France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 09-01-2013 09:30:55

myriam1
Nouveau membre
Date d'inscription: 15-12-2012
Messages: 4

traitement experimental revlumid

Bonjour,


en Mars 2012, diagnostic ; lymphome B
proposition traitement chimio.
j ai refusé et depuis je suis des traitements alternatifs.
l'état est stationnaire avec legere augmentation..


un traitement experimental m'est proposé à l 'IPC de Marseille.
revlumid et rituximob.
je recherche des temoignages et des infos quant aux conditions d'admission à ce protocole.
La decision est difficile : le medecin de Marseille me " presse " a demarrer le protocole, et celui de Paris me preconise d'attendre.
                   mais si j'attends, je risque d'etre hors délai pour ce protocole. ( d'après Marseille )
Myriam

Hors ligne

 

#2 09-01-2013 18:53:43

Kymber
Membre
Lieu: Banlieu ouest mtlQuebec,Canada
Date d'inscription: 23-12-2012
Messages: 141

Re: traitement experimental revlumid

Bonjour Myriam1
Est-ce que tu peux expliqué qu'elle est ton Lymphome? Je sais qu'elle age tu as, si la maladie est avancé et le pourquoi tu as refusé le traitement mais a mon avis ce que les medecin te propose le revlumid et le rituximob , ce sont les dernieres trouvailles et si ils te le propose c'est pe parce que tu as des chances de t'en sortir Redonne moi de tes nouvelles
Bye Bye
Kymber


Mon conjoint qui a 45 ans a un lymphome a cellule du manteau stade 4 B hyper agressif. Traitements commencés nov 2012. (Protocole Nordic )  R-maxiCHOP alternée avec un autre traitement suivie d‟autogreffe conditionnée par BEAM. Autogreffe le 7 mai 2013, sorti le 25 mai 2013 apres j+12.. Rémission complete

Hors ligne

 

#3 10-01-2013 10:04:36

myriam1
Nouveau membre
Date d'inscription: 15-12-2012
Messages: 4

Re: traitement experimental revlumid

BONJOUR kYMBER,
il s agit d'un lymphome B folliculaire.
mon hesitation decoule du diagnostique du Pr xxxxxxxxxx , lequel me preconise d'attendre, contrairement à ce qui m'est dit a l'IPC de Marseille.
Donc je cherche des temoignages.
LUMINEUSE ANNEE
MYRIAM

Hors ligne

 

#4 10-01-2013 11:42:43

ludivine63
Membre
Lieu: CHU Estaing Clermont Ferrand
Date d'inscription: 29-12-2011
Messages: 2213

Re: traitement experimental revlumid

myriam juste une chose tu ne dois pas mettre de nom de medecin!! fait attention le modérateur va effacer...


03/01/2011 Hodgkin stade 3 avancé
8 cures ABVD, rechute, puis 4 cures d'IVOX ; autogreffe+BEAM juin 2012 ; allogreffe le 06/09/2012.
Rémission complète!!
Un changement de vie se profil et 2 ans de greffe le 06 septembre smile

Hors ligne

 

#5 16-01-2013 22:57:35

christine
Administrateur
Date d'inscription: 21-07-2009
Messages: 1395
Site web

Re: traitement experimental revlumid

Bonsoir Myriam,

D'après ce que l'on entend dire, le Revlimid-Rituximab serait un traitement intéressant, mais serait-il meilleur ou moins bon que l'abstention thérapeutique pour ton lymphome folliculaire ???? Seul un hémato, après une "réunion de concertation pluridisciplinaire" (RCP) peut le dire.

Attention aux traitements alternatifs !!!!!!!!!!!!!

Par contre, tu pourrais demander un autre avis dans un autre centre-expert.

Amitiés,

mc


DON MOELLE OSSEUSE : www.dondemoelleosseuse.fr
ACCOMPAGNEMENT JURIDIQUE et ADMINISTRATIF : Juris-Santé (Partenaire France Lymphome Espoir) :
contact@jurissante.fr - Tél. :  04.26.55.71.60 / 06.52.02.96.10
NUTRITION : http://www.passeportsante.net/

Hors ligne

 

#6 21-01-2013 20:01:53

Benoit57
Nouveau membre
Date d'inscription: 26-01-2012
Messages: 6

Re: traitement experimental revlumid

Bonsoir à tous.

