France Lymphome Espoir - Le forum

Devenez bénévoles

Aidez-nous à mener nos actions
en devenant bénévole.

En savoir +

Vous n'êtes pas identifié.

#1 14-08-2014 14:31:02

Angela88
Membre
Date d'inscription: 27-06-2014
Messages: 46

Reprise du travail

Bonjour

Combien de temps avez vous attendu avant de reprendre le travail ? Après le traitement ? Pendant ? Avez vous suivi l'accord du médecin ??

Merci de partager vos expériences !

A bientôt

Hors ligne

 

#2 14-08-2014 18:52:18

ludivine63
Membre
Lieu: CHU Estaing Clermont Ferrand
Date d'inscription: 29-12-2011
Messages: 2213

Re: Reprise du travail

Pour ma part j'ai repris apres 1 an post traitements et a 60% avec l'accord de mon médecin et avec des consignes (je suis greffée) j'ai eu un contrat de 10 mois qui s'est bien passé et la je suis au chômage depuis le 31 juillet... je recherche un travail mais tjrs pas a temps plein car je ne m'en sens pas la force...
Je crois qu'il faut surtout s'écouter si on se sent de reprendre alors pourquoi pas commencer par 2 jrs par semaines et puis augmenter et si on ne se sent pas eh bien attendre un peu...

C'est mon avis perso bien sûr wink

Mais ca ne coute rien d'en parler avec ton hémato wink

Bisous


03/01/2011 Hodgkin stade 3 avancé
8 cures ABVD, rechute, puis 4 cures d'IVOX ; autogreffe+BEAM juin 2012 ; allogreffe le 06/09/2012.
Rémission complète!!
Un changement de vie se profil et 2 ans de greffe le 06 septembre smile

Hors ligne

 

#3 14-08-2014 23:09:02

Xav922
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 12-09-2011
Messages: 155

Re: Reprise du travail

Bonjour,

Pour ma part j'ai repris plus d'un an après le traitement et à 50% pendant 6 mois.

Cette transition etait indispensable tant les traitements sont lourds d'effets secondaires.

J'ai suivi l'avis du médecin tout en mesurant ma propre forme et capacité à reprendre. Ce fut un dialogue entre le cancérologue, le médecin du travail et moi. 

Les Chimios et Radiothérapies sont si intenses qu'il faut du temps au corps pour en éliminer les effets.

A+
Xav922

Hors ligne

 

#4 15-08-2014 11:38:49

Angela88
Membre
Date d'inscription: 27-06-2014
Messages: 46

Re: Reprise du travail

Bonjour pour ma part j'ai envie de reprendre le mois prochain ... En cours de traitement .. J'aurais de la chimio traitement de consolidation a raison d'une cure toutes les deux semaines . Les médecins disent que c'est bien toléré par rapport a ce que j'ai eu précédemment . Je pense que les médecins seraient contre une reprise a temps complet. Mais j'ai envie de tenter, ça me redonnerait l'impression de revivre presque normalement. Et étant contractuelle dans mon travail, ça me permettrait de garder ma place.

Hors ligne

 

#5 15-08-2014 17:19:54

Xav922
Membre
Lieu: Paris
Date d'inscription: 12-09-2011
Messages: 155

Re: Reprise du travail

Bonjour Angela88,

Renseignez vous ... si vous reprenez à temps complet, je ne suis pas sûr que vous puissiez faire "marche arrière" et avoir un mi-temps thérapeutique ensuite ... Par contre si vous avez un mi-temps thérapeutique, vous pouvez ensuite reprendre de plus en plus fort, 80% et jusqu'au plein temps.

Je ne suis pas sûr de moi, veuillez vous renseigner...

A+

Xav922

Hors ligne

 

#6 15-08-2014 18:04:17

Angela88
Membre
Date d'inscription: 27-06-2014
Messages: 46

Re: Reprise du travail

Oh mais j'aurais évidemment préfère reprendre avec un mi temps thérapeutique... Mais j'ai une situation critique . Je suis infirmière contractuelle depuis 6 mois dans l'hôpital où je travaille .. Il faut un an d'ancienneté pour pouvoir en bénéficier . Donc évidemment je mets une croix dessus. Je vais voir pour tenter la reprise a temps complet. J'avoue que je suis pas mal fatiguée malgré mon jeune âge (28 ans) mais je pense pouvoir tenir le coup. Ce qui m'inquiétait c'était le risque d'aplasie de ce nouveau protocole ... Mais les médecins disent qu'il y a peu de chance de tomber en aplasie ... Pour moi c'est le plus gros frein a la reprise du boulot .

