France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 06-03-2015 20:29:25

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Bonsoir à tous,

voilà un autre file et un autre sujet que je mets, désolé, je sais que d'autres sont encore à lutter contre ces vilains lymphomes, cancers et sont en plein dans les traitements, et... je devrais aller bien...

voilà, j'ai lutté contre le cancer, les chimio, et souvent seule, je n'ai rien dit... je crois que j'ai eu tort de pas dire ce que je ressentais avant... d'aller seule aux tep scan j'ai pas aimé, à l'hôpital de jour non plus pour mes ABVD, à la pose du port à cath, n'en parlons pas... aller aux visites de contrôle seule ça va... de toute façon, je refuserai que quelqu'un vienne car pour moi le pire est passé alors à quoi bon venir m'accompagner alors que je ne suis plus "dans la tempête"? vous allez sûrement me trouver bête ou me dire "ben tu es en rémission complète, tu as trouvé un stage avec horaires aménagées, studio à côté... tout devrait aller"...

mais ... parfois j'ai des gros coups de blues comme ce soir, je me mets sous la couette à pleurer...
quand je vois les autres dans la rue ils sont bien tranquilles et se plaignent de tout et n'importe quoi (certes, j'ai été comme ça mais maintenant je sais que la vie, ça n'a pas de prix... et si j'ai raté mon bus ou qu'il pleut, je vais pas pleurer...) ...

ma famille: toujours au même point, ma soeur est partie en Thaïlande avec son chéri, elle s'éclate, moi je m'ennuie ici, à chercher occupation... c'est bientôt mes 25 ans, je veux organiser un truc en "famille" (je mets des guillemets car je me demande maintenant si vraiment on peut parler de famille dans ma situation... ce terme me fait bien rire... ou plutôt pleurer...), ma cousine n'aura pas mon petit cousin de 12 ans (j'ai vraiment envie de le voir) et elle viendra pour le dessert: l'excuse?: "désolé, vacances à la neige égal dépenses donc restriction budgétaire le reste du mois"... ok... sympa! pour moi, c'était le principe de fêter mes 25 piges un peu, sachant que mes 24 c'était l'horreur j'avais fêté ça à la va vite et je savais que je couvais un truc, résultat ... mes 24 ans pour moi ça se résumera toujours (ou pour que quelques mois ou années peut être) à l'annonce de mon cancer... mes 25 ans, ... ben personne ne fais l'effort, ma cousine me déçoit, les autres membres de ma famille aussi... pas de visites en chimio déjà = pas de visites en rémission... j'en conclus, t'es toujours là, tu n'y es pas passé, j'estime que tout va bien... j'ai vraiment l'impression que ma famille pense ça, et qu'au plus profond d'eux, ils s'en foutent royalement...

les autres: c'est à dire "les amis? , les potes? , les connaissances?" : toujours moi qui propose de sortir, de se voir... de s'appeler... ça toujours été entre autre comme ça... mais là avec tout ce que j'ai vécu, j'ai besoin de soutien... et j'ai pas l'impression que j'en ai réellement...

blues et déprime post-chimio, j'avais lu beaucoup d'articles et de choses concernant ça... je comprends maintenant... je me sens seule, différente des autres par ce que j'ai vécu, je ne pense plus pareil, je n'ai plus la même vision des choses, de la vie tout court... j'ai l'impression d'avoir un poids dans ma vie... d'attendre le mot "guérison" comme la lune.... j'ai peur de pas être à la hauteur pour mon stage, d'être fatiguée, de pas connaître l'amour ect ect... et d'autre part, j'ai envie et je rêve de voyager, de vivre, et voilà... mais la solitude ça me pèse et je sens qu'un jour je vais craquer et que je vais sortir ce que j'ai sur le coeur... et que je l'ai pas sorti d'entrée de jeu... je pense que j'ai eu tort, et je ne voulais pas montrer des signes de faiblesse à ceux qui' "m'entoure"... mais je crois que la faiblesse est le propre de l'être humain....

désolé pour le message assez "déprimant"... mais j'avais besoin d'écrire... ça m'a soulagée un peu...
bonne soirée

Dernière modification par chou83 (06-03-2015 21:53:07)


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#2 06-03-2015 21:24:33

helene67230
Membre
Lieu: Clinique Ste-Anne, Strasbourg
Date d'inscription: 10-04-2014
Messages: 91

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Bonsoir chou,

Je me permets de répondre a ta file car tous les sentiments que tu viens d évoquer je te rassure je les ai ressentis...
Mon traitement s'est terminé début avril 2014 et lors de la visite post traitement j' ai commencé à ressentir un grand vide.... J'étais comme toi en rémission la chimio avait bien fonctionné mais cependant quelque chose n'allait pas.
Je me suis rendue compte au fil du temps que quand je regardais en arrière je réalisais vraiment ce qui m'étais réellement arrivé... Eh oui a 25 ans soit disant le plus bel âge de la vie j'avais eu de la chimio... Le cauchemar!
J'avais presque honte de mon comportement car je pensais à tous ceux qui étaient en train de se battre et n'avait pas eu la chançe d'obtenir une rémission comme nous.