Certains diront tient un petit nouveau... eh bien non, j'avais posté il y a 1 an sur le Forum suite à la découverte de mon lymphome Folliculaire.
Alors oui 1 an a passé et je n'ai pas posté sur le site ...
J'avoue être venu pour suivre les aventures de chacun et reprendre le moral quand j'en avais besoin... et le Forum m'a beaucoup aidé.
Depuis un an, j'étais en abstention thérapeutique avec les différents stress liés aux phases de contrôle.
Et maintenant ça y est : il est temps de commencer un traitement.
Tout comme toi ; on m'a proposé de rentrer dans le protocole d'essai Relevance qui a pour but de comparer les effets d'un traitement par chimio classique type R-CHOP à un traitement dit R2 (soit une combinaison de Rituximab et de Revlimid)
Il s'agit d'un essai de phase 3 soit déjà plus ou moins avancé avec déjà deux phases de tests plutôt prometteuses.
Cette combinaison a aussi déjà été testée en traitement de rechute des lymphomes folliculaires et les derniers résultats du congrès d'hématologie aux USA indiquent des taux de réponse complète assez "incroyables" (Dixit mon Hémato - aujourd'hui).
J'ai postulé aujourd'hui pour le protocole. Nous avons fait tous les examens nécessaires et avons envoyé mon dossier.
Je saurais dans une semaine si j'ai été tiré au sort pour la chimio classique ou pour le traitement à base de Revlimid.
Pour quoi avoir participé a ce protocole ?
C’est avant tout une démarche personnelle, mais je me dis qu'il s'agit d'un essai de phase 3 et que nous ne serons donc pas des cobayes. La surveillance lors de ces essais est renforcée et la médecine ne joue pas avec nos vies : si le traitement ne prend pas on repart sur une chimio classique qui a d'ores et déjà fait ses preuves...
Et puis je suis un optimiste de nature : ce traitement fonctionne dans les rechutes, il a aussi fait ses preuves sur certaines leucémies alors pourquoi pas pour mon cas particulier.
Je ne cherche pas du tout à vous convaincre de choisir ce protocole mais vous explique mon cheminement.
Le forum m'a souvent aidé et éclairé, alors pour une fois que je pouvais apporter ma pierre j'ai décidé de partager un peu avec vous.


Bonne soirée à tous !


PS : j'ajoute que vous pouvez me contacer en MP si vous plus d'informations.

Dernière modification par Benoit57 (21-01-2013 20:04:33)

Hors ligne

 

#7 25-01-2013 12:51:44

myriam1
Nouveau membre
Date d'inscription: 15-12-2012
Messages: 4

Re: traitement experimental revlumid

Merci Benoit57 de votre témoignage.
J espere que ce traitement vous sera pleinement bénéfique. De mon côté, j'étais prête à le démarrer en janvier, car d'apres l'IPC de Marseille, d'une part, mon état nécessitait un traitement et d'autre part, au-dela de cette date, je ne pouvais plus en beneficier ( d'après l'IPC).
Mais vu qu'entre-temps, j 'ai eu un autre avis médical, je m'abstiens pour le moment.
La question à laquelle je n'ai pas de réponse concerne ce prétendu délai entre le diagnostic initial et l'inscription dans ce traitement experimental, sachant que l'état général reste stable.
a bientot, Myriam

Hors ligne

 

#8 04-05-2013 09:16:42

tahir
Nouveau membre
Date d'inscription: 04-05-2013
Messages: 1

Re: traitement experimental revlumid

bonjour,

je m'apelle yasmina j'ai 43 ans et j' ai un lymphome folliculaire decouvert en 2007 plein de traitements une autogreffe et maintenant un essai clinique qui s'apelle calisogat. J'aimerai pouvoir discuté avec des personnes qui sont dans le meme cas que moi car c'est très difficile pour moi aujourd hui
merci a bientot

Hors ligne

 

#9 21-05-2013 16:25:25

Duchenne
Membre
Lieu: 94, suivie Région Parisienne
Date d'inscription: 06-05-2013
Messages: 11

Re: traitement experimental revlumid

Bonjour Myriam,
Ton message datant de janvier... je ne sais pas où tu en es aujourd'hui...??
Benoit non plus d'ailleurs...
Mais cela m'intéresse beaucoup d'échanger avec des personnes recevant le même protocole. 