Dernière modification par Angela88 (15-08-2014 18:06:21)

Hors ligne

 

#7 04-09-2014 13:26:20

Mentholé
Membre
Date d'inscription: 03-11-2013
Messages: 185

Re: Reprise du travail

Bonjour à tous.
Je voudrais savoir au vue de vos expériences la chose suivante :
Apres 17 mois d'arrêt je reprends le boulot la semaine prochaine , dois je retrouver le même poste ? Mon employeur est il dans l'obligation de me reprendre ? J'ai ouïe dire que mon poste était supprimé et j'avoue que cela m'a choqué .
Avez vous des renseignements à ce sujet ?
Merci de m'aider.


Lymphome malt bas grade gastrique traité avec 6 cures chimio rchop  tous les 21 jours, fin des chimios  le14/8/2013 en rémission depuis Octobre 2013.
Contrôle le 18 Mars 2014 , confirmation de rémission, youpi !!!
Prochain contrôle le 17 Novembre 2014...
Controle fait le 17 Novembre, remission confirmée, ouf !!!!!

Hors ligne

 

#8 06-09-2014 10:07:27

Angela88
Membre
Date d'inscription: 27-06-2014
Messages: 46

Re: Reprise du travail

Bonjour je n'en sais rien, j'ai repris le travail après trois mois d'arrêt. Mais dans mon cas je suis contractuelle et non en cdi donc mon employeur a garde ma place sur trois mois. Après pour 17 mois d'arrêt j'imagine qu'ils te proposeront un autre poste .

Hors ligne

 

#9 08-09-2014 21:00:09

Mentholé
Membre
Date d'inscription: 03-11-2013
Messages: 185

Re: Reprise du travail

Bonsoir Angela.

Merci pour ta réponse , j'ai vu un avocat pour avoir une vraie info à ce sujet . Il me dit que l'employeur doit me redonner mon poste ou me proposer autre chose de similaire.
Amitiés


Lymphome malt bas grade gastrique traité avec 6 cures chimio rchop  tous les 21 jours, fin des chimios  le14/8/2013 en rémission depuis Octobre 2013.
Contrôle le 18 Mars 2014 , confirmation de rémission, youpi !!!
Prochain contrôle le 17 Novembre 2014...
Controle fait le 17 Novembre, remission confirmée, ouf !!!!!

Hors ligne

 

#10 27-03-2015 10:18:29

Bounty
Nouveau membre
Date d'inscription: 27-03-2015
Messages: 1

Re: Reprise du travail

Bonjour,
Je suis en traitement ABVD d'un hodgkin stade4 pour une cures de 8 cycles soit 16 séances. La dernière aura lieu en avril. Ensuite un Tep Scan définira un éventuel besoin de radiothérapie. Dans l'hypothèse ou il n'y ai pas besoin de radiothérapie, savez-vous à quelle date je devrai reprendre le travail a temps plein. Dois-je demander à mon oncologue de prolonger mon arrêt jusqu'en septembre par exemple? Ou bien attendre ce qu'il me propose? Je n'ose pas trop lui demander...

Merci pour votre aide.

Hors ligne

 

#11 03-09-2015 21:29:35

LBF
Nouveau membre
Date d'inscription: 02-09-2015
Messages: 2

Re: Reprise du travail

c'est très simple , il suffit de reprendre le travail dès que l'on se sent en forme, de travailler entre 9h et 10h par jour, de rentrer chez soi pour manger et dormir 10h d'affiler ; ensuite on n'a plus le temps de penser au lymphome sauf pour les contrôles trimestriels

Hors ligne

 

#12 24-07-2016 07:01:09

Momosse
Membre
Lieu: NOUVELLE CALEDONIE
Date d'inscription: 19-07-2016
Messages: 134