Tu as eu du beacopp comme moi je pense pour ma part que la cortisone me donnait cette énergie nécessaire pour me battre mais une fois l'effet passé ce fut très dur. Sache que ce que tu ressens est normal. J'ai aussi souvent eu de gros coup de blues, me posant beaucoup de questions sur l'avenir... La peur de la rechute à également été très présente.

Aujourd'hui j'en suis à 1 an de rémission, j'ai vu mon hemato fin février et cela va savoir pourquoi m'a donné un regain d'énergie... Peut être est ce le cap des 1 an? Je ne sais pas en tout cas maintenant j'ai a nouveau confiance en l'avenir... Bien sur il y a toujours des doutes mais dans ma tête ça va mieux. Je pense que le temps est très important pour penser les plaies du passé, je me dis que dans 6 mois et dans un an ça ira encore mieux.

En ce qui concerne ta famille je pense qu il faudrai peut être leur dire ton ressenti, essayer de leur parler, quitte a peut être les froisser mais partager tes sentiments est important... De mon côté aussi beaucoup de gens m'ont tourné le dos et à présent je leur fait bien comprendre qu' il est trop tard pour revenir en rempant.... J'étais déjà rancunière avant la maladie mais depuis je le suis bien plus encore... Certains diront qu'il faut pardonner je ne suis pas de cet avis.. A mon goût tout n'est pas pardonnable.
Des gens qui etaient soit disant tes amis et qui du jour au lendemain te tournent le dos sous prétexte que tu es malade n'en sont plus....

Je te souhaite de tout cœur un bel anniversaire, essaie peut être d'organiser quelque chose avec des amis à toi???

En espérant que ces paroles t'auront apportées un peu de réconfort...


Bisous à toi et n'hésite pas à venir ici pour t'exprimer... Nous on est la pour t'ecouter smile


Lymphome de Hodgkin stade 2Ab découvert le 15/11/2013.
6 cures de beacopp standart du 2/12/2013 au 4/4/2014. Rémission complète confirmée le 27 février 2014. Scanner avril 2016 rémission toujours.. Prochain controle octobre 2016. Octobre 2016 controle ok, prochain controle avril 2017.controle avril ok, 3 ans de rémission, on y croit!!!! Prochain controle octobre 2017!!!!

Hors ligne

 

#3 06-03-2015 22:05:37

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

bonsoir hélène,

Merci beaucoup de ta réponse... oui, ça m'a apporté un peu de réconfort, c'est gentil... j'aime bien parlé ici, c'est mon jardin secret... je n'ai pas de retenu au moins... tout le monde est passé par là, y passe ou vas y passer, on se comprend, on se conseille... alors que les autres... c'est totalement différent... je veux pas les choquer par mes paroles, mon vécu... ect, même si tous on a pas eu les mêmes effets ou les mêmes protocoles ect... c'est vraiment dans le même panier que l'on est! le même "pétrin"... le retour à la vie "normale", c'est pas évident aussi: se reconstruire, physiquement (remarcher pour ma part, se re muscler, sortir, reprendre le bus...), psychologiquement, psychiquement... je crois qu'on prend on met une carapace de "survivor" ou "warrior" lors de longs mois de chimio, on pense qu'à ça... à manger, pas avoir de fièvre, pas d'infection être en forme et tout faire pour que les chimio fonctionnent et que le tep redevienne bien et qu'on soit en rémission... on est dans une bulle énorme qu'est la maladie, on pense pas à autre chose... et quand on y sort! BIM, la grosse claque... j'ai l'impression moi, que les gens sont plus ceux que j'ai connu, ils me regardent trop d'un oeil différent, pas comme avant, il y a un malaise, je sais pas... j'aime pas, ça me mets mal à l'aise...

