France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 03-08-2009 11:38:09

Laura
Membre
Lieu: Australie
Date d'inscription: 22-07-2009
Messages: 649
Site web

Refus - Que ne faut il pas entendre ?

Posté par Marie le 01/10/2007 09:25:31
Quand j'entend une amie avec un lymphome me dire qu'apres un dénémagement elle n'arrive pas à trouver de médecin généraliste pour devenir son médecin traitant car ceux de sa ville ... REFUSENT... pour raison de "PATHOLOGIE TROP COMPLEXE"... j'en reviens pas!
Mais ils n'ont pas le droit de refuser en plus... c'est n'importe quoi.. Moi je les dénoncerais direct au conseil de l'ordre et basta!

De qui se moque-t-on ?

Marie


    Posté par kate le 01/10/2007 10:21:56
oui marie tu as raison
c'est inadmissible
on nous dit que l'on doit choisir un médecin référent et ceux ci refusent de vous prendre ????
je crois qu'il faut alerter la sécu et le conseil de l'ordre


    Posté par patounet91350 le 01/10/2007 11:05:30
bizare qu il refuse si fons tous pareille j aurai plus de medecin moi car avec ma pathologie elle est plus que complexe

faux lui faire de la pub hi un medecin qui ne veux pas soignez pouet pouet


    Posté par SYLVIE le 01/10/2007 11:07:14
Qu'est ce que c'est que ce très mauvais sketche ? Mais c'est incroyable. En effet, il faut dénoncer ca auprès de l'ordre des médecins......


    Posté par Marie le 01/10/2007 11:57:28
finalement elle a pu trouver un médecin traitant... apres 7 refus ! Il n'y a pas intérêt à habiter à la campagne dans ces cas là!

pfff

Marie


    Posté par Thierry13600 le 01/10/2007 13:14:25
Bonjour Marie,

Que votre colère est justifiée !!! J'ai vécu une situation similaire en 1989 lorque j'ai vu pour la première fois un médecin de La COTOREP à Marseille. Il ne connaissait rien sur le lymphome de Burkitt que j'avais eu en 1985 ... Ce que je dis est grave mais je le pense vraiment, certains médécins siégeant en COTOREP semble bien incompétents eu égard à certaines maladies ... Vous pourriez contacter l'Ordre des médecins pour signaler votre situation ...

Thierry


    Posté par martinejp le 01/10/2007 13:46:50
je n'avais encore jamais entendu dire qu'un médecin refuse de soigner un patient pour pathologie trop complexe !
faire une lettre à l'ordre des médecins serait effectivement une bonne chose .
ET Patounet comme tu le dis , heureusement pour toi qu'ils ne sont pas tous comme çà : j'aime bien ton humour ; bises


    Posté par dupann75 le 01/10/2007 14:29:05
Je n'ai pas essuyé des refus caractérisés mais senti des réticences devant une pathologie lourde. Je n'ai en effet pas de généraliste dans mon quartier et avant le début des traitements, j'avais demandé s'il était possible de s'occuper des effets secondaires. Il m'a été répondu non car l'hôpital prendrait celà en charge. Je n'ai pas eu besoin heureusement de l'intervention d'un généraliste et les fièvres une semaine sur deux, la mucite etc... étaient gérées par téléphone avec l'hôpital.
Après ma sortie, il m'a été souvent dit, qu'avant quelque intervention que ce soit, l'aval de l'hôpital serait demandé. J'ai ressenti de la part de ces soignants divers (j'avais plein d'ennuis de toute sorte) une peur de faire une bêtise compte tenu du déficit immunitaire secondaire au traitement.
C'est finalement assez sage mais çà fait bizarre. Dans le cas présent, il vaut peut être mieux que les médecins aient exprimé leur ignorance plutôt que de faire n'importe quoi.
L'information des médecins se révèle donc essentielle.


    Posté par Marie le 01/10/2007 17:06:39
Je suis toute à fait d'accord avec toi DUpann, mais la sécu réclame que l'on déclare un médecin traitant.. alors comment on fait si on n en trouve pas?

L information est effectivement essentielle, comme tu le soulignes.. on a du pain sur la planche!

Marie


    Posté par dupann75 le 01/10/2007 20:54:22
Oui Marie, mais on peut prendre un médecin traitant qui appartient à n'importe quelle spécialité. J'ai pris un rhumato que je connais depuis 20 ans parce que j'ai une très grande confiance en lui et en son excellent carnet d'adresses . C'était avant le cancer, je n'avais qu'un suivi cardio vasculaire en ALD et je voyais ce rhumato une fois par an environ. Il habite en effet loin de mon domicile. En cas de pépin, j'allais chez un des deux généralistes près de chez moi qui consultent sans rendez vous tous les jours et voilà.
Mais le refus de soins est effectivement illégal et doit, tout comme les refus de CMU, être signalé.
Maintenant, je disais qu'il valait mieux avoir pour généraliste quelqu'un en qui on peut avoir confiance surtout dans nos situations particulièrement difficiles.
    Posté par palmitos1 le 02/10/2007 08:17:22
kate,
je suis d'accord avec toi il ne faut pas hesiter à faire un courrier au médecin conseil afin de signaler le refus de certains medecins a devenir médecin référent c'est du n'importe quoi ou au medecin chef de departement concerne .
Marie france


    Posté par kate le 04/10/2007 14:29:31
j'ai appelé pour un vsl pour la prochaine cure et on me dit que maintenant il faut le bon de transport avant
ce qui veut dire que je dois aller exprés chez le médecin traitant qui n'hésitera pas à me taxer 22 euros
de qui se moque t 'on ?
je vais appeler la sécu


    Posté par gisca le 04/10/2007 16:27:46
kate,
pour moi, la clinique a fait un bon de transport pour l'ensemble des cures...pas vous ?


