France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 27-07-2009 15:51:15

xarba
Membre
Date d'inscription: 21-07-2009
Messages: 401

Saturation cachets ... une idée?

Posté par Marie le 06/09/2008 20:13:55
Bonsoir à tous,

Je me retrouve avec un petit soucis : je sature complètement à force de prendre des cachets (chimio orale hebdomadaire jusqu'à nouvel ordre). Rien que de voir une boite de médicaments... je frémis et j'ai la nausée, même si il ne s'agit pas de chimio.
Je dirais même que rien que de penser au fait que je vais devoir les avaler... brrr j'ai la chair de poule. Alors qu'en plus, ce traitement ne me donne pas de nausées!

C'est complètement psychologique mais je ne sais pas trop quoi faire..
Quelqu'un a une idée?

Merci,

Marie    
 
    
 
    Posté par laura le 06/09/2008 20:44:57
Coucou Marie..
Ce que je suis en train de me dire quand je ne vais pas bien (comme en ce moment avec ma mucite, même si ça y est les médicaments font effet un peu quand même) ... c'est que plus vite tu auras avalé les cachets, plus vite le mal partira.. essaye de te dire que ces cachets sont là pour ton bien (c'est le cas d'ailleurs) et qu'ils te font du bien...
Courage Marie,
Bisous,
Laura    
 
    
 
    Posté par doretst le 06/09/2008 21:59:36
Est-ce que tu peux les ecraser et les mélanger à un yahourt ? une creme au chocolat ? une compote ??? ça passera peut etre mieux ;-)
Gros bibi,
Stef    
 
    
 
    Posté par christine le 06/09/2008 23:20:36
Moi, mon truc pour les médocs, c'est la mise en scène...
Je cache les boîtes dans un tiroir, ou dans une grande boîte, et ne garde que les plaquettes sous blisters, que je cache à leur tour dans les plis d'une très jolie serviette brodée. Pour les comprimés qu'il faut couper, je les coupe d'avance pour 14 jours, et les place dans une jolie petite coupelle, et tous les matins, je prends le demi-comprimé que je déplace dans une seconde jolie coupelle. Puis, je glisse ma main dans les plis de la jolie serviette et j'ajoute dans la seconde coupelle les comprimés sous blisters ainsi que les gélules qui sont dans un pot suffisamment présentable pour rester visible. J'avale le tout en 2 fois, d'abord les comprimés puis les gélules, après avoir aspiré la poudre antiasthme. Voilà .... ;-)
J'espère que tu vas vite surmonter cette difficulté passagère !
Amitiés,
mc    
 
    
 
    Posté par MARTINE le 07/09/2008 00:16:18
Marie,
mélange tes cachets avec des cachous (pardon, Stef)
ou alors, prends un rouleau de réglisse, roule les cachets dedans et croque !

Tu peux aussi les réduire en poudre dans ton super blender ;o)
puis ajouter une boule de glace, du lait, etc.
un milk-shake original à déguster avec une paille…

J’essaye de plaisanter, petite Marie, mais ça n’est pas drôle.
Au moment d’avaler tes cachets, appelle-moi, et, tout en bavardant, hop ! un petit cachet par ci, un petit cachet par là.
O. K ?

Courage, mademoiselle,
bisE
martine    
 
    
 
    Posté par Marie le 07/09/2008 10:05:46
Bonjour à tous ;o)

Merci pour vos encourgements et vos idées.. c'est sympa ;-)
Le soucis c'est que ces cachets de chimio ne doivent pas être écrasés coupés machés ou que sais je encore... Ils doivent rester dans le frigo dans un super emballage bien compliqué à ouvrir même avec les ciseaux.. pfff Mais je retiens l'idée de la mise en scène, ça me plait bien hihihi
Je dois les prendre aujourdhui alors je vous direz si ça a marché.

Bonne journée à tous
Bises

Marie    
 
    
 
    Posté par xarba le 07/09/2008 15:24:31
Bonjour Marie,

Avant mes traitements chimio, j'avais peur et une forme de dégout aux produits que j'allais recevoir, et puis ""j'ai fait un travail sur moi-même""" (un peu prétentieux??) en me convaincant que ces produits allaient me faire du bien, si bien que je me suis fait poser le cathéter et entrer en chimio avec un très bon moral et que j'ai bien supporté...et c'est seulement après la dernière séance de chimio qu'une forme de dégout est revenu.

Alors, c'est peut-être facile à dire, mais essaye de puiser en toi la force d'affronter ces médicaments....dans la mesure où tu y crois vraiement

Je sais que tu es déjà passé à travers des épreuves que je n'ai pas encore connues mais je crois qu'il ne faut compter que sur son courage et sur son entourage.