beaucoup de gens oui mon tourné le dos, pour moi, ce sont pas des amis, et ils ne méritent pas la mienne en retour, ils n'en valent vraiment pas la peine... c'est paradoxal, j'ai l'impression d'être passée à côté de plein de choses cette année, mais d'un autre côté je me dis que j'ai à peine 25, que je suis quand même hyper jeune, que j'ai la vie devant moi encore, et que j'ai tout de même plein d'ambitions, de projets, de rêves pleins la tête et que je veux réaliser tout ça et que je m'en donnerai le courage, la force et ferai tout pour faire ce dont j'ai envie... mais parfois... j'ai pas envie! enfin... j'entame mon 5è mois sans chimio, serait-ce un peu encore trop tôt pour positiver à fond? sûrement mon stage -et voir que je tiens et que je suis capable de le faire - me reboostera à fond et me redonnera vraiment la confiance en moi que j'ai perdu, bien qu'avant... j'ai jamais eu vraiment beaucoup d'estime de moi-même et de confiance en moi

mais les gens qui me disent tout le temps : "oh mais tout va bien tes cheveux poussent, arrête de te plaindre" ou alors "et encore, tu as un cancer qui se soigne bien" ou j'en sais rien plein de choses... mais, déjà on a pas vécu les mêmes choses, j'ai vécu bien pire que vous niveau santé, alors qui êtes vous me donner des leçons de vie ou des prétendus conseils?

mais merci en tout cas hélène smile


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#4 07-03-2015 08:38:51

helene67230
Membre
Lieu: Clinique Ste-Anne, Strasbourg
Date d'inscription: 10-04-2014
Messages: 91

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

C'est très bien que tu aies envie de faire plein de choses tu verras l'envie de réaliser reviendra petit à petit....
Tu l'a dit toi même tu es à ton 5 e mois sans chimio c'est encore très tôt tu verras par la suite ça ira beaucoup mieux. Si je me souviens bien à 5mois post traitement j'avais le moral dans les chaussettes comme toi wink
Moi je te dis le mois prochain je fête mes 1an de fin de traitement et l'envie d'aller de l'avant et de passer à autre chose ne fait que commencer... Laisse toi encore un peu de temps.

Pour en revenir aux amis tu as bien raison ne te laisse pas faire... Du moins c'est ce que je fais moi même je n'ai plus de scrupule à envoyer tous ceux qui me font ou m'ont fait des réflexions comme tu en a cité. " les cheveux ça repoussent" mais bien sur faudrai peut être les raser qu'ils voient ce que ça fait et en combien de temps ça repousse...
Et puis bien sur Hodgkin était le cancer à avoir... Je te rassure celle la je l'ai entendu même de la part de médecins.
En attendant à ceux la aussi faudrai leur faire couler de la chimio dans leurs veines qu'ils voient ce que ça fait!

En tout cas je suis sûre que ton stage te permettra de faire la connaissance de plein de nouvelles personnes, ce sera comme un nouveau départ pour toi!

Reviens nous donner de tes nouvelles, ne déprime pas dans ton coin! On est la pour t'ecouter!

Bises à toi!


Lymphome de Hodgkin stade 2Ab découvert le 15/11/2013.
6 cures de beacopp standart du 2/12/2013 au 4/4/2014. Rémission complète confirmée le 27 février 2014. Scanner avril 2016 rémission toujours.. Prochain controle octobre 2016. Octobre 2016 controle ok, prochain controle avril 2017.controle avril ok, 3 ans de rémission, on y croit!!!! Prochain controle octobre 2017!!!!

Hors ligne

 

#5 07-03-2015 11:37:19

Larissa15
Membre
Date d'inscription: 27-08-2014
Messages: 637

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Chou, je n'ai été qu'un mois en rémission sans suspicion de rechute, et je le vivais assez mal comme toi. L'impression que tout le monde avançait dans sa vie alors que moi on m'avait volé mon insouciance de prendre le fait d'être en vie comme acquis. L'impression de patauger, de prendre du retard (je vais devoir recommencer ma licence de 0...), d'être en décalage avec les autres, je ressentais énormément tout ça et je me retrouve dans ce que tu décris. Comme toi aussi, j'avais lu beaucoup d'articles sur cet effet "dépression de la rémission", tu sais que c'est normal. Je pense qu'il faut laisser le temps à ton cerveau de se remette de ce qu'il a traversé, de la même manière que tu ménages ton corps il faut ménager ton moral. Tu as le droit de craquer de temps en temps, c'est difficile de bien comprendre ce qui t'es arrivé tout d'un coup et ce que tu as vécu. Ça passera avec le temps, comme toutes les séquelles de cette histoire, et tu vivras tranquillement tous tes projets et tes petites aventures. Accepte simplement d'être un peu mal de temps en temps, déphasée par rapport aux autres, mais garde les yeux sur les bonnes choses qui t'attendent quand même !