Alors, pour ma part j'ai 35 ans, découverte de lymphome folliculaire en mars, traitement débuté fin mars dans le cadre de ce fameux "Relevance".
Début Mars, je ne savais pas encore quel lymphome,... Je me voyais déjà avec la chimio, 6 mois d'arrêt, la tête en vrac et l'épée de Damoclès de l'aplasie fébrile avec mon bébé de 10 mois en crèche... 
Puis j'ai su que c'était un folliculaire...
Puis, après relecture du TEP scan et RCP (réunion de concertation disciplinaire), il a été convenu qu'il fallait traiter. C'est alors qu'il m'a été expliqué très clairement les 2 options thérapeutiques qui s'offrait à moi: R-CHOP ou essai clinique avec possible R2. Je suis dans la santé. J'ai moi-même travaillé en hématologie. Je sais comment sont gérés les essais clinique en France. Pas de perte de chance pour le patient et avancée considérable rendu possible pour les générations suivantes. Alors, après 1 semaine de réflexion réglementaire j'ai dit oui pour l'essai sans hésiter, me préparant aux 2 options. J'ai habitude de faire confiance au destin. je me suis dit "le hasard fera le reste, j'aurais ce que je dois avoir, et l'avenir dira le reste!". Mon hémato a appelé la société savante qui gère le protocole... et j'ai eu le résultat: "ce sera le R2. On commence aujourd'hui!".
Je m'étais préparé au 2... mais j'avoue m'être dit "ouf!... On verra, mais soulagée quand même...".

Durant le 1ier cycle, j'ai fait un peu de tous dans les effets secondaires (pourtant super rares semble-t-il). Mais ça n'a jamais duré plus de 48 heures. Le plus récurent fût la tension musculaire et aussi cette fatigue lourde, type "corps plombé" comme je dis souvent. Mais ça, c'était peut-être le rituximab et le syndrome de lyse (forte masse tumorale au départ). J'ai aussi eu des douleurs articulaires. Le pli du coude, puis les poignets, les phalanges, les chevilles, et même la machoire! Un peu invalidant mais gérable et surtout furtif! Tout est lié au Revlimid en fait. J'en ai été convaincu pendant la semaine de "repos", sans revlimid (J21 à J28). J'étais top en forme en comparaison des jours précédents!!!
Mon hémato m'a rassuré : il y a un effet d'accoutumance avec ce produit. Nous avons alors prolongé l'arrêt d'1 mois. Je lui ai dit "je compte bien sur cet effet, je mise tout dessus!", il m'a répondu "vous avez bien raison!".
Je fini le 2ème cycle demain. Et en effet, ça n'a rien eu à voir!! Quasi zéro douleurs. Les crampes abdominales toujours... mais ça c'est le lymphome et non le revlimid... et il m'avait prévenu que ça, ça prendrait un peu de temps. Encore quelque jours de Dysgeusie (drôle de sensation dans la bouche, altération du goût), et des nausées, les 15 premiers jours, mais plus du tout depuis 1 semaine.
Je reste fatiguée et fatiguable... malgré tout je pensais reprendre le boulot la semaine prochaine. Or, le médecin du travail jeudi dernier m'a dit non. Trop précipité selon lui. "Etape par étape, encore 1 mois d'arrêt au moins puis mi-temps thérapeutique" m'a-t-il dit! J'étais surprise. En fait c'est lié aussi à la fonction publique hospitalière. Moins souple que dans le régime général apparemment... mais c'est un autre sujet...

Donc au jour d'aujourd'hui, je suis contente d'être dans cet essai Relevance, et sur la branche "R2 - Ritux-Revlimid". J'ai pleinement confiance dans l'équipe d'hémato qui me suit. Et même si mon 1ier scan de contrôle (que j'appréhende déjà j'avoue...) ne dit rien de bon et qu'il faudrait switcher sur de la chimio, je ne regretterais rien du tout. La médecine n'est pas une science exacte. Et le corps bien complexe. Je sais aussi que ce traitement peut ne pas marcher sur moi aujourd'hui et fonctionner une autre fois si j'en avais besoin. Et j'ai envie de dire: "c'est la magie de la vie! TOUT EST POSSIBLE et à tout moment!!". Et ça, c'est un clin d'oeil spécial pour Yasmina. Le cancer est une course de fond. Le départ ne présage pas toujours de l'arrivée. Est confiance dans tes cellules. Elle te font vivres depuis toute petite déjà. Ne l'oublie pas!!

Par ailleurs je mets à profit cette pause obligée pour apprendre à mieux me connaître (stratégie d'auto-défense redoutable!! ahahah, maudit cancer tiens-toi bien !!!): je me suis mise à la sophro depuis 3 semaines avec l'association de soins de support de l'hôpital. Et ce matin, j'ai demandé à rencontrer la psychologue, histoire de prendre contact. Peut-être je ne donnerais pas suite... mais si besoin un jour, je saurais où aller. Restons humble devant le danger... et puis ça ne coûte rien d'essayer.