Je te fais mille bises et je te souhaite tout...

Bonne journée    
 
    
 
    Posté par doretst le 08/09/2008 10:18:16
Salut Xarba,

Marie sera te le dire mais avec tout ce qu'elle a avalé depuis le début de sa maladie, c'est compréhensible qu'elle en a le dégout...Allez courage tit Marie, ns sommes tous avec toi ! N'oublies pas que j'arrive Samedi...tu vas voir je vais te les faire avaler tes cachets moi !!! mdr,
Gros bibi,
Stef    
 
    
 
    Posté par Marie le 08/09/2008 19:09:08
Coucou Xarba,
C'est vrai qu'on a parfois un rapport un peu conflictuel avec les traitements qui sont pourtant là pour nous faire du bien.. à long terme mais qui sur le moment.. nous rendent bien malades quand même. C'est vraiment bien si tu as pu faire ce travail sur toi même, c'est surement ce qu'il y a de plus efficace... C'est comme pour le stress et un peu la douleur.. il y a beaucoup de choses qu'on peut améliorer par soi même.
Mais comme disait steph.. là ça commence à faire vraiment trop pour moi... 7eme ligne de traitement en continu...
Et j'ai découvert malencontreusement que mon foie a décidé de me limiter à un verre de vin par semaine sinon c'est la cata! (c'est quand même pas grand chose pour faire la fête hein! ;o) )
Bref, à tous les niveaux ça sature.
Bon sinon j'ai "rusé" dimanche : j'ai alterné chips qui donnent bien soif et cachets avec un bon sirop bien parfumé.. C'était un peu mieux. ;o)

Merci en tout cas pour vos messages et ... steph : interdiction de me courir apres avec des cachets dans les mains! non mais!

Marie    
 
    
 
    Posté par NIRVATTITUDE le 10/09/2008 22:39:00
Une suggestion peut être : Avec l'aide d'un psy apprendre à maîtriser et centrer ses pensées sur quelque chose d'agréable juste au moment de les avaler. Plus facile à dire qu'à faire, cela rejoint un peu le sujet des phobies. Moi c'étaient les poches pendues à la potence qui m'écoeuraient. Un chiffon les cachaient mais c'était difficile à gérer. En état de faiblesse des tas de fragilités inconnues nous agressent. Puiser en continu dans ses propres ressources n'est pas aisé. Heureusement l'être humain possède des ressources incroyables. Courage.      
    Posté par sviatoslav le 02/12/2008 06:54:43
Je n'ai pas qu'une saturation pour les cachets (même si je ne les cache pas), j'en ai une aussi pour le corps médical ; je les vois un peu trop ces derniers temps...    
 
    
 
    Posté par Marie le 02/12/2008 19:58:55
ah ca je peux comprendre aussi... c'est tout juste si je n'ai pas fini par partir de l'hopital contre avis médical pour aller bosser... humpf (ce n'est pas un conseil je précise hihi)
Prendre son mal en patience et relativiser...
Pour les cachets j'ai trouvé un petit truc qui marche bien pour moi : je les prends avec du lait à la fraise , c'est un peu épais et du coup je sens moins les cachets... Mais bon... rien que de les voir ... brrrr

Allez courage

Marie    
 
    
 
    Posté par christine le 02/12/2008 20:19:23
Bonsoir !

A la "Convention de la société face au cancer" du 23-11-2008, il a été dit que la chimio par cachet était une innovation et un progrès, et donc à développer.
A vous lire, je me demande s'il ne faudrait pas un peu nuancer....
Ajouter aussi, que certaines personnes ne prennent pas scrupuleusement leur traitement.
Au moins, avec les perfusions, sauf à ne pas venir à l'hôpital, le traitement est reçu !
Amitiés,
mc    
 
    
 
    Posté par Marie le 02/12/2008 20:35:53
Ah là je ne suis pas d'accord Christine...

Un traitement par cachets est difficile, au même titre qu'une trithérapie ou autre...

Mais ça évite les déplacements à l'hopital et la fatigue qui va avec. Ca évite la nécessité d'un PAC ou de bousiller les veines des bras. Et ça permet même avec un peu d'organisation de partir en vacances avec son traitement (attention à la chaine du froid qd meme).

Bref pour avoir testé les deux : sans hésitation je préfère le traitement par cachets.

Mais un traitement de chimio reste un traitement... et ce n'est donc pas tous les jours facile compte-tenu des effets secondaires.