Hodgkin stade IIB mars 2014. 6 ABVD. Rechute immédiate. 3 IVOX. BEAM autogreffe + tomothérapie. Décembre 2015: Rechute stade 4 pulmonaire/osseuse. 3 GVD + Brentuximab. 2 cures Bendamustine + Brentuximab. Allogreffée en avril 2016. Juin 2017 rechute. Nivolumab x1 mais abandon car réactivation de GVH hépatique aigue Stade IV Grade IV résistante. Octobre 2017 RC grâce à la GVH sous contrôle

Hors ligne

 

#6 08-03-2015 03:54:54

liloo0104
Membre
Date d'inscription: 21-09-2014
Messages: 242

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Chou, mon parcours un peu semblable au tiens…(en rémission actuelle, bien que j'ai décidé moi même de ne pas faire les deux dernières chimio…), me ramène à toi.
Je vis exactement la même chose…En ce moment.
Envie de rien, blasée, peur, bref, pas "comme les autres", et ni "avec les autres".
Comme si j'avais un train de retard ou d'avance sur eux.
Comme si on était plus dans le même monde etc.

Mais ce que je sais, c'est qu'on habite à côté!!! Je ne te gratte pas l'amitié mais je me dis qu'on pourrait vraiment se rencontrer et ainsi discuter de tout ça ensembles et se retrouver en l'une et l'autre….Et peut être parvenir, quel que soit le temps que ça prenne, à sortir de ça ensembles aussi.

Fais moi signe….

Bises

Dernière modification par liloo0104 (08-03-2015 03:55:17)


Liloo, 32 ans, maman d'une petite Pauleen de 5 ans et demi, Var.
LH IIB sus diaph, diag en 10/14. Sont atteints médiastin, sous clav, cou, aisselles, cervicales.
8 ABVD - EN COURS - début 03/12/14, fin 12/03/15. Double Thrombose pac apres 1 ere chimio, sous anti coag pendant 6 mois. RC dès fin 2ème cure.
Radiothérapie prévue ensuite, pendant 3 semaines, 5 par semaine.

Hors ligne

 

#7 09-03-2015 01:20:31

caroline69
Membre
Lieu: Limonest
Date d'inscription: 03-10-2014
Messages: 1149
Site web

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Coucou Sabrina,

ce que tu vis est complètement NORMAL. C'est chiant mais c'est le processus...
Je dirais même que c'est rassurant d'avoir cette période de déprime, c'est le cerveau qui capte des trucs et qui n'est pas très content parce que ce cancer on ne l'a pas demandé, et que ce n'est pas fini même avec la rémission.
Et qu'en plus les gens que l'on pensait pouvoir compter dessus ne sont pas forcément ceux qui nous ont aidé, perso je le vis comme une trahison.
Mais avec le temps, un jour tu seras apaisée.
Plein de bisous


Caroline, 29 ans, LH stade 2 en 2014 : 4 ABVD, en RC, puis Radiothérapie 15 séances.
Rechute en 2015 : 3 ICE, en RC, BEAM + autogreffe, RC confirmée.
Brentuximab x12. Pet scan de 2016 douteux (3 ganglions dont un aux poumons qui fixent DS5)... mais RC finalement bien confirmée 4 mois plus tard (Pfiou mes nerfs...). Dernier contrôle (prise de sang) en janvier 2019, ras.
monhistoirebanale.unblog.fr

Hors ligne

 