Aller, je vais chercher ma puce à la crèche.

Myriam, un conseil si je peux me permettre en tant que soignante: fixes-toi sur une seule équipe d'hémato. La confiance en son médecin est aussi fondamentale que l'effet chimique des médocs, et ce quelque soit la maladie. Personnellement, je me suis refusais à comparer, chercher je ne sais quoi sur internet et même contacter les médecins du service d'hémato où je bossais avant. Et je m'en réjouis. Aussi, je ne me suis pas gêné pour préciser à une infirmière que si possible j'aimerais consulté le plus souvent possible "mon" hémato du départ, car j'ai moins accroché avec son collègue... et ça a été respecté simplement, tant que possible.

Courage à tous.
Armelle.


35 ans, Lymphome folliculaire stade IV digestif, découvert 8 mois après accouchement et traitée par  Revlimid+Rituximab

Hors ligne

 

#10 09-07-2013 23:44:24

k-impossible
Nouveau membre
Date d'inscription: 09-07-2013
Messages: 2

Re: traitement experimental revlumid

Je suis le protocole relevance (rituximab+revlimid) depuis le 14/02/2013.
J'ai un lymphome B de type folliculaire au stade 3.
J'ai 45 ans et je suis une femme.
Les premiers mois ont été pénibles et je confirme pour ma part une série d'effets secondaires ( myalgies, saignement nez gencives, réactions allergiques violentes, fièvre à 40.......etc........une réaction différent par semaine).
Et puis ces effets ont disparu pour laisser place à des désordres importants de digestion et coliques ( Imodium et spasfon sont mes copines)
Après 6 mois de traitement je suis à une réduction de l'ordre de 70% du volume ganglions lymphatiques et mon hématologue est très content.
Un bilan sera effectué le 12/08
Je reviendrai donner de mes nouvelles.
On m'a présenté , à moi  aussi, ce traitement comme donnant de meilleurs résultats que la chimio, avec l'avantage d'avoir mes cheveux sur ma tête (important pour mon  fils de 9 ans )
Je sais que la chimio au stade 3 a comme effets secondaires des tumeurs malignes qui se révèlent dans le temps et qui est incurable
Je n'avais donc rien à perdre

Je ne dis pas "courage" , car nous n'avons pas le choix.

Oubliez votre maladie et confiez la à une équipe médicale comme un paquet de linge sale.

n'oubliez pas de vivre, car cela ne changera rien que vous vous pourissiez la vie ( qu'il reste) ou non

Hors ligne

 

#11 10-07-2013 00:09:35

k-impossible
Nouveau membre
Date d'inscription: 09-07-2013
Messages: 2

Re: traitement experimental revlumid

$1'.handle_url_tag('$2hmm/$3')

Je viens d'apprendre qu'il y a eu une conférence à Lugano fin juin 2013........je vous laisse découvrir les conclusions.

Hors ligne

 

#12 10-07-2013 00:22:10

Caro13
Membre
Date d'inscription: 07-07-2013
Messages: 31

Re: traitement experimental revlumid

Bonjour "Duchenne"  j'ai vu que vous aviez comme moi un lymphome digestif, je voulais savoir ou vous en étiez de votre traitement. On m'a enlevé un morceau d'intestin grêle et de gros intestin en mai et j'ai débuté la chimio en juin (en tout je dois faire 8 cures de R CHOP 14 , tous les 14 jours.) C'est un lymphome B à large cellules. Pour l'instant j'ai peu d'effets secondaires, à part la perte des cheveux et des nausées. Par contre toujours des douleurs digestives (comme des crampes) au niveau des intestins. J'ai 39 ans et deux enfants.
Bien à vous, Caroline.


Lymphome B digestif à grandes cellules de haut grade - résection tumeur et intestin grêle en mai 2013-  8 cures R-CHOP 14 débutées le 6 juin terminées le 13 septembre. Rémission complète d'après le TEPscan de mi octobre !!