Re: Reprise du travail

Dans mon cas (6 R-CHOP de 2 jours toutes les 3 semaines sans radio-thérapie) pour traiter un LNH, j'ai présupposé pouvoir m'abstenir d'un arrêt maladie long. La présentation du traitement par mon oncologue était plutôt "dédramatisante" et je me suis facilement approprié sa version. Par la suite, l'infirmière qui opère en salle de chimio' a eu un discours moins "résolument optimiste"... et en fin de compte, c'est elle qui semblait plus proche de la réalité au vue de ma fatigue du moment, 2,5 jours après ma première cure.
Je crois qu'il sera difficile de tenir le rythme après la 2ème ou la 3ème cure et à fortiori après la 6ème si on considère que (comme cela reviens souvent) chaque séance affaiblie l'organisme un peu plus. J'ai été traité jeudi et vendredi et je compte reprendre mon travail demain (lundi)... On verra bien comment cela se passera.
Pratiquement parlant, le fait d'être salarié en CDI est évidemment une bonne chose dans l'absolu et comparativement aux autres cas de personne en CDD, reste que lorsqu'on a un peu de responsabilités, on est soumis à des "objectifs" qui sont difficilement atteignables en bossant à mi-temps. Je conçoit que ces notions peuvent sembler bien futile pour des personnes très malades et pour qui le seul objectif qui vaille est de vaincre leur cancer mais je n'en suis pas encore à ce stade malgré la gravité de mon mal. Tant que ça peut l'être et sans trop disperser mes forces en menant plusieurs combats de front, je tiens à garder autant que possible en tête de me "maintenir à flot" professionnellement.
Le fait est aussi qu'avec ce protocole de 6 X 2 jours toutes les 3 semaines, je n'imagine pas m'arrêter jusqu'au terme de mon traitement qui n'interviendrait qu'au début Novembre simplement pour pouvoir bénéficier d'un remboursement à 100% de ma perte de salaire sur un premier arrêt (indépendamment de ce que ça mettrait mon emploi en danger) et dans un autre ordre d'idée, si je "saucissonnais" mes arrêts de travail, je descendrai vite au minimum de la prise en charge de mes pertes de salaire par ma caisse médicale.
J'écris cela alors même qu'en début d'année, avant que l'on me découvre ce LNH, je prospectais pour changer d'emploi...

Hors ligne

 

#13 25-07-2016 07:07:27

Momosse
Membre
Lieu: NOUVELLE CALEDONIE
Date d'inscription: 19-07-2016
Messages: 134

Re: Reprise du travail

"

".str_replace(array('[', '\"'), array('[', '"'), '$m[2]')." ".$lang_common['wrote'].":

"c'est très simple , il suffit de reprendre le travail dès que l'on se sent en forme, de travailler entre 9h et 10h par jour, de rentrer chez soi pour manger et dormir 10h d'affiler ; ensuite on n'a plus le temps de penser au lymphome sauf pour les contrôles trimestriels

C'est effectivement une option... très personnelle il me semble.
Je pense que cet aspect est à géométrie très variable suivant les individus et suivant leur besoins matériels aussi...
Pour ma part, j'avais tablé m'arrêter 2 mois au moins le temps de suivre la chimio' qu'un "." m'avait quasiment promis et du coup, c'est ainsi que je l'ai présenté à mon boss. A ce moment, que ça nous (lui et moi) emmerdent n'entrait pas en compte et on était contraint de faire avec mon absence prolongé.
Lorsque le protocole (le vrai) m'a été communiqué (6 R-CHOP / 2 j. tts les 3 sem.), j'ai envisagé d'emblée de ("simplement") ne pas m'arrêter hormis quelques jours par ci, par là.
A mon sens, c'était une évidence parce que cela correspondait à ma vision des choses en ce que ainsi, je restais actif (pas par préférence mais une sorte de façon de garder la maîtrise) et je zappais le soucis de baisse de revenu par la même. Les considérations de savoir comment pourrait être perçu cette attitude autour de moi ne rentre pas en compte et j'écoute à peine plus l'avis médical... Je prends donc des congés ponctuels mes jours de chimio' (j'en ai pas mal d'avance) ou je me mettrais en maladie pour "ma virée" prévue en Australie (pour le Petscan).
Je sais également que ce "projet" de gestion professionnelle de ma maladie demeure assujetti à des facteurs X comme la suite de ma chimio' et comment je la supporterai... Mais j'avoue que ça me plait beaucoup de tenter de faire comme si ce lymphome n'avait pas tant d'importance.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Association de malades atteints d'un lymphome ou cancer des ganglions, une forme de cancer du sang touchant certains globules blancs, les lymphocytes.