#8 09-03-2015 16:54:11

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

bonjour les filles smile

merci de vos réponses... j'ai passé deux jours et demie à déprimer, ça a foutu mon week end un peu en l'air... depuis que je suis en rémission, ça m'arrive 1 fois AU MOINS tous les mois... oui, selon les médecins/psy ect... c'est normal... alors ça me rassure, je suis donc une personne "normale" et mes doutes, mes appréhensions, mes coups de mou, de blues, de colère et j'en passe, sont tout à fait dans la norme.... et vous aussi, vous êtes comme ça, ce qui me rassure aussi...
c'est étrange ce que je vais dire, mais lorsque les chimio ont arrêté, et que depuis, je ne vais plus sur Marseille à l'IPC tous les 15 jours, et bien je ressens un vide, pas un manque hein... faudrait être fou... mais je sais pas, ça a tellement rythmé ma vie de cancéreuse tous ces rdv, ces planifications, prise de sang, psy ect... dès que ça allait pas, l'infirmière appelait la psy, et elle restait à mon chevet ... là... non... c'est vraiment étrange ce que je dis je sais... mais je crois que toute personne ayant vécu ça, l'a ressentis... j'ose vraiment en parlé à personne à part à ceux qui ont eu ça aussi... car c'est exactement pareil pour elles... j'ai rencontré une fille de mon âge vendredi midi, Hodgkin stade IV, traitée par BEACOPP aussi, à l'ipc aussi, suivie par la même psy et hémato... j'ai pu bien parlé de ce que j'ai ressentis on a échangé, et bien, j'ai même pas parlé de tout ça avec ma famille... j'ai l'impression ça m'a vraiment aidé et je crois que c'est un genre de "thérapie"... car elle est en rémission depuis 1 an et 4 mois, elle fait partie de l'asso dont je vous parlé sur un autre file, et voilà... c'est pas pareil que dans parler avec d'autres qui certes, essaieront de nous dire que ça va aller bla bla mais ils sont pas passé par ce qu'on a vécu nous... j'ai l'impression que maintenant il y a moi et les autres... avec un faussée au milieu... peut-être qu'après ce sentiment va se stabiliser et partir... mais là je pense que c'est trop tôt, ma vie est encore pas mal rythmée sur prise de rdv assez fréquent (tous les 3 mois jusqu'en 2017...), je n'ai pas d'activité depuis bientôt 1 an, je m'ennuie, je vire et tourne et je vois pas que ça avance... le monde avance, pas moi.... donc oui, il y a des différences.... et ça, personne ne le comprend ni ne le perçoit... les gens voient qu'on est en rémission, que les chimio hyper lourdes ainsi que les effets secondaires sont fini, nos cheveux repoussent, la vie reprend donc son court... mais c'est certainement pas si facile que ça... ils idéalisent énormément la chose... il faut se reconstruire, et souvent seul, et ça, c'est terriblement dur... ils pensent qu'on va aller mieux en un claquement de doigt et qu'en  deux temps trois mouvements notre nous d'avant va refaire surface... mais pour moi, c'est de l'ignorance, ils savent pas ce qu'ils disent... m'enfin!

pour le reste: il me reste un petit mois avant de reprendre une activité: mon stage. j'ai vraiment hâte, et peut être qu'il va changer ma vie... j'en sais rien, j'ai l'impression que dans la vie, on avance toujours vers l'inconnu et qu'on ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus... je stress un peu car cela fait 1 an bientôt que j'ai cessé toute activité, j'ai assez perdu confiance en moi car pour moi j'ai le statut d'ex cancéreuse qui pèse sur mes épaules... certes j'ai combattu le lymphome et les chimio... mais un boulot et revoir des gens au quotidien, ça me fait peur... non pas que je suis associable... mais j'ai peur de pas être à la hauteur ect ...

@ hélène: oui j'ai envie tout de même de faire plein de choses. je vais avoir un studio moi tout seule dès le 8 avril... je vais faire ma cuisine, mes affaires, mes petites courses... et je crois que je serai peut être plus sereine et que ça va me faire du bien un peu d'être dans une autre ville et de revivre seule comme je l'avais fait il y a 2 ans et quelques en Italie... en septembre, je m'inscris direct à l'auto école après avoir fini le stage... j'ai bien l'intention d'avoir vite fait mon code et en espérant d'avoir vite le permis et m'acheter une voiture... je compte un peu voyager aussi à l'automne, peut être pas une destination bien lointaine mais l'italie, l'espagne, l'angleterre ou l'irlande, ou les 4 smile

@ Larissa: merci ... pourtant je sais que toi tu es encore dans le combat, et je vois et lis souvent que tu as toujours la petite phrase pour remonter le moral de chacun ici, je te trouve super smile
oui... normalement les 20/25 ans sont considérés comme le plus bel âge d'une vie... ma 24è année je l'ai passée au lit, avec un p..... de cancer et à faire des chimio... ça c'est pas du bel âge...! sorry! j'espère que la vie nous réserve cette fois de bonne surprise et que la roue tournera en notre bonne faveur...

@ liloo: hihi, t'inquiètes, j'ai pas pensé une seule seconde que tu me grattes l'amitié, et puis si c'est le cas... je n'y refuse pas smile oui, on peut se voir et papoter... smile la garde c'est pas loin de chez moi en bus... tu me diras lorsque tu seras en forme et que tu auras pris du poil de la bête un peu smile mais sinon, avec grand plaisir!