Hors ligne

 

#13 31-08-2013 00:18:26

Amaury1963
Membre
Lieu: Pitié Salpétrière (Paris)
Date d'inscription: 21-11-2012
Messages: 143

Re: traitement experimental revlumid

Hello à toutes et tous !
Pour traiter pour LNH grade 2 inguinal, l'hématologue m'a aussi proposé le protocole RELEVANCE, essai clinique qui vise à compare l'association revlimid + rituximab au traitement standard R-CHOP. Il m'a bien tout expliqué en détail. Ce que j'ai lu sur revlimid m'a fait réfléchir et j'ai opté pour R-CHOP. Et pour finir, le médecin a approuvé mon choix, dans la mesure où c'est mon premier traitement et que mon LNH n'est pas trop agressif.
Après, chacun est libre de son choix. Et il est vrai que revlimid appartient  une nouvelle classe de médicaments sans doute prometteuse pour ce type de pathologie.
Dans mon cas perso, j'ai très bien supporté le R-CHOP (début mi-septembre 2012, fin début janvier 2013). Hormis la chute des cheveux (80% environ) et un peu de fatigue à partir de la 4ème injection, ça s'est bien passé. L'hématoloque me prescrivait un arrêt de travail pour la semaine du R-CHOP et je repartais au boulot pour 2 semaines. Et ainsi de suite pour les 5 cycles suivants. Je suis maintenant en phase de consolidation avec une perf de rituximab toutes les 8 semaines. Aucun effet secondaire et vie normale à 100%. Le scan et le PET faits mi-mars indiquent "pas de reprise évolutive de la maladie". Pas sûr qu'on puisse encore parler de rémission ... Mais j'ai le moral au beau fixe ! Je repasse un scan dans 15 jours. J'en saurai plus.

Alors R-CHOP ou Relevance, peu importe. L'essentiel c'est de se débarrasser de cette m... et surtout de garde le moral et de bien s'entourer.
Courage à toutes et tous.


LF grade II diagnostiqué août 2012. 6 RCHOP + 2 ans mabthera. Rémission complète depuis la 3ème chimio (Nov 2012). Scan en Sept 2016, nouveau ganglion 30mmx15mm. Confirmation rechute en LF non agressif par biopsie. Scan Fev 2017, légère augmentation. 3 R-DHAC fin mars 2017, RC suite PET, BEAM + autogreffe en juin 2017. RC confirmée début septembre (M+3).

Hors ligne

 

#14 03-01-2014 17:25:37

Jackie
Membre
Lieu: Caen
Date d'inscription: 07-04-2010
Messages: 49

Re: traitement experimental revlumid

Myriam, Kymber, Benoit, Armelle, Amaury, K-impossible... Que devenez-vous ?
Traitement encore en cours ? Ou terminé ?
Quoiqu'il en soit, je vous souhaite une bonne et heureuse année, avec rémission pour tous bien sûr !


Lymphome folliculaire, abstention thérapeutique pendant 7 ans.
Traitement dans le cadre de l'essai clinique "Relevance" (Rituximab + Revlimid) début en février 2014. 18 cures Revlimid terminées en juin 2015. Injections de Rituximab toutes les semaines, puis tous les mois et enfin tous les deux mois, terminées en mai 2016. Surveillance depuis cette date.

Hors ligne

 

#15 07-01-2014 13:24:19

Benoit57
Nouveau membre
Date d'inscription: 26-01-2012
Messages: 6

Re: traitement experimental revlumid

Bonjour et trés bonne année à Tous.


Cela faisait très longtemps que je n'étais pas venu sur le Forum.
Profitant d'une pause déjeuner un peu calme, je me suis dit et tiens si j'allais donner des nouvelles sur le Forum...
Rappel de ma situation
Traitement Revlmid/Rituximab commencé en Février 2012
1 injection de Rituximab par mois pendant 6 mois puis ensuite 1 chaque deux mois pendant 2 ans et demis
1 gellule de revlimid par jour pendant 1 an et demi
Presque un an après je vais trés bien.
je suis en rémission compléte.
pas de fatigue, paas de nausée
quelques rougeurs au niveau de la peau apres mes injections mais rien de grave
L'équipe qui me suit au CHU de Nancy est géniale et ce nouveau traitement semble fonctionner correctement en tout cas pour moi.
La science progresse a pas de géant et tous les espoirs sont permis !
Gardez le moral

Encore une bonne anée à tous.

