France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 26-07-2009 16:45:48

xarba
Membre
Date d'inscription: 21-07-2009
Messages: 401

Quid Aplasie

Posté par dano le 28/03/2008 11:21:00
Je vous explique ma maman est atteint du lymphome de burkitt le médecin nous a dit ce mardi que c'était un lymphome très agressif et que la chimio serait lourde et qu'elle serait en aplasie pendant au moins 3 semaines après on lui dit peut être 5 semaines elle a très bien supporté la chimio et tant mieux d'ailleurs et hier un autre médecin lui dit qu'elle peut sortir demain je ne comprends plus rien l'aplasie après une aussi lourde chimio peut elle se faire à la maison alors qu'on nous avait dit que non auparavant.
merci de vos réponses car la douleur de savoir maman malade et l'incertitude dans laquelle nous sommes me déstabilise complètement.
merci de vos réponses

stéphanie    
 
    
 
    Posté par Marie le 28/03/2008 14:10:58
Bonjour Stéphanie,

Je vous ai répondu dans le forum LNH.
Pour l'aplasie, c'est selon son importance que l'on décide si on peut ou pas sortir de l'hopital. Si c'est nécessaire ou non d'être en secteur stérile. Les analyses de sang de votre maman permettront d'en décider.
N'hésitez pas à poser des questions à l'équipe médicale. Il pourront également vous conseiller sur les précautions à prendre à la maison si votre maman sort en aplasie.

Courage

Marie    
 
    
 
    Posté par dano le 28/03/2008 14:53:26
En fait le médecin m'a dit mardi qu'elle serait en aplasie ce week-end et pour une durée au moins de 3 semaines car la chimio était très lourde maintenant on nous dit qu'elle sort demain et qu'elle sera en aplasie et chambre stérile plus tard je ne sais plus quoi penser en fait.
ça va être encore long peut être qu'il commence par une petite chimio et après lui feront une grosse je ne comprends pas.
en même temps le médecin qui la suit est un interne et l'autre médecin qui a vu avec elle le protocole est . dans ça peut être que les informations n'ont pas été bien passées mais moi je suis perdue    
 
    
 
    Posté par dano le 28/03/2008 14:55:14
merci encore Marie de votre réponse si vous connaissais un peu plus sur la maladie de burkitt?

courage à tous ceux qui sont malades et qui subissent la maladie

bisous

Stéphanie    
 
    
 
    Posté par Patrick D le 06/04/2008 22:26:59
Bonjour
J'e suis atteint d'un LNH de type B. Lors de mes chimios d'induction, entre chaque séance je tombais en aplasie imposant le port du masque et l'enfermement. A ma première applasie, je suis monté à 40°5 du à une infection urinaire. Plus les séances s'accumulent, plus les sorties d'applasie sont longues. C'est pénible car on vit comme un pestiféré, mais avec les antibiotiques, cela se controle bien.
Evidemment, je parle de mon cas.
Amltiés
Patrick     
 
    
 
    Posté par catherine berthier le 07/04/2008 19:38:26
peut-être pouvez vous réinterroger les médecins et ainsi prendre connaissance des régles d'hygienne nécessaire a appliquer pour assurer la sécurité et le bien être de votre maman.
mais dans tout les cas, soyez convaincu que la chimiothérapie affaiblie l'organisme et que par conséquent la prudence s'impose à elle et pour elle. demandez au médecin.......n'hésitez pas     
 
    
 
    Posté par domi le 08/04/2008 18:17:06
Bonjour,

L'aplasie est courante dans les lymphomes. J'ai été soignée pour un Hodgkin de stade élevé et mon traitement était expérimental et "renforcé". Donc, après chaque cycle de chimio, j'étais en totale aplasie quelques jours après la dernière journée de chimio. Des prises de sang régulières montrent que les globules blancs (leucocytes), les globules rouges (hématies) et les plaquettes descendent souvent très bas. Il est donc important de faire attention à éviter les personnes malades afin de ne pas être contaminées (ça c'est à cause du manque de globules blancs, et donc on n'a plus beaucoup de défenses immunitaires) et il faut aussi faire attention à ne pas se couper et se cogner (à cause du manque de plaquettes qui interviennent en principe dans la coagulation).

Donc, des règles d'hygiène un peu renforcées et la prudence sont de règle. Et puis, le médecin peut ordonner des piqûres pour faire remonter les blancs et les rouges car, on ne redémarre pas une chimio si les globules sont trop bas. Pour les plaquettes, il est possible de faire des transfusions de plaquettes (quand il y en a au centre de transfusion). Il arrive parfois que l'on soit obligé de se faire faire des prises de sang plusieurs jours de suite pour contrôler. Une fois, j'étais en aplasie à tel point que j'ai dû rester enfermée chez moi pendant cinq jours, sans recevoir personne, pour ne pas me faire contaminer. C'est un peu barbant mais c'est mieux que d'attraper une infection.

J'espère avoir répondu à ta question.

Amicalement


en possession d'un lymphome folliculaire "indolent" depuis janvier 2008, traité en avril 2008 par protocole RCHOP, puis rémission totale...rechute courant 2011 , traité en mars 2012 par 4 cures chimio +2 cures anticorps + une au Zev..., suivi d'une autogreffe (en cours)? rechute en mai 2015

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.