    Posté par palmitos1 le 04/10/2007 16:36:31
kate,
la presciption ne doit theoriquement pas être etablie à postériori mais avant le medecin sachant que ta prochaine chimio est à une e date déterminée te fait une prescription ou une seule pour toutes les chimios à venir c'est plus simple
marie france


    Posté par agata le 05/10/2007 08:54:34
kate, tu as encore le temps de te faire envoyer le bon de transport , ?
demande à l hôpital .....
agata


    Posté par dupann75 le 05/10/2007 15:47:02
Lors de mes cures de chimio en 2006, il y avait une exigence de prise en charge préalable si le trajet excédait un certain kilométrage d'environ 100km, sinon le bon était délivré aller retour par l'hôpital. Il suffisait de demander une facture au taxi. Pour les vsl je pense que c'est pareil. Si tu constates que la procédure a changé demande à la sécurité sociale en vertu de quel texte de loi. Cette démarche a souvent pour effet de clarifier les situations. Mais vois effectivement comme le dit agata avec l'hôpital en attendant.
Amicalement,


    Posté par palmitos1 le 05/10/2007 15:57:19
Dupann,
L'entente préalable pour les transports de + 100 kilomètres existent depuis bien longtemps quant à la prescription des transports il y a eu des rappels d'instructions également mais malheureusement quelque soit l'état de santé de l'assuré il n'y a pas de différence la prescription doit être antérieur à la date du transport pour l'aller pour le retour pas de problème puisque c'est apres l'acte. j'espere avoir ete assez claire
marie france


    Posté par palmitos1 le 05/10/2007 16:01:46
Kate
Appelles l'établissement dans lequel tu dois aller et demande la prescription ce sera plus simple plutôt que de te trascasser avec des conn.... en ce qui nous concernent tous et toutes c'est notre santé en priorite et le moral et la vie n'en sera que meilleure , ce n'est pas ton avis
bon weed end
marie france


    Posté par palmitos1 le 02/10/2007 08:17:22
kate,
je suis d'accord avec toi il ne faut pas hesiter à faire un courrier au médecin conseil afin de signaler le refus de certains medecins a devenir médecin référent c'est du n'importe quoi ou au medecin chef de departement concerne .
Marie france


    Posté par kate le 04/10/2007 14:29:31
j'ai appelé pour un vsl pour la prochaine cure et on me dit que maintenant il faut le bon de transport avant
ce qui veut dire que je dois aller exprés chez le médecin traitant qui n'hésitera pas à me taxer 22 euros
de qui se moque t 'on ?
je vais appeler la sécu


    Posté par gisca le 04/10/2007 16:27:46
kate,
pour moi, la clinique a fait un bon de transport pour l'ensemble des cures...pas vous ?


    Posté par palmitos1 le 04/10/2007 16:36:31
kate,
la presciption ne doit theoriquement pas être etablie à postériori mais avant le medecin sachant que ta prochaine chimio est à une e date déterminée te fait une prescription ou une seule pour toutes les chimios à venir c'est plus simple
marie france


    Posté par agata le 05/10/2007 08:54:34
kate, tu as encore le temps de te faire envoyer le bon de transport , ?
demande à l hôpital .....
agata


    Posté par dupann75 le 05/10/2007 15:47:02
Lors de mes cures de chimio en 2006, il y avait une exigence de prise en charge préalable si le trajet excédait un certain kilométrage d'environ 100km, sinon le bon était délivré aller retour par l'hôpital. Il suffisait de demander une facture au taxi. Pour les vsl je pense que c'est pareil. Si tu constates que la procédure a changé demande à la sécurité sociale en vertu de quel texte de loi. Cette démarche a souvent pour effet de clarifier les situations. Mais vois effectivement comme le dit agata avec l'hôpital en attendant.
Amicalement,


    Posté par palmitos1 le 05/10/2007 15:57:19
Dupann,
L'entente préalable pour les transports de + 100 kilomètres existent depuis bien longtemps quant à la prescription des transports il y a eu des rappels d'instructions également mais malheureusement quelque soit l'état de santé de l'assuré il n'y a pas de différence la prescription doit être antérieur à la date du transport pour l'aller pour le retour pas de problème puisque c'est apres l'acte. j'espere avoir ete assez claire
marie france


    Posté par palmitos1 le 05/10/2007 16:01:46
Kate
Appelles l'établissement dans lequel tu dois aller et demande la prescription ce sera plus simple plutôt que de te trascasser avec des conn.... en ce qui nous concernent tous et toutes c'est notre santé en priorite et le moral et la vie n'en sera que meilleure , ce n'est pas ton avis
bon weed end
marie france

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.