@ caroline... : moi aussi, je le vis avec trahison, hier j'ai balancé à mon père que pendant des années il (ou ils = ma famille, ma soeur ect...) m'avait (aient) pris pour une immature et une adulescente, mais je lui ai dit que ce que j'ai fait, d'aller à toutes mes hospit de jour, mes tep ect seule, c'était loin d'être une immaturité... il m'a sorti qu'il ne voulait pas prendre 6 mois de congés sans soldes et que si d'autres membres de la famille avaient été plus présents, j'aurais peut être été moins seule... ps: ma soeur ayant une bagnole et un permis aurait pu m'accompagner par exemple... mais préférant aller en voyage ... qu'à l'hosto voir tout un tas de cancéreux, elle a préféré les voyages (elle ne l'a pas dit, c'est moi qui en fais une conclusion hâtive => si demain elle est dans le cas que j'ai connu... elle serait bien contente de ne jamais être seule...) ... bref, oui, pour moi aussi c'est de la pure trahison... pour en finir, je ne sais pas si je serai prête dans le futur à les accompagner à toutes sortes de rdv médicaux ect ... les ayant fait seule pour 82% (je reste toutefois gentille sur le %) du temps.. ce n'est pas être une pourriture, c'est juste que pourquoi être plus gentil que ce que l'on reçoit?

enfin... voilà l'Histoire!

ps: ah, demain j'ai rdv à la diététicienne à IPC marseille, on verra bien ce qu'elle me dit. j'ai changé de traitement hormonal ... je prends toujours des hormones (des nouvelles depuis le 1er mars) et ça va... je pense que ça va être mieux que les précédentes... en tout cas, je n'ai pas la fringale comme les autres... on verra bien... !

plein de bisous à vous


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#9 09-03-2015 17:09:46

Clara_Oswald
Membre
Date d'inscription: 12-04-2014
Messages: 553

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Cancéreux ou ex-cancéreux n'est pas un statut, c'est un fait.
Ce n'est pas une honte.

Le plus bel âge, c'est celui où on sourit à la vie.
T'as passé une année pourrie, mais tes 25 ans alors ? Ils peuvent être merveilleux, à toi de choisir.

Et pourquoi donner plus que l'on ne reçoit, pourquoi être gentil ?
Pour pouvoir se regarder dans la glace ?
Tout le monde ne peut pas donner la même chose.
Tout le monde ne peut pas réagir "bien", surtout face à une maladie comme la notre.
Nous en avons déjà parlé...
Le ressentiment ne peut pas aider à avancer.
Il faut que tu penses à toi toi toi toi. Pas à ton père. Pas à ta soeur.

Et pis les cheveux courts, ça te va DRÔLEMENT BIEN.


Clara, 35 ans sans enfant, Hodgkin stade IVB (atteinte de la moelle osseuse) découvert en février 2014.
6 cures d'ABVD  (amie des granocytes et des transfusions), 12 séances de radiothérapie
Rémission complète au 03/11/14, rééducation cardio-musculaire un mois en février 2015.
Reprise du travail à mi-temps le 14/04/2015.

Hors ligne

 

#10 09-03-2015 17:58:50

caroline69
Membre
Lieu: Limonest
Date d'inscription: 03-10-2014
Messages: 1149
Site web

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Coucou Clara contente de te revoir ! smile
bon courage pour la reprise du travail et les tracas administratifs avant !


Caroline, 29 ans, LH stade 2 en 2014 : 4 ABVD, en RC, puis Radiothérapie 15 séances.
Rechute en 2015 : 3 ICE, en RC, BEAM + autogreffe, RC confirmée.
Brentuximab x12. Pet scan de 2016 douteux (3 ganglions dont un aux poumons qui fixent DS5)... mais RC finalement bien confirmée 4 mois plus tard (Pfiou mes nerfs...). Dernier contrôle (prise de sang) en janvier 2019, ras.
monhistoirebanale.unblog.fr

Hors ligne

 

#11 09-03-2015 18:01:08

Clara_Oswald
Membre
Date d'inscription: 12-04-2014
Messages: 553

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Coucou Caroline !!!

Je n'ai pas encore posté sur ta file, depuis que j'ai retrouvé internet, mais je pense fort fort fort à toi !!!


Clara, 35 ans sans enfant, Hodgkin stade IVB (atteinte de la moelle osseuse) découvert en février 2014.
6 cures d'ABVD  (amie des granocytes et des transfusions), 12 séances de radiothérapie
Rémission complète au 03/11/14, rééducation cardio-musculaire un mois en février 2015.
Reprise du travail à mi-temps le 14/04/2015.

Hors ligne

 

#12 10-03-2015 02:10:51

liloo0104
Membre
Date d'inscription: 21-09-2014
Messages: 242

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Chou Okey ça marche! On aura beaucoup de choses communes à échanger ca sois en sure!
Je te tiens au jus....
Demain ou apreS demain j'aurai ma perruque, jai hate! J'espère qie ça va aider le moral!