Benoit

Hors ligne

 

#16 28-01-2015 13:19:38

Claude25210
Membre
Lieu: Près de Morteau : Chu Besançon
Date d'inscription: 07-01-2012
Messages: 819

Re: traitement experimental revlumid

Bonjour Chenevrel,

je devais faire partie de relavance mais comme le lymphome est passé en phase agressive de grade 3b j'ai eu droit à 8 cures de R-Chop. Pour les effets secondaires cela est propre à chaque personne, nous régissons tous ne manière différente, par contre pour le reste c'est pour ma part carrément l'opposé. J'ai un hématologue référent que je vois régulièrement. Pendant mes cures en hôpital de jour j'ai eu des internes ou un hématologue qui m’auscultaient, mais dès que j'étais dehors je ne pouvais me référer qu'à mon hémato. Au moins c'est simple et on se sent vraiment bien suivi.
Voilà pour mon retour d'expérience. J'espère que tout sera ok pour ton mari, tiens nous au courant et courage.


Lymphome folliculaire découvert en janvier 2012, abstention thérapeutique 2ans, puis traitement 8 cures R-Chop pour lymphome devenant agressif en débuts mars 2014.
http://www.toslog.com/guycorneau/1573/b … S-PARTIE-2
ou lire chapitre 5 de Revivre (Guy Corneau). A pratiquer quotidiennement. En rémission

Hors ligne

 

#17 01-02-2015 09:42:19

Claude25210
Membre
Lieu: Près de Morteau : Chu Besançon
Date d'inscription: 07-01-2012
Messages: 819

Re: traitement experimental revlumid

Bonjour,

les blancs en bas est tout à fait normal, ils tapent dedans avec la chimio et il y en a qui mettent entre 6 mois et 1 an pour trouver leur normalité comme les lymphocytes.
Pour ce qui est de la question de l'espérance de vie je ne l'ai même pas posée, on verra bien. Il faut vivre au jour le jour et profiter du présent.
Bonne journée

Claude


Lymphome folliculaire découvert en janvier 2012, abstention thérapeutique 2ans, puis traitement 8 cures R-Chop pour lymphome devenant agressif en débuts mars 2014.
http://www.toslog.com/guycorneau/1573/b … S-PARTIE-2
ou lire chapitre 5 de Revivre (Guy Corneau). A pratiquer quotidiennement. En rémission

Hors ligne

 

#18 01-02-2015 10:06:10

Jackie
Membre
Lieu: Caen
Date d'inscription: 07-04-2010
Messages: 49

Re: traitement experimental revlumid

Bonjour Chenevrel,

J'habite Caen, j'ai aussi été incluse dans l'essai "Relevance", mais j'ai bénéficié  de la branche "R2 - Revlimid + Rituximab". Après un an de traitement, je vais bien et je suis très bien suivie, tout comme Claude que je salue au passage !
Notre association est présente au CHU de Caen. Elle assure une permanence tous les 3e jeudis du mois. N'hésitez pas à venir nous rencontrer.
Vous pouvez aussi me mettre un message perso en cliquant sur "courriel".
Bon courage pour cette semaine qui vient ! Je pense bien à vous et à votre mari. A bientôt.


Lymphome folliculaire, abstention thérapeutique pendant 7 ans.
Traitement dans le cadre de l'essai clinique "Relevance" (Rituximab + Revlimid) début en février 2014. 18 cures Revlimid terminées en juin 2015. Injections de Rituximab toutes les semaines, puis tous les mois et enfin tous les deux mois, terminées en mai 2016. Surveillance depuis cette date.

Hors ligne

 

#19 13-02-2015 12:18:46

CHENEVREL
Nouveau membre
Date d'inscription: 08-01-2015
Messages: 6

Re: traitement experimental revlumid

Bonjour à tous,

Voici les dernières nouvelles de mon mari.
Les examens ne révèlent aucune amélioration et plutôt  une dégradation de la panniculite mésentérique. Donc autres examens programmés.
Grosse  déception, nous espérions tellement une régression de la maladie suite au traitement!!!!
Maintenant il faut encore attendre !!!

Merci pour vos messages de soutien
A bientôt

Dernière modification par CHENEVREL (27-02-2015 15:57:03)

Hors ligne

 

#20 18-03-2015 17:39:40

CHENEVREL
Nouveau membre
Date d'inscription: 08-01-2015
Messages: 6

Re: traitement experimental revlumid

Bonjour à tous,

Des nouvelles de mon mari. Nous avons rencontré l'hématologue mardi qui nous a informé de la nécessité de modifier le traitement, donc 3 séances de chimio à intervalle de 24 jours avec une hospitalisation d'une semaine à chaque fois puis une autogreffe.

Si vous avez subi ce traitement merci de me dire comment cela se passe!!
Je suis très inquiète.
A vous lire!

Merci

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.