qui a eu hodgkin pour peut-être avoir des réponses .

Pour ce qui est de l'aspect psychologique, j'ai personnellement eu un traumatisme (père en dépression profonde, hospitalisé 8 mois.. de force) 1 an et demi avant hodgkin et une patiente qui était en chimio en meme temps que moi pour hodgkin avait perdu son père 1 an avant d'etre diagnostiqué... Ce ne sont que des cas isolés et ça ne permet pas de conclure à quoi que ce soit


Novembre 2017 Lymphome de Hodgkin stade IVB
4 Cures ABVD puis 2 Cures AVD -> Rémission Juillet 2018

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.