Liloo, 32 ans, maman d'une petite Pauleen de 5 ans et demi, Var.
LH IIB sus diaph, diag en 10/14. Sont atteints médiastin, sous clav, cou, aisselles, cervicales.
8 ABVD - EN COURS - début 03/12/14, fin 12/03/15. Double Thrombose pac apres 1 ere chimio, sous anti coag pendant 6 mois. RC dès fin 2ème cure.
Radiothérapie prévue ensuite, pendant 3 semaines, 5 par semaine.

Hors ligne

 

#13 10-03-2015 23:42:56

clement64
Membre
Date d'inscription: 16-12-2014
Messages: 145
Site web

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

ha rémission complète , un terme qu'on attend tous , mais qui une fois la n'est apparement pas le plus simple a gérer !
je ne sais pas encore ce que cela veut dire , mais je le redoute autant que le jour ou l'on ma annoncé ma maladie ...
surement car pour moi ce terme ne veut rien dire , incertain , vivre en sursis sans savoir si le lendemain sera meilleur ou pire , et cela pendant 5 ans ... certe il faut avancer , avoir des projets , vivre de nouveau comme si de rien n'était etc ... mais on fond de soi , on sait que l'épée est au dessus de notre tête ! je ne sais pas comment je vais gérer sa , je dois m'y préparer car si tout va bien sa ne devrait pas tarder a arriver !
que pensez vous de voir un psy ( chologue , thérapeute , chiatre ) , je ne connais a vrai dire pas trop la difference exact !
en avait vous eu recours ?

chou : concernant les personnes qui ne comprennent pas , qui ne sont pas forcement "fine dans leurs remarques" , il faut laisser une chance , et les écarter de son chemin si trop redondant.
le point positif est que tu as vu qui sont tes vrais amis , concernant la famille je ne m'avancerais pas , je ne suis pas le meilleur dans ce domaine ^^.
tu as dis que les meilleurs année sont de 20 a 25 , mois sa a était l'année de mes 26/27 ans la meilleur ( si sa peut te rassurer un peu ^^) ! et les prochaines ne seront que meilleur , notre vie est faite de ce que l'on en fait !
j'espère que ton coup de mou sera passé définitivement !

amicalement

clement


27 ans , hodgkin stade 2EB réfractaire 6 juin 2014 ,2 cycles ABVD echec , 2 cycles d'ICE échec ,  2 cycles GVD réponse partielle , 2 cures de Brentuximab, 1ere BEAM+ auto janvier 2015( rayon anti mucite, malade comme un chien ,allergie vancomycine + aracytine = réanimation 5 jours) , 2nd en avril ( idem la 1er, mais sans réa ;-) )

Hors ligne

 

#14 11-03-2015 00:37:12

alexia13
Membre
Date d'inscription: 10-07-2014
Messages: 314

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Bonsoir,

Si je puis me permettre Clément de répondre à ta question.

Un psychiatre est un medecin, qui a fait des etudes en medecine. Il prescrit une médication et pose des diagnostics dans les institutions psychiatriques ou en liberal quand besoin. Il est le seul a être remboursé par la sécu (mais cela dépend de ses honoraires n'est ce pas). Si tu as besoin de parler, je ne te le conseille donc pas. Il ne sont pas formé à l'écoute et médicalise parfois beaucoup trop la souffrance.

Un psychologue (titre protégé) est une personne qui a fait 5 ans d'études à la fac en psychologie, (souvent pluridisciplinaire jusqu'à la licence, avec des cours comme de la neurologie, de la psycho sociale et bien d'autres choses et en master, uniquement sa spécialité) et qui a obtenu son titre donné par ses pairs. Il est celui qui est formé à l'écoute, à l'empathie, au transfert ect ect. En revanche, il ne promulgue aucun "soin" car soigner est de l'ordre du médical. Il aide , accompagne, la personne à mettre en mot sa souffrance et aussi à l'acceuillir. Il n'est malheuresement pas remboursé par la sécu mais certaines séances sont payées par certaines mutuelles. Dans ton cas, il se peut que se soit le cas.

Un psychothérapeute (titre protégé depuis 2011 ou 2013), peut être un psychiatre, psychologue et psychanalyste. Il peut être associé d'avantage à de la "thérapie" (qui peut être plus ou moins longue) qu'à quelques séances d'écoute et d'acceuil et d'aide. Il n'est aussi pas remboursé (sauf si c'est un psychiatre qui l'ajoute à sa plaque)

Eviter tout ce qui est coatch de vie ou je ne sais quoi. Ces gens n'ont pas fait d'études, ni meme, souvent de thérapie pour eux memes et peuvent être dangereux parfois.

