France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 26-04-2019 11:00:21

Feitan
Nouveau membre
Date d'inscription: 23-02-2019
Messages: 6

Peur de la rechute : même causes, même conséquences ?

Bonjour à tous et à toutes, et beaucoup de courage dans notre/votre lutte,

Voilà, j'ai terminé mardi ma dernière séance de chimio ABVD, je vais entamer les rayons dans 2 semaines, j'étais en RC au deuxième cycle d'ABVD, bref je commence à voir le bout de cette épisode sombre, qui aura duré 3 mois (et je sais que je suis chanceux, pour l'instant).

Evidemment, après la bonne nouvelle de la rémission, vient le spectre de la rechute.
Ca me fait peur, parce qu'en fait j'ai réalisé que ma vie allait reprendre… exactement comme avant. Je veux dire, j'ai 33 ans, une vie stable et saine avant le lymphome (pas d'excès, pas de situation à risque particulière…), et donc je vais reprendre ma vie avec les mêmes personnes (évidemment), le même boulot, au même endroit, le même quotidien… et du coup forcément cette question : si le cancer s'est déclaré dans cet environnement, qu'est-ce qu'il l'empêcherait de revenir, même causes, même conséquences ?

Je vous avoue que cette question m'empêche de dormir la nuit car j'étais très réceptif au traitement ABVD (sur la radio de pose du PAC, il n'y avait déjà plus aucun ganglions), mais surtout à sa toxicité (10/15 vomissements le jour de la chimio par exemple), et je crois que j'aurais du mal a supporter une rechute et un traitement plus dur.


Merci à vous,

Hors ligne

 

#2 26-04-2019 11:27:14

Got
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 13-01-2018
Messages: 100

Re: Peur de la rechute : même causes, même conséquences ?

Salut Feitan,

Pour rien te cacher, ça va être dur d'oublier tout ça et de ne pas voir des signes de rechute un peu partout, tellement les symptômes de notre lymphome sont peu spécifiques.

Si cela peut te rassurer, le fait que tu reprennes exactement ta vie comme avant ne signifie en aucun cas que tu vas rechuter. La science n'a pas identifié de causes directes expliquant le développement d'un lymphome de hodgkin (contrairement à certains lymphomes non-hodgkiniens...), seulement quelques facteurs de risque comme la présence de troubles immunitaires et inflammatoires.

Donc tu peux reprendre ta vie presque comme avant, en essayant d'avoir une hygiène de vie qui te permettent de contrecarrer les effets secondaires de long terme liés à la chimio et aux rayons, genre faire du sport.

Bonne continuation dans la fin des traitements,


Hodgkin stade 4 diagnostiqué le 10/2017 à 29 ans avec adénopathie mediastinale de 13 cm.
2 BEACOPP + 4 ABVD terminées le 03/2018. En rémission complète. Reprise du travail depuis le 12/2017 pendant l'ABVD.
PET négatif 04/2018, Scan négatif 06/2018, Scan négatif 12/2018.

Hors ligne

 

#3 27-04-2019 22:34:09

Mlaet1010
Membre
Date d'inscription: 11-02-2016
Messages: 24

Re: Peur de la rechute : même causes, même conséquences ?

Bonsoir Feitan,

Déjà bon courage pour la suite et fin des traitements.

Et concernant l angoisse de la rechute, j'imagine que l on passe tous par là. On est suivis de très près pendant toute la durée des traitements, et tout à coup hop on a terminé et on reprend le cours de notre vie. Il faut réapprendre à faire confiance en la vie...être positif, et petit à petit lâcher prise et laisser cette sombre période derrière.

Je sais que ce n'est pas évident, mais le temps va t y aider, ainsi que les premiers contrôles qui te rassureront. Les premiers mois en RC J avais des angoisses régulièrement, et aujourd'hui je t assure que ce n'est plus le cas, et que j'ai repris moi aussi la même vie qu avant.

Amicalement
Laetitia


LH stade 2, 2 cures beacopp renforcé puis 2 cures abvd, 15 séances de radiothérapie, tout ça en 2012...
Aujourd'hui en pleine forme 🤗

Hors ligne

 

#4 17-05-2019 21:40:33

Roses
Membre
Date d'inscription: 02-07-2018
Messages: 36

Re: Peur de la rechute : même causes, même conséquences ?

Bonjour Feitan,
Alors moi c’est ma maman qui est en RC pour un lymphome de Hodgkin, elle a finit les rayons fin décembre et je stresse à fond que ça revienne. J’ai tellement été choquée à l’annonce de son cancer que je suis une psychothérapie brève, la TCC pour arriver à « digérer » le choc psychologique et essayer de moins m’inquiéter pour elle. J’espère que le temps apaisera les inquiétudes! Voilà parfois quand c’est trop difficile il ne faut pas hésiter à se faire aider.
Bonne continuation à vous

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.