Marie    
 
    
 
    Posté par christine le 02/12/2008 20:48:39
Je suis bien d'accord avec toi, Marie, mais il y a des patients qui ne prennent pas leur traitement complémentaire par cachets, j'en ai rencontré !!!...
C'est pourquoi je profitais de cette file pour faire remonter le problème des traitements à domicile pour certaines personnes.
Amitiés,
mc    
 
    
 
    Posté par Marie le 02/12/2008 21:02:07
Ok... mais là c'est un autre problème : si on ne veut pas se soigner... il n'y a rien à faire...
Pardon mais quand on a la CHANCE de pouvoir recevoir un traitement PRIS EN CHARGE et qu'on fait n'importe quoi avec... bah ça m'ennerve! greu
Le patient n'est pas un bébé, il doit être responsabilisé dès le départ. Si il y a des problèmes de risque au niveau des traitements par cachets genre oubli (je pense aux personnes agées qui peuvent mélanger les boites ou les dosages), ces traitements ne devraient alors même pas être proposés.
Marie    
 
    
 
    Posté par Marie le 04/01/2009 15:00:16
Bonjour à tous,

Loin de s'arranger, c'est de pire en pire... Ayant été littéralement gavée de cachets en novembre pour traiter ma pneumocycstose (plus de 20 cachets par jour), la simple vue de n'importe quel cachet ou même le simple fait d'y penser déclanche des frissons (je suis glacée), la chair de poule, des éternuements à répétition et le nez qui coule, la nausée... Incroyable ce que le cerveau est capable de faire!
Franchement je ne sais plus quoi faire... d'autant que j'ai des cachets à prendre tous les jours pour un an minimum...
Je me demande comment font ceux qui suivent une tri-thérapie .

Marie    
 
    
 
    Posté par Marie le 01/02/2009 10:47:27
Cette fois on a passé une étape supplémentaire : je n'ai même plus le temps de déballer les cachets que je me mets à vomir... youpi... Et ce n'est plus possible de les prendre une fois l'estomac vide... Quand j'arrive finalement à les prendre, je ne les garde que quelques heures avant de vomir à nouveau... Pas sûre qu'ils soient efficaces du coup... Je ne vois plus de solution.

Marie    
 
    
 
    Posté par nymphea le 01/02/2009 12:26:10
c'est vraiment dur de devoir avaler ts ces
médocs !!!!
et la réaction n'est pas étonnante....
si l'on admet qu'il y a influence
de l'esprit sur le corps
(en ce qui me concerne j'y crois dur comme fer)
ne peux tu pas te faire aider par de la relaxation, de la sophrologie, ou autre....
hypnose pourquoi pas ??? pour mieux
les accepter.... ce dt on est sûr c'estqu'il faut que cela soit un
traitement qui agisse vite sur le mental.........
(c'est peut être pas le cas de la relaxation,
ou de la sophrologie).    
 
    
 
    Posté par Marie le 01/02/2009 12:31:09
oui c'est une idée... je vais déjà voir avec l'hémato ce qu 'il en pense. mais bon, vu que je ne me sens pas du tout stréssée.. je ne sais pas trop quoi faire. pfiou...
En tout cas bien vaseuse ce matin... pourvu que ça veuille dire que les médicaments agissent...
Marie      
    Posté par Marie le 02/02/2009 12:59:30
suspension temporaire du traitement ... voilà...

Marie


en possession d'un lymphome folliculaire "indolent" depuis janvier 2008, traité en avril 2008 par protocole RCHOP, puis rémission totale...rechute courant 2011 , traité en mars 2012 par 4 cures chimio +2 cures anticorps + une au Zev..., suivi d'une autogreffe (en cours)? rechute en mai 2015

Hors ligne

 

#2 27-07-2009 16:02:25

xarba
Membre
Date d'inscription: 21-07-2009
Messages: 401

Re: Saturation cachets ... une idée?

Posté par christine le 02/02/2009 16:59:38
C'est une sage décision, non ?
Si ça se trouve, c'était ton organisme qui était saturé, avec une répercussion sur le psychique, et non l'inverse ?
La durée de la suspension est-elle prévue, ou bien c'est "wait and see" ?
Je te souhaites une bonne récupération !
Bises,
mc    
 
    
 
    Posté par Marie le 02/02/2009 22:09:26
ah malheureusement ce n'est pas du wait and see... on ne peut pas se le permettre. si je wait et bien je ne pourrai plus respirer, rapidement... pas vraiment plaisant comme perspective.
on attend les résultats de l'échographie de mercredi et on avisera après.
concernant le physique et le psychique, il y a des deux.
on vera..

Marie


en possession d'un lymphome folliculaire "indolent" depuis janvier 2008, traité en avril 2008 par protocole RCHOP, puis rémission totale...rechute courant 2011 , traité en mars 2012 par 4 cures chimio +2 cures anticorps + une au Zev..., suivi d'une autogreffe (en cours)? rechute en mai 2015

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.