Il se peut donc en effet, que, peut importe le choix  quetu feras, cela peut te faire du bien, ne serait ce que de sortir tout cela dans un espace dédié à cela avec une personne formée pour acceuillir toutes ces choses (et donc exterieur à ton entourage ect).
Mais il y a aussi d'autres alternatives (sophrologie, magnétiseur etc etc) et il revient à chacun de trouver ce qui peut lui faire du bien. (mais le psychologue c'est pas mal aussi wink ).
Voilà j'espere t'avoir éclairée .

Dernière modification par alexia13 (11-03-2015 00:41:37)


Alexia, compagne de Remy, avec LH.
Hodgkin IIa 01/2014. 2 cures ABVD : echec. 3 Brentuximab : echec. Radiothérapie : echec. 2 ICE : Réponse COMPLETE . Autogreffe : Déc 2014. Rémission COMPLETE Confirmée. Allogreffe atténuée; greffe le 5 Mars 2015. GVH Cutané IV . GVH Digestive IV
Blog lymphome:'$1'.handle_url_tag('$2hmm/$3')
Blog greffe :'$1'.handle_url_tag('$2hmm/$3')

Hors ligne

 

#15 11-03-2015 14:16:08

clement64
Membre
Date d'inscription: 16-12-2014
Messages: 145
Site web

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

merci alexia de cette réponse complète !

je sais maintenant vers qui me tourner ! on verra sa en temps voulu .
les coachs de vie ou guignolo dans le genre , je les ai toujours évité , par contre magnétiseur et  Cie j'en use un peu de temps en temps , sa marche ou pas , en tout cas sa fait pas de mal!

merci d'avoir pris le temps de répondre .


27 ans , hodgkin stade 2EB réfractaire 6 juin 2014 ,2 cycles ABVD echec , 2 cycles d'ICE échec ,  2 cycles GVD réponse partielle , 2 cures de Brentuximab, 1ere BEAM+ auto janvier 2015( rayon anti mucite, malade comme un chien ,allergie vancomycine + aracytine = réanimation 5 jours) , 2nd en avril ( idem la 1er, mais sans réa ;-) )

Hors ligne

 

#16 13-03-2015 22:22:52

chou83
Membre
Date d'inscription: 19-11-2014
Messages: 536

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

bonsoir à tous smile

merci clément! oui, je vois (ou plutôt appelle) encore la psy... elle m'aide beaucoup, ça me soulage de parler avec elle, puis moi ça me fait du bien depuis que j'ai des séances avec elle... c'est pas pareil de parler avec la famille... et la psy elle est neutre puis elle a l'habitude de parler avec des gens comme nous... et elle sait comment s'y prendre, et je l'aime bien smile
sophrologie j'ai testé une fois lors d'une BEACOPP, j'ai bien aimé aussi, et ça m'avais endormie!


Hodgkin stade IVB -2 BEACOPP escaladé -4 cures ABVD - RC depuis le  21/10/2014
Tep scan de contrôle le 20/09/2016 - rémission complète des 2 ans confirmée - ablation PAC 30/09/2016 -
"tu ne sais jamais à quel point tu es fort, jusqu'au jour où être fort reste la seule option"

Hors ligne

 

#17 15-03-2015 20:10:55

Alexf69
Membre
Date d'inscription: 02-10-2014
Messages: 43
Site web

Re: déprime post-chimio alors que je suis en rémission!!

Bon certes j arrive un peu tout le monde....mais je voulais te dire aussi un petit mot....enfin des mots lol
Ce passage est une autre étape du processus....
Quand on t a annoncé le lymphome,tu es monte a bord d un bateau pour un voyage à destination de remission.
Sur ce bateau,tu es dans la tourmente,tu es au front!!! Et tu ne penses pas specialement à d autres choses...
Mais quand tu arrives a quai....c'est a ce moment que ta tete réagit et revient sur ce voyage.
Tu te rends compte de ce que tu as vecu...de ce que tu as pu traverser etc etc
c est une etape non moins difficile...mais tu sauras la surmonter j en suis persuadé !!!!


35 ans,Hodgkin stade 2A diagnostique  en juin 2014.  4 cures d'ABVD (8 injections)
Résistance:3 cures ICE + BAM + Autogreffe +RT....RC 12 mois confirmée
Je vais te mettre KO hodgkin !!!!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.