France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 23-05-2019 15:39:52

leshrek
Membre
Date d'inscription: 05-03-2019
Messages: 43

Après la chimio, durée fatigué et confusions depression

Bonjour,

Je me pose des questions quand a la durée des effets de fatigues, confusion voir angoisse.

Pour mon cas lh stade 4 splenique et osseux,  rémission mars 2019

Daignostic: pour moi douleurs bas du dos et farigue depuis début 2017
                     Soupçon personnel de maladie décembre 2017 (je sentais qui l y avait a la chose de grave)
                     Début des examens prise de sang normale x4 jsuqua juillet 2018
                     Radio thorax normale mars 2018
                     Écho abdo et provienne normale avril 2018 (douleur illiaque gauche irradiation testicule)

Le généraliste me dis qui l y'a rien , qui faut arrêter de boire et fumer. Me sentant de plus en plus affaibli je fait le forcing en juillet 2018 pour avoir un scan et la le verdict commence à tomber....
De la biopsie ,ponction, tep scan et pose du pac.

Démarrage traitement en septembre,  2 beacoop (rémission complète) et 4 abvd

Pas de mauvaise expériences avec le traitement (nausée, ect) juste u  peu de fatigue le lendemain.
La dernière abvd ma plus fatigué. Normal ,l hemato était étonné que ça passe comme une lettre à la poste.
Je marchais, bricolé sans trop de soucis.
Dernière chimio mi janvier 2019 , tjrs rémission tep du 1er mars 2019.

J ai l impression d'être plus fatigué maintenant,  dans la lune, déprimé par foi (jusqu a pleuré)
J ai conscience cette guerri pour le moment
Analyses ok mi mai. Je vois l hemato lundi.

Des personnes on eu de la fatigue et confusion longtemps après le traitement ?
J ai l impression d'être plus abîmé qu'avant le traitement...

L hemato évite le sujet, en me disant que je serais mort si on m avez pas soigné...
Sympa la réponse mais pour lui J ai L impression que les effets secondaires il sen tape

J ai pas trouver grand chose sur le temps qui L faut a la maladie pour progresser jusqu a un stade 4

Merci de m'avoir lu

Dernière modification par leshrek (23-05-2019 15:43:56)

Hors ligne

 

#2 23-05-2019 17:24:46

Cassis
Membre
Date d'inscription: 04-08-2018
Messages: 185

Re: Après la chimio, durée fatigué et confusions depression

Coucou,

Dis ce n'est pas rien le yoyo qu'a fait ton corps ces dernières années! Tu as eu une éruption volcanique (la maladie) suivie d'un tsunami (le traitement). On ne peut pas espérer un retour à la vie d'avant à peine la dernière perf débranchée même si c'est ce que nous souhaiterions tous! Laisse à ton corps jusqu'à septembre minimum pour sentir un vrai mieux et attend un an au moins après les traitements pour retrouver une vitesse de croisière. On dit aux femmes d'attendre deux ans pour pouvoir à nouveau porter un enfant alors ça te donne une idée des délais pour être "en forme".

En revanche ton mal être moral doit être pris en compte. Soit grâce à un thérapeute psychologue ., soit grâce à des moments bien être pour toi (nouvelle activité, animal de compagnie, aromathérapie...). Chacun sa recette magique!

Eh oui les médecins combattent la maladie, ils ne sont pas forcément hyper à la pointe pour l'accompagnement moral et social...

Juste un conseil: penser à la rechute n'a aucun effet vaccin bien au contraire...

Dernière modification par Cassis (23-05-2019 17:26:34)


Hodgkin IIB 03/2018 - 2 ABVD - Stable - préservation ovarienne - 2 BEACOPP + 1 BEACO - Progression - nouvelle CIP - 2 BV-DHAOX - Progression - 2 BV+GVD - hépatite et réponse partielle - 1 BV-GVD - pause traitement suite aplasie -

Hors ligne

 

#3 24-05-2019 11:12:43

leshrek
Membre
Date d'inscription: 05-03-2019
Messages: 43

Re: Après la chimio, durée fatigué et confusions depression

Salut cassis, merci pour votre message.

Il faut que je trouve quelque chose pour m occupé c est sur, je me sent "assisté" en gros je pense avoir du mal à l accepter. C est dur de rien faire finalement...
Pour tout arranger j enchaîne avec des problèmes de dos, donc je peu pas bricolé pour le moment.

Je pense consulter effectivement un psy, ça pourrait peu être m aider un peu. J'espère surtout pouvoir vite me sentir à l'aise pour conduire, car J habite en campagne et tout est en ville...

Finalement rien d anormal a cette fatigué, mais pas vraiment reconnue . Heureusement qu'on peu échangé sur ce forum .
Je ne pense pas a la rechute mais plutôt au retour à la normale, de l énergie je dirais.

Merci a bientot

Hors ligne

 

#4 24-05-2019 15:40:02

Cassis
Membre
Date d'inscription: 04-08-2018
Messages: 185

Re: Après la chimio, durée fatigué et confusions depression

Coucou Le shrek,

De rien, je n'ai pas dit grand chose. Mais j'ai suivi ton parcours avec attention, il doit être particulièrement difficile au quotidien de jongler avec la douleur. Celle que tu évoques fait penser à des atteintes nerveuses (attention je me répète je ne suis pas médecin). J'espère qu'un neurologue ou tout autre médecin compétent saura te soulager. Bon courage. Après les traitements on a envie d'être un peu récompensés et c'est bien normal.


Hodgkin IIB 03/2018 - 2 ABVD - Stable - préservation ovarienne - 2 BEACOPP + 1 BEACO - Progression - nouvelle CIP - 2 BV-DHAOX - Progression - 2 BV+GVD - hépatite et réponse partielle - 1 BV-GVD - pause traitement suite aplasie -

Hors ligne

 

#5 24-05-2019 21:53:09

leshrek
Membre
Date d'inscription: 05-03-2019
Messages: 43

Re: Après la chimio, durée fatigué et confusions depression

Bonsoir,

Certainement qui y'a le retour du traitement et des choses qui reprenne leur place car si je me souviens bien le mediastin 11 cm et coulée illiaque ganglions de 5mm a 8cm .
Sinon J ai des soucis de dos maintenant, je viens de passer une IRM en gros discopathie dégénérative des disque en bas du dos et réduction du canal lombaire...

Ça me fait moins peur que l annonce du crabe